Des nouvelles de la ramasse

Des p'tits loups massacrés, les Femen martyrisées, Mandela ressuscité

Par VICE Staff

Tragédie
FUSILLADE DANS UNE ÉCOLE PRIMAIRE DU CONNECTICUT
La plupart des 26 morts sont des enfants de 6 ou 7 ans

(via)

Vendredi, un homme – très certainement Adam Lanza, 20 ans, qui a tué sa propre mère avant le massacre – s'est introduit dans l'école primaire de Sandy hook à Newtown, dans le Connecticut, et a ouvert le feu avec un fusil, tuant 26 gosses, avant de retourner l'arme contre lui.

Sur les 26 morts, 20 étaient des enfants âgés de 6 ou 7 ans.

Cette tragédie est la quatrième du genre en 4 mois aux États-Unis, et beaucoup en appellent à la nécessité de réviser les lois sur le port d'armes dans le pays.

D'autres personnes ont demandé, par le biais des médias sociaux, à ce qu'on autorise les instituteurs et le personnel des écoles à porter des armes à l'intérieur de l'enceinte de leur école, parce qu'évidemment, le meilleur moyen de lutter contre les tueries de masse, c'est de s'assurer que beaucoup plus de gens aient une arme et qu'ils puissent aller à l'école avec.

La Westboro Baptist Chrurch, jamais à court de mauvaises idées, a déclaré qu'ils iraient manifester devant l'école. Avec ou sans leurs pancartes « Jésus hait les pédés », on l'ignore encore.


Une révélation embarrassante pour la justice américaine
UN JUGE AMÉRICAIN A DÉCLARÉ QU'UNE VICTIME DE VIOL AURAIT DÛ « FERMER SON CORPS »
Apparemment, juge est désormais une profession accessible aux débiles légers

(via)

Le juge américain Derek Johnson, dans une tirade que pourrait prononcer un type bourré dans un bar-PMU ou un homme politique républicain avec des idées novatrices sur le fonctionnement du corps humain, a fait scandale en déclarant que si une victime de viol n'est pas consentante, « son corps se ferme tout seul » pour empêcher que ça arrive.

Cette malencontreuse remarque a été émise dans une affaire impliquant un type qui avait menacé de mutiler la figure et les organes génitaux de la victime avec un tournevis brûlant, avant de la frapper avec un tuyau et de la violer.

Parce qu'il n'y a rien de mal à ça, le juge Johnson a ensuite réduit la peine de prison de l'assaillant de 10 ans.

Dame Justice a passé la soirée à écouter « Things Can Only Get Better » en boucle, avant de jeter au feu son scrapbook de coupures de presse de victoires passées.


Tricherie
ALLÉGATIONS DE TRUCAGE DES RÉSULTATS DU RÉFÉRENDUM ÉGYPTIEN
Ce n'est probablement pas bon signe 

(via)

Le parti de l'opposition égyptienne, le Front du salut national, a accusé le parti Liberté et Justice du président Mohamed Morsi d'avoir truqué les résultats du référendum sur la nouvelle Constitution, avant même que le vote ne soit clos.

La Constitution, à en croire ses détracteurs, durcirait la ligne islamiste du régime, et de ce fait ne serait pas représentative du peuple et de ses attentes.

Morsi a été élu à la suite de l'éviction du président-dictateur Hosni Moubarak, et ce après des semaines de manifestations, d'émeutes et d'immolations par le feu.

Beaucoup de gens sont encore très mécontents de ce qui se passe actuellement en Égypte, et je suis à 97 % sûr que ce truc ne va pas améliorer la situation.


Décisions parentales
UN PÈRE DE FAMILLE A GRAVÉ UN PENTAGRAMME DANS LE DOS DE SON FILS DE 6 ANS
C'était le 12/12/12, vous voyez

(via)

Brent Troy Bartel – un homme de 39 ans habitant à Fort Worth, au Texas – aurait gravé un pentagramme dans le dos de son fils de 6 ans, parce que le 12/12/12 était un « jour saint ».

Bartel aurait déclaré à un officier de police qu'il aurait « versé du sang innocent », avant d'étaler ce sang sur sa porte d'entrée, ce qui semble indiquer qu'il vénère Satan ou qu'il est taré.

Le fils, une fois sorti de l'hôpital, a été confié à la surveillance de sa mère, et apparemment, il « va bien ».

Bartel est en prison, il attend son procès.

 

Persécution de sosies
ON A INTERDIT À CE TYPE D'ASSISTER À UN TOURNOI DE FLÉCHETTES SOUS PRÉTEXTE QU'IL RESSEMBLAIT TROP À JÉSUS
Si vous avez les cheveux longs et une barbe, vous ne pouvez pas regarder des types jouer aux fléchettes

(via)

Nathan Grindal – un homme de 33 ans habitant Oxford – a été évincé d'un tournoi de fléchettes de Somerset, après que la plupart des 4500 personnes composant le public du tournoi se sont mis à chanter « Jésus, Jésus » en son honneur. 

Les gens qui ont pris cette décision craignaient que ces chants ne distraient les deux finalistes, Phil Taylor et Kim Huybrechts, et – comme si toutes ces années de persécution et de crucifixion n'avaient pas suffi – ont mis dehors le pauvre Grindal.

Grindal a témoigné : « J'étais anéanti. Dans son interview, après le tournoi, Phil Taylor a dit un truc genre "Si je revois Jésus, je le crucifie moi-même." Ça me fait beaucoup de mal. »

 

Une bonne nouvelle, enfin
L'ÉTINCELLE DE VIE N'A FINALEMENT PAS QUITTÉ LE CORPS DE NELSON MANDELA 
Youpi ! Le prix Nobel de la Paix sud-africain est encore en vie

(via)

Alors qu'il y a encore une semaine, on ne donnait pas cher de la peau du prix Nobel de la Paix, il semblerait que les jours de Nelson Mandela ne soient aujourd'hui plus en danger. Les pigistes qui ont préparé les notices nécro de ce grand homme vont encore devoir patienter un peu pour être payés, mais en attendant, on peut tous se réjouir que ce vieil homme rieur et vénérable aille mieux. 

 

Mariage gay
LES FEMEN NE SE SONT PAS FAIT CASSER LA GUEULE
Elles ont défilé à Bastille comme tout le monde


Photo : C. Voisin / 20 Minutes

Les partisans du mariage gay ont été nombreux à se réunir à Bastille dimanche. Le cortège s'est mis en marche vers 14h30, et la manifestation s'est globalement bien passée. On a pu notamment y apercevoir Jean-Luc Mélenchon et son écharpe rouge, toujours fringuant et entouré d'admirateurs désireux de se faire prendre en photo à ses côtés.

Quelques Femen étaient également de la partie, mais elles ne s'étaient pas déguisées en nonnes, contrairement à ce que la photo choc ci-dessus pourrait laisser à penser.

Commenter