©2014 VICE Media LLC

    The VICE Channels

      Dites-moi où votre mec éjacule, je vous dirai qui il est

      December 7, 2012

      Une fois, j'ai ramené un type chez moi avec la ferme intention de me taper mon premier coup d'un soir, mais quand il a fallu se foutre au pieu j'ai réalisé que je ne pouvais pas vraiment passer aux choses sérieuses. J'étais un peu dans la merde, vu que j'avais forcé ce type à monter dans un taxi au beau milieu de la nuit et à venir jusqu'à Brooklyn – il vivait à Hell's Kitchen –, et qu'en chemin, je lui avais énuméré toutes les outrances que je comptais lui faire subir une fois arrivés chez moi. Mais on a le droit de changer d'avis, non ? Et là, j'avais changé d'avis.

      Nue dans mon lit, j'ai essayé de réfréner ses ardeurs. Finalement, je me suis écartée de lui.

      « Je suis fatiguée, j'ai envie de pioncer », je lui ai dit.

      Comme c'était prévisible, il a joué la carte de Brooklyn/milieu de la nuit/attentes raisonnables.

      « Ben si on baise pas, au moins tu peux me branler », a-t-il répondu.

      « Où tu vas éjaculer ? » lui ai-je demandé. Je sais pas pourquoi.

      Il a haussé les épaules. « Sur les draps, je pense. »

      J'ai réfléchi un moment, puis j'ai répondu : « J'ai lavé les draps aujourd'hui. Et si je te branle maintenant, tu vas juste en foutre plein les draps. » C'était l'excuse la plus minable que j'aie jamais sortie, mais quand quelqu'un que vous ne connaissez pas – ou dont vous vous foutez – exige que vous activiez le poignet sur son membre, vous n'essayez pas de le moucher en beauté, juste de le moucher.

      « Je les laverai demain, promis », a-t-il répliqué. Je voyais bien qu'il était de plus en plus désespéré.

      J'ai roulé sur le côté. « Non, tu le feras pas. »

      L'endroit où le mec choisit de jouir en dit généralement long sur sa personnalité. Par exemple, le mec « je vais jouir sur tes draps et prétendre que je les laverai le lendemain » est typiquement le genre de personne qui vous dira tout ce que vous voulez entendre pour se vider les couilles. Un jour c'est « je laverai tes draps », le lendemain c'est « je n'ai pas d'herpès » ou encore « je te jure, c'est pas ma copine ».

      Les jours sont loin où un simple baiser vous apprenait tout ce que vous aviez besoin de savoir sur un homme. Aujourd'hui, ce serait plutôt la façon dont il jouit qui compte, voire, l'endroit où il jouit. Qu'il se branle, que vous le branliez, qu'il vous baise, que vous le suciez, il éjacule forcément quelque part, donc prêtez-y attention. On ne connaît jamais vraiment quelqu'un jusqu'à ce qu'on l'ait vu réagir sous pression.

      Sur votre visage

      Argh. C'est la signature du genre de mecs qui ont regardé beaucoup trop de films porno. Ce mec va vous bourriner jusqu'à vous filer un lumbago et des irritations, et je vous parie aussi qu'il vous parlera de votre « teuch trempée » quand il vous labourera les entrailles. Aussi, je suis sûre qu'il transpire comme un porc. Et ne vous faites pas d'illusion : il racontera à tous ses potes qu'il vous a repeint la gueule avec son précieux nectar.

      Sur votre dos/vos fesses

      Je suis une fervente partisane de l'éjaculation dorsale/fessière. Je trouve ça plutôt sexy, et puis au moins, on n'a pas à se taper la vue de la tronche à moitié hilare qu'un mec fait TOUJOURS quand il jouit. Le dos et les fesses sont une cible idéale pour les missiles masculins, sauf si le gars est un gros con qui ne vous prend jamais autrement qu'en levrette – là, ça veut soit dire que vous avez le plus beau cul du monde, soit qu'il aime pas votre gueule. Ou pire : il ne veut pas croiser vos yeux quand il vous la colle à l'intérieur, ce qui veut dire qu'il a de sérieux problèmes psychologiques qui remontent à son enfance.

