Pourquoi tous ces bodybuilders n’admettent-ils pas qu’ils sont gay ?

Sûrement parce que ce ne sont pas des tapettes, eux

Par Matt Shea

Une brise homoérotique soufflera toujours sur le bodybuilding. À en juger par la culture des salles de gym, il s’agit d’une forme homophobique d’homoérotisme – à la manière de ces mecs qui s’enduisent mutuellement les muscles de l’aine avec de l’huile avant de traiter les types en slim de tapettes –, mais qui n’en reste pas moins de l’homoérotisme. Je veux dire, on pourrait assimiler ces mecs aux muscles huilés et aux veines saillantes s’admirant les uns les autres à du Tom of Finland en chair, en os et en désir.

Pour autant, rien au monde n’aurait pu me préparer à l’ampleur d’homoérotisme suintant que j’ai trouvé sur bodybuilding.com – une aubaine pour les types qui n’y connaissent rien en homosexualité et qui veulent débattre de ce qui est gay ou pas. C’est un peu comme si vous atterrissiez au beau milieu d’un cours de sciences sociales où – au lieu d’enfants qui pigent un peu les bases de la vie – vous vous retrouviez à répondre à des questions émises par des bros qui n’arrivent pas à comprendre que la seule chose qui fait de quelqu’un un homosexuel, c’est son attirance pour un être du même sexe. Par exemple, on compte pas moins de 20 fils de discussion visant à déterminer si oui ou non, porter une écharpe fait de vous un gay.

JordanW
Thread : Est-ce que porter une écharpe est toujours gay ?
Bon, quand je vois un métrosexuel apprêté porter un long blazer et une écharpe, je me dis qu’il est homo.
Mais est-ce que c’est pareil pour un mec pas si métrosexuel, juste bien habillé et soigné, avec une écharpe Burberry sur une sorte de bombers noir ?
J’ai essayé de trouver une photo de ce blouson mais je n’en ai pas trouvé de ressemblante imitation cuir, avec des poches style cargo.

Ce qu’il faut retenir de cette question, c’est si les écharpes sont « toujours » gay. On sait tous que c’est gay la plupart du temps, mais dieu merci, JordanW a fait remonter la question jusque dans le domaine public. Fernando Rollins (1m88, 83 kg) propose quelques clarifications : « Ca fait gay lorsque c’est porté par coquetterie et non par nécessité. »

Hoop_Dreams, quant à lui, a une politique stricte de non-port de l’écharpe : « Cette veste se suffit à elle-même pour avoir un bon look… L’écharpe, c’est clairement trop. J’en ai porté une fois et une meuf m’a dit “oh t’es mignon chéri”. Plus jamais ça ! ».Dous Jésus – imaginez que vous êtes effrayé qu’on vous perçoive autrement qu’un hétérosexuel, à tel point que vous vous appropriez les slogans de la Ligue de Défense Juive sur l’Holocauste pour appuyer votre argumentaire ?



Thread : Est-ce que porter une écharpe est gay ?
OmgWtfNvm
Est-ce que ça fait gay pour un homme de porter une écharpe ? Personne n’en porte dans mon école. Je viens juste d’acheter une écharpe en cachemire à 95 $. J’aime avoir un bon look. Est-ce que c’est gay ? Et comment ça se porte ? Vous avez pas des vidéos Youtube ?
shreddomorph
Tout ce que j’ai à dire, c’est que le peu de mecs que je connais qui portent 
des écharpes sont tous gay. à bon entendeur, salut.
MTbob
Si tu portes une écharpe pour une toute autre raison que parce qu’il fait un p****n de froid dehors, t’es une tapette.

En voilà d'autres. J’ai été tenté d’y apporter ma petite touche personnelle et de commenter en disant que la seule façon de porter une écharpe d'une façon gay, c'était de se l'accrocher autour de la queue, et que ce n’était d’ailleurs pas une écharpe mais plutôt un anus masculin et qu'on y mettait sa queue exprès, parce qu'on aimait les hommes. Mais je n’ai rien dit, car c’est bien plus drôle d’observer « shreddomorph » ou « workout4eva » nourrir mutuellement leur confusion dans moult fils de discussion pour savoir si les écharpes vous rendent gay ou non. Parce qu'un seul thread, c'est pas assez pour trouver les réponses dont vous avez besoin. 


Dude069
Il n’est pas vraiment question d’homosexualité, mais de domination. En sodomisant un mec, tu le mets en position de dominé (position femelle) alors que tu te mets en position de mâle dominant. Pas besoin d'être attiré par les hommes ou d'être gay pour faire ça.
En fait, ça pourrait même être le contraire lorsqu’on est gay car, en un sens, ils sont « femelles », avec des qualités féminines (ils sucent des bites, ça les excite…). Baiser quelqu’un dans l’anus afin de prouver sa position dominante est complètement à l’opposé de tout ça. Tu es un homme, et l’homme qui se fait baiser est une femme, pas un autre homme.

Mais ce n’est pas seulement les accessoires qui font de vous un gay, cependant. Le forum regorge de threads dans lesquels les internautes demandent si oui ou non c'est gay d'acheter des oursons en gélatine, de porter des tongs, de poser devant l’objectif d'un ami, se raser les jambes pour mieux discerner ses muscles, de se faire surnommer « petit chou » ou encore d'« enculer un mec pour montrer sa position dominante ».

OK, je veux bien admettre qu’acheter des oursons en gélatine revient à hurler au monde entier son homosexualité, mais je ne comprends pas bien le dernier cas de figure. Si vous avez été à l’école au moins une fois dans votre vie, vous devez connaître les raisons pour lesquelles « enculer un homme pour montrer sa domination » ne s’assimile pas forcément à de l’homosexualité. Par exemple, « les Grecs le faisaient alors qu’il n’existe pas plus hétéro qu’eux », « les chiens se montent souvent les uns sur les autres pour affirmer leur domination, car chiens = animal dominant », et « de toute façon, ce qui excite le plus un homme quand il couche avec une femme, c’est le fait de la dominer. »


Thread : Est-ce que c’est gay d’avoir un miroir dans son sac à main ?
stevesteve12
Je suis plutôt complexé par ma peau. Je suis souvent à la bourre le matin, donc ça m’arrive de ne pas avoir le temps de m’en occuper. Et on ne trouve pas de toilettes à chaque coin de rue, donc c’est normal pour un homme d’avoir un petit miroir de poche ?
Et vous, vous en pensez quoi ?

Même si les posts précédents étaient passionnants, celui-ci s'avère de loin mon préféré : « Est-ce que c'est gay d’avoir un miroir dans son sac à main ? » Parce qu'encore une fois, même si être gay n'a rien à voir avec ce qu’on porte ou ce qu’on bouffe, je peux comprendre que vous avez peur qu'on croie que vous êtes gay. Mais dans ce cas, pourquoi vous ne commenceriez pas par réaliser que les gens vont fonder leurs déductions sur votre SAC À MAIN plutôt que sur ce qu'il y a dedans ?

Même si vous possédez un miroir de poche à l’effigie de Dolly Parton, un tube de gel lubrifiant ou tout ce qui figure sur la liste dont se sont inspirés les producteurs de la série Will et Grace, les gens, eux, se focaliseront sur le sac à main. Merci à « p4rad0x » d’avoir trouvé la solution : « Un téléphone avec un appareil photo frontal. » Suite à cette intervention, beaucoup lui ont décerné le titre de spécialiste de la coquetterie non-gay.

ibimusbtms
Posté par MinisterOfLust : Quoi, quoi, quoi ???
Cowboy a raison ; que dire de tous ces vendredi soirs passés à boire entre étudiants et de ces « Bon dieu, j’étais bourré hier soir » en réponse à de vagues réminiscences de s'être fait branler/sucer par un pote… [je sais de quoi je parle]

Puis on assiste à une déferlante de posts du type, « suis-je gay ? » ou « est-ce que c'était gay ? » – une succession de confessions très drôles au début mais qui deviennent très déprimantes quand vous réalisez qu’il s’agit d’un appel au secours pour réprimer leurs pensées homosexuelles. Ils attendent des autres qu’ils les aident à réprimer leurs pensées homosexuelles, ou qu'ils trouvent une explication alternative à la raison pour laquelle ils apprécient la sodomie.

-> « Est-ce que c’était gay? »
Bonjour,
C’était lors du réveillon de Noël organisé par mon boulot ; je m’amusais et je parlais à plein de monde. Je buvais, je m’éclatais, quoi. J’ai récolté le numéro d'une fille, je l'ai bien tchatchée. Et puis y’avait ce mec qui s'est mis à me tapoter l'épaule, je le connais du boulot, c'était pour se marrer. Après beaucoup de verres, on a fini dans le local technique et il m’a branlé, mais à cause de l’alcool je n’ai pas joui. Je l’ai masturbé à mon tour mais il n'arrivait pas à bander. On a arrêté et on a rejoint les autres.
Voilà mon dilemme. Tout d’abord, ça n’a rien de gay parce que c’était pour rire et qu’on était bourrés, donc ça ne « compte » pas. Mais pourquoi j’hésite à en parler à ma copine, alors ? J’aimerais pouvoir lui dire et qu’on puisse en rire ensemble, mais j'ai peur qu'elle ne soit pas contente.
Que feriez-vous à ma place ? 

Ça, c’est vraiment mon préféré. J’espère de tout mon cœur qu’il s’agit d’un vrai post et non d’un troll ; ce serait vraiment dommage que ce type gâche son talent à écrire de faux posts plutôt que des séries télé. Dire « ça n’a rien de gay parce que c’était pour rire » annonce toujours que la personne va raconter un truc fantastique, mais le fait que les gens pensent qu’une sorte de divinité cosmique détermine ce qui « compte » et ce qui ne « compte » pas, avant d'agiter leur bagay magique et de faire monter leur voix de plusieurs octaves me semble tout bonnement incroyable. Assez triste, mais incroyable.


Thread : Comment réagiriez-vous si vous aviez un enfant gay ?
alexandermossne
Les gens hétéro ont-ils le droit d’avoir des enfants gay ?

Comme partout où souffle un vent d’homoérotisme réprimé, souffle aussi un vent antigay. Un bodybuilder a tenté de récolter l’avis des internautes sur une question existentielle, à savoir : « comment réagiriez-vous si votre enfant était gay ? » Dans cette conversation, alexandermossne soulève ce problème éthique de manière totalement novatrice : « Est-ce que les gens hétéro ont le droit d’avoir des enfants gay ? » On se coltine toujours les mêmes arguments quand il est question de décider si oui ou non les couples gay devraient avoir le droit de peupler les terres de Dieu de leur progéniture satanique. Mais qu’en est-il des couples hétéro qui font des gosses gay ? Qui est responsable ?

Au fil de ce thread, les avis divergent. D’un côté, nous avons les arguments homophobes classiques : « Dans le meilleur des cas – le renier. Dans le pire des cas, s’il fait vraiment honte à la famille, le tuer sans y penser à deux fois. » De l’autre côté, nous ne nous focalisons pas sur les orientations sexuelles de l’enfant mais sur ce qui est important, à savoir s’il grandira en tant que mâle dominant. Comme l’a expliqué un internaute, il vaut mieux avoir un fils « homosexuel mais plein d’assurance et de thunes », qu’un fils « hétéro introverti et seul ».


POOHBEARX3
Posté par alexandermossne : Ta fille ne sera pas tuée – en fonction de où tu vis ton gamin gay se fera buter
Un enfant gay crée des liens affectifs plus forts avec son père #c’est un fait – peu importe avec quel type de garçons il fricote

Mais aucun argument ne fait le poids face à celui de POOHBEARx3. Dans un élan de sagesse – sagesse inaccessible à moins de passer le plus clair de son temps à se soucier de ses quadriceps plutôt que du reste de la planète – il a touché le point sensible : avoir un fils gay est « mieux que d’avoir une fille ». Pour être honnête, je suis étonné que personne n’ait fait ce genre d’intervention plus tôt.

Un internaute avance qu’une fille ne se fera jamais tuer, alors qu’un garçon gay, selon sa situation géographique, encourt certains risques. Mais notre homme riposte promptement en balançant comme ça, sans même prévenir, un #fait. Apparemment, les liens seraient plus forts entre un père et son fils gay qu’entre un père et sa fille. Ah oui, au fait, c’est un fait hashtagué – avec beaucoup plus de poids, donc.    

Alors que je m’apprêtais à quitter le site, je suis tombé sur un post – « À l’attention de tous les membres, surtout les ados… Nos photos sont utilisées par des sites gays !!! » – ce qui a confirmé ce que je pensais : ils sont foutrement naïfs. Quand vous postez des centaines de photos de vous sur Internet, nu et épilé au poil près, en parlant plus de cul que ne l’aurait fait Judith Butler à un entraînement de pom-pom girl, oui, quelqu’un risque de vous remarquer. Et oui, il risque même de se masturber devant des photos de vous. 

 

Plus d’homosexualité :

LE GUIDE VICE POUR ÊTRE GAY

LES GAYS VIETNAMIENS SONT TOUJOURS AUSSI AMOUREUX – Et ils s’en cachent de moins en mois

J’AI PARLÉ AVEC LES ANTI-MARIAGE GAY DIMANCHE À PARIS – Ils sont très sympas et disposent d’arguments tout pourris

Commenter