L'été bizarro d'Alexis Vasilikos

Mon corps en est rempli de vagues et de sable chaud

Par Elektra Kotsoni

Je pourrais écrire quelques paragraphes sur l’utilisation du surréalisme et des hasards heureux par Alexis Vasilikos, mais en fait tout ce qui m’importe, c’est que ses boulots me donnent l’impression que mon corps est rempli de sable et de vagues et que chaque clic de souris m’entraîne chaque fois un peu plus loin de ce mois de novembre qui n’en finit jamais.

Plus de photos d’Alexis ici

 

Plus de photos :

CULS NUS ET NEZ QUI COULENT –  Nick Sethi photographie les petits morveux indiens

LES BANLIEUES DE STOCKHOLM BRÛLAIENT SOUS NOS YEUX On est allé pêcher la vérité sur les « émeutes » en Suède de la semaine dernière

LES PHOTOS DE RUE DE RYAN FLORIG Notre cerveau en images : skateboard, armes, weed et feu

Commenter