      Dans votre bouche

      Vous n'êtes tellement pas sa copine, LOL

      Sur votre ventre

      C'est un peu comme l'éjaculation dorsale/fessière, sauf que là vous êtes un peu plus intimes parce que vous vous faites face. Mais ça peut aussi vouloir dire qu'il est paresseux et qu'il avait pas envie de vous retourner, ce qui est OK si vous aimez bien les mecs à la coule, mais personnellement, je préfère les hommes dynamiques. Je dirais donc que les mecs qui pratiquent l'éjaculation ventrale sont soit des mecs qui fument trop de shit, soit des types qui ne le font pas souvent et paniquent facilement – ce qui résulte en une giclée d'urgence et non une giclée sexy de type « ah c'est sale c'est chaud je te jouis dessus poupée ».

      À l'intérieur de vos cuisses

      Si un mec jouit systématiquement à l'intérieur de vos cuisses, c'est probablement qu'il aimait jouer avec des allumettes quand il était petit. Il aime le danger. Très certainement, il n'a pas envie de vous engrosser s'il y pense à deux fois. Mais  il prendra quand même le risque, juste pour ce petit frisson supplémentaire. Point Break est son film préféré.


      Dans le préservatif

      Épousez ce type. Il se soucie de ne transmettre ni maladies ni bébés, ce qui pourrait correspondre à la définition d'un « être humain normal », mais c'est une espèce bien plus rare qu'il n'y paraît. 

      Sur vos seins

      Ce type est le cousin du type qui vous jouit à la gueule. Il regarde beaucoup trop de porno, aussi. Et peut-être qu'il aime le hip-hop, et qu'il se définit lui-même comme un « kiffeur ». Secrètement, il est convaincu d'être beaucoup plus chevaleresque que monsieur visage, mais au final, il racontera à tous ses potes qu'il vous a repeinte avec son jus, lui aussi. D'ailleurs, ses potes vont probablement essayer de vous pécho pour pouvoir vous jouir sur les seins. Faites gaffe aussi, il pourrait vouloir faire des trucs chelou avec de la bouffe, genre lécher du miel sur vos tétons parce qu'il a vu ça dans un clip de Dru Hill.

      Dans sa main

      C'est plutôt poli, n'est-ce pas ? Ce jeune homme a été très bien éduqué. Ça, ou il a un complexe étrange avec son sperme. Quand il parle de sexe avec ses amis, c'est le contraire des bros consanguins (monsieur visage et monsieur seins). C'est-à-dire qu'il n'en parle pas. Et il n'a jamais fait des trucs type « tous éjaculer dans le même gobelet » quand il était jeune. Ce qui veut dire qu'il est probablement parano quant à son sperme qu'il trouve anormal, et vous, vous allez en parler avec vos copines. Ou c'est peut-être juste qu'il conserve son sperme pour le jour où viendra l'apocalypse et qu'il lui faudra repeupler la Terre à lui tout seul, auquel cas c'est un type prévoyant, restez avec lui. En y pensant, faudrait peut-être vous faire congeler un œuf ou deux.

      Dans une chaussette qu'il a attrapée sous le lit

      Ce type se branle beaucoup trop. Et il vit toujours chez sa mère.

       

      Précédemment :

      LE GRAND GLOUPS : LA PREMIÈRE FOIS QUE J'AI AVALÉ

      -

      Thèmes: éjaculation, jouir, sperme

      Commentaires

      Êtes-vous majeur(e) ?

      Le truc que vous vous apprêtez à regarder est susceptible de heurter la sensibilité de tout un tas de gens, de juristes et (à coup sûr) de votre mère, du coup on préfère s'assurer que vous avez l'âge légal requis avant de vous laisser continuer.