Hé le peuple russe, pourquoi vous avez tous une caméra accrochée au pare-brise ?

Météorites, bastons et accidents débiles : notre sélection des meilleurs films routiers russes

Par Noah Tavlin

À l’heure qu’il est, vous avez probablement vu des dizaines de vidéos YouTube de toutes ces météorites qui ont traversé l’atmosphère au-dessus des montagnes de l’Oural et provoqué tant de cris chez les gens russes. Vous vous posez certainement beaucoup de questions : qu’est-ce qui se passe, putain ? Est-ce que je vais me prendre un de ces trucs en pleine gueule ? Est-ce que c’est la fin du monde ? On est foutus ou quoi ? Et pourquoi y’a autant de Russes avec une caméra dans leur voiture ?

En Russie, les autoroutes sont souvent givrées, les conducteurs bourrés, les policiers prompts à extorquer les automobilistes à la moindre occasion, les compagnies d’assurances réticentes à payer ce qu’elles doivent (comme partout). Aussi, en Russie comme partout ailleurs, les gens qui se mettent derrière un volant se transforment automatiquement en gros cons. Résultat de ça, les conducteurs achètent des caméras qu’ils accrochent à leur pare-brise pour filmer tout ce qui leur arrive sur la route. En Russie, avoir une caméra accrochée au pare-brise vous file droit à un bonus pour votre assurance-auto, mais ça peut aussi vous éviter d’avoir à lâcher des thunes ou d’aller en prison en cas d’accident.

Ce phénomène des caméras de pare-brise russes a permis d’inonder YouTube de films routiers bizarres que vous pourriez gâcher votre vie à regarder sans en épuiser la totalité. Plutôt que vous laisser errer à l’aveugle dans cette jungle de road-movies en mauvaise définition et sans scénario, on vous a sélectionné sept des vidéos les plus drôles, bizarres et terrifiantes qu’on ait pu trouver. Oh, et si vous cherchez une Russe sexy et célibataire, il vous suffit de cliquer sur n’importe quelle pub ciblée à côté des vidéos.

Si, au code, j’avais eu la question : « Vous conduisez sur l’autoroute, et un camion de dix tonnes dérape à tout allure dans votre direction, quelle est la meilleure attitude à adopter ? », je me serais sûrement recroquevillé dans la position du fœtus en salle d’examen rien qu’en essayant d’imaginer ma réaction. Le fait que ces deux types restent silencieux et ne hurlent pas comme des adolescentes, même après que le 18-roues a réussi à les éviter, devrait vous dissuader à tout jamais de conduire en Sibérie.

C’est une arnaque relativement courante en Russie : un piéton se jette sur le capot d’une voiture en mouvement, s’esquinte un peu et vous colle un procès au cul au bout duquel vous vous retrouvez à lui donner plein d’argent pour rien. Mais dans cette affaire, ça aiderait peut-être un peu ce passant s’il améliorait son jeu d’acteur. Fais un effort, mec. Juste parce que c’est du chiqué, ça ne veut pas dire que tu dois le jouer au ralenti. Tu pourrais aussi t’éloigner en boitant de la même jambe que celle qui a été prétendument touchée, tu crois pas ?

Pourquoi avoir un passage piéton dépourvu de toute autre forme de signalisation ? En outre, pourquoi n’avoir qu’un demi-passage piéton ?

Voilà un autre testament vidéo à la gloire des chauffeurs russes et de leurs balls. Il apparaît que deux conducteurs routiers ont décidé de faire un doigt à toute l’autoroute et de tourner quand ça leur chantait. Miraculeusement, l’un des deux chauffeurs survit sans une égratignure après avoir traversé un pare-brise. Le mec atterrit sur ses deux jambes, s’époussette le crâne et adresse un regard placide à la voiture qui le filme.

Imaginez, si une grue et un bus s’étaient crashés et que personne ne l’avait filmé. C’est l’un de ces moments uniques au monde que vous voudriez raconter à tout le monde, comme quand votre pote a attrapé le ballon égaré dans les tribunes par Zlatan au Parc des Princes, ou cette fois où vous avez vu une licorne. C’est là qu’on remercie l’existence des caméras dans les autos, pas vrai ?
J’aime bien imaginer que c’est le conducteur de la grue qui a remorqué le bus au garage, et qu’il a insulté son confrère tout le long du trajet. Prêtez attention à l’autre bus, qui se hâte avec lenteur. Au final, c’est lui qui arrive le premier.

Parfois, quand vous êtes une mamie, vous êtes confrontée à la violence du quotidien. Elle n’a pas survécu à Staline, à la famine, le siège de Leningrad et la chute du communisme pour que ce type puisse… euh… Bon, la vidéo ne montre pas ce qu’il lui a fait. Mais quoi que ça soit, c’était une erreur assez stupide pour transformer cette babouchka en une sorte de Hulk en robe à fleurs. Oh, et vous savez qui d’autre faisait des grands gestes du poing pour signifier son désaccord ? Ce mec :

Nikita Khrouchtchev, faisant de grands gestes

Malheureusement, la vidéo s’arrête avant qu’on ne découvre si oui ou non les vaches parviennent à s’échapper et à démarrer leur propre kolkhoze. Ce que cette vidéo montre, en revanche : les vaches russes sont de gros durs, et ce moment aurait été perdu à tout jamais si les Russes n’essayaient pas autant de s’entuber les uns les autres.

En conclusion, les caméras de tableaux de bord sont la meilleure chose qui soit arrivé aux vidéos en ligne, après l’avènement de VICE.com

 

Plus de Cosaques :

JÉSUS EN SIBÉRIE (vidéo)

ANNA SKLADMANN PHOTOGRAPHIE LES ENFANTS DE LA NOUVELLE BOURGEOISIE RUSSE

ON N’A PAS RÉUSSI À TROUVER L’ENFER RUSSE

Commenter