©2014 VICE Media LLC

    The VICE Channels

      Arrêtez de vous branler sur des jambières

      July 16, 2013


      « Je vais passer les heures pendant lesquelles je suis censé travailler à mater des photos de filles sur Internet dont les jambières sont recouvertes de sperme. On pourrait appeler ça la perversion » – Lewis « Teabag » Miner, Home Land.

       

      Les jambières me cassent beaucoup plus les couilles que toutes ces autres pseudo-modes qu’on espère tous oublier le plus rapidement possible. Contrairement aux sandales de randonnée, aux jupes en jean ou aux pantalons multi-poches – qui sont tous dégueulasses, mais qui répondent à un besoin – les jambières ne tiennent même pas chaud. Fourrer vos jambes dans ces tubes laineux alors que votre pied pendouille dans le froid à l’autre extrémité, c’est un peu comme porter des mitaines aux coudes. Alors, pourquoi ces chaussettes trouées à la con, pelucheuses et ringardes, font-elles bander la quasi-intégralité de l’Internet ?

      La pornographie à bas de laine se décline de plusieurs façons, de courtes vidéos YouTube de filles les enfilant tout doucement avant de se frotter les jambes l’une contre l’autre à des vidéos vraiment porno de filles – ou de mecs en string – qui baisent en s’assurant bien de garder leurs jambes (hyper chaudes, j’imagine) en l’air. Sur des sites de fétichistes des pieds, on trouve aussi des tonnes de photos de filles à la moue boudeuse qui écartent bien grand les jamb(ièr)es. D’ailleurs, les commentaires de ces photos tournent toujours autour de la longueur des jambières ou de leur supposée douceur et jamais de la chatte béante qui regarde les spectateurs dans les yeux.


      Une mystérieuse star de YouTube qui ne poste que des vidéos d’elle avec la même paire de jambières rouges

      La première justification qui vient en tête, qui est aussi la plus logique pour expliquer un tel engouement, est la podophilie – ou fétichisme du pied, l’un des plus vieux qui soient. Des tonnes de personnes connues ont reconnu avoir « un truc » pour les pieds : Andy Warhol gardait un pied de momie près de son lit. Georges Tron a boosté sa popularité grâce à ça. La copine de Goethe l’appelait « Monsieur Jolipied ». Et quand on voit la pochette du deuxième album de Ludacris, on comprend qu’il aime les pieds autant que la bière et le poulet.

      Bon, je reconnais que sucer un petit orteil de temps en temps ne fait pas de vous un fétichiste – on est conçus pour aimer ça. Certains scientifiques pensent que si on aime tant mordiller un doigt de pied, c’est parce que les zones du cerveau qui détectent les stimulations sensorielles sur les pieds ou dans les parties génitales sont voisines. En fait, le célèbre neuroscientifique et spécialiste du syndrome du membre fantôme V. S. Ramachandan a consacré un article à l’un de ses patients –amputé– qui jouissait dans sa jambe fantôme quand il baisait. Ce petit veinard expliquait que ses orgasmes étaient « beaucoup plus intenses qu’avant, parce qu’ils ne se cantonnent pas à mes parties génitales. »

      Mais dans le large éventail des fétichistes du pied, le porno-jambière flatte l’extrémité la plus sombre du spectre – celle où on trouve aussi les mecs qui achètent des chaussettes portées par des filles pendant leur footing et les rednecks qui adorent mater des filles en talons faire rugir des gros camions (on appelle ça le « pedal pumping » et sérieux, ça tue.)

       
      Cette personne vend des chaussettes d’occasion sur eBay

      Je dois quand même reconnaître que, même si c’est très bizarre, les passionnés de jambières sont moins flippants que les fétichistes de chaussettes sales ou de « pedal pumping ». En fait, c’est même le contraire : les gars qui aiment ça semblent vivre dans un monde de douceur et de tendresse à la Etsy. « Je préfère quand elles sont remontées sur les chevilles pour qu’on puisse voir tout le joli pied ;) », confiait un amoureux de la jambière que j’ai trouvé sur Reddit, dans r/Feet. Un autre m’a avoué que « si les jambières ont l’air douces et que les petons dépassent un petit peu, je ne peux pas me retenir ». Et un autre encore, me disait que « certaines couleurs rendent les pieds plus sexy, comme le orange clair par exemple ». On les entendrait presque couiner rien qu’en regardant les images.

      Dans un dernier effort pour vraiment comprendre les fans de jambières, j’ai contacté le romancier Sam Lipsyste, dont le livre consacré à l’échec post-universitaire,  Home Land, est articulé autour d’un gars qui passe ses journées sur Internet à chercher des photos de filles dont les jambières sont maculées de sperme. Pourquoi avoir choisi ces fausses chaussettes de merde comme fixation sexuelle de son personnage principal ? « Flashdance a beaucoup compté dans ma vie, m’a malicieusement répondu Lipsyte. Mais personnellement, je préfère les genoux. » Tant qu’il se branle pas sur des putain de jambières.

      Michelle est sur Twitter : @MichelleLHOOQ

       

       

      Plus de fétichismes qui laissent songeur :

      IDÉE MÉTIER : LA DOMINATION FINANCIÈREUne autre façon de se faire payer en gérant l’argent des autres

      MANDINGO ! Des Floridiens regardent leurs femmes coucher avec des descendants d’esclaves

      LA PLUS GROSSE MAMAN DU MONDE La maman qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf

      -

      Thèmes: jambières, fétichisme, petits petons

      Commentaires

      Êtes-vous majeur(e) ?

      Le truc que vous vous apprêtez à regarder est susceptible de heurter la sensibilité de tout un tas de gens, de juristes et (à coup sûr) de votre mère, du coup on préfère s'assurer que vous avez l'âge légal requis avant de vous laisser continuer.