Les études de A à Z

Chers étudiants, voici quelques conseils pour mener à bien votre parcours dans l'enseignement supérieur français

Par Fabien Foureault, Morgan Poyau, Rémi Wallon, illustrations : Raymond Petitjonc

 

 

AMPHIS
Les étudiants français sont de sacrés connards doublés de trous du cul. À la fac, les cours se divisent entre TD et amphis, la principale différence entre les deux étant qu’en amphi personne ne vérifie les absences. Il n’y a donc aucune excuse à y sortir son ordinateur pour vérifier ses inbox, y lire un quotidien gratuit ou s’exercer au post-graffiti sur ses feuilles quadrillées. C’est un putain d’amphi, vous êtes à la fac, vous n’êtes pas obligés d’y aller si ça vous fait chier, le CPE n’enverra pas un mot à vos parents, et d’ailleurs vous ne devriez plus avoir peur de vos parents. Et si jamais vous venez seulement parce que ça vous offre une opportunité de vous asseoir à côté d’Anne-Sophie et de commencer à commercer avec elle comme si de rien n’était, sachez qu’elle n’est vraiment pas le genre de fille à venir à l’amphi de droit des obligations le lundi à 8 heures, et qu’en plus elle a déjà un mec qui a 25 ans, un CDI chez Baker & McKenzie et un appartement à La Motte-Picquet – Grenelle.

Voir aussi : Arts du spectacle, ANPE, ATER à Clermont-II

BIBLIOTHÈQUE
Les étudiants se rendent à la bibliothèque principalement parce que « c’est bientôt les exam » et parce qu’ils pensent foutre la pression à leurs potes en affirmant : « ah non désolé demain je passe la journée à la bibli. » Le problème c’est que tout le monde sait très bien ce qui va arriver. Entre la queue pour entrer, la pause déjeuner, les coups d’œil à la fille d’en face et les deux cafés de l’après-midi, vous vous rendrez compte à l’annonce de la fermeture à 19 heures que vous n’avez bossé qu’une heure et demie, et vous vous demanderez comment il se fait que vous soyez en train de faire semblant de lire L’Enfer en italien (c’était pour impressionner la fille d’en face). Bilan, vous n’avez rien foutu, vous êtes crevé et votre soirée est niquée parce que vous allez encore vous dire « putain j’ai rien foutu il faut vraiment que je bosse ». D’un autre côté, on n’a pas trouvé de meilleur plan pour éviter les repas du dimanche avec vos oncles chelou et vos cousins du sud tout en vous faisant bien voir de vos parents.

Voir aussi : Bizutage, Bac G, Backpacker

CONCOURS SESAME
Le concours SESAME résume à lui seul le système d’enseignement supérieur français. Il permet d’intégrer de prestigieuses écoles de commerce post-bac telles que le CESEM de Reims ou l’École de Management de Normandie afin d’y recevoir une formation « reconnue à l’international » et de permettre aux parents de la petite bourgeoisie de se rassurer quant à l’avenir de leurs enfants qui pourront bénéficier des réseaux constitués par les « anciens » et s’assurer une « situation » à leur « entrée dans la vie active ». Avec un tel programme, on comprend que ça vaille le coup de débourser 7 000 euros par an pour que ses enfants fassent « une école de commerce » et pour ne pas avoir à débiter des phrases aussi humiliantes que « moi, mon fils est à la fac » lors des réunions mensuelles au centre paroissial.

Voir aussi : Converse, Citations pétées

DEUG EN QUATRE ANS
Les résultats viennent de tomber sur Minitel et une fois de plus t’as raté ton DEUG à 2 UV près. Tu balises, tu commences à regretter d’avoir passé ton année au bistro à lutter pour atteindre le niveau caché du flipper entre deux baby-foot enflammés avec Zac et José plutôt que d’aller bachoter à la BU. Je comprends que t’aies les boules mais il est temps de te reprendre, tu vas pas passer tout l’été à écouter Noir Désir en boucle dans ton discman, reste relax et profite bien des vacances, aère-toi, prends ta meule pour aller à la Marche des beurs et dis-toi bien que de toute façon l’Europe de Maastricht se chargera de créer de la croissance et des emplois pour tous.

Voir aussi : Dissertation, Drogue, Dépression

ERASMUS
Alors que partout dans le monde, les gens s’intéressent aux étudiants français, juste parce qu’il sont français, eux, ils préfèrent au mieux ignorer royalement les ERASMUS, au pire se foutre de la gueule de Knüt, l’étudiant finlandais, à cause de son nom et de son accent. Mais si seulement vous saviez que Knüt est le Prince de Jyväskylä et qu’il traîne avec toutes les étudiantes étrangères qui vont de mignonnes à over-bonnes dans les endroits les plus cools, vous ne seriez pas en train d’attendre « les potes » à la fontaine Saint-Michel un samedi soir pour « voir c’qu’on fait ».

Voir aussi : Examens, Échec, Exil

FICHES
Les pratiques de révision sont une des dernières enclaves où les discours sur la confusion des genres ne s’appliquent pas et où la division sexuelle reste cardinale. En gros, fiches bristol, codes couleur au mini Stabilo ou feutre pailleté et abréviations graphiques sont exclusivement réservées aux filles. Les mecs consciencieux devront se contenter de feuilles A4 grands carreaux et veilleront à ne jamais déroger à la règle d’or du 1 encadré et 3 traits de règle max par page. C’est vrai que c’est en partie à cause de cette loi à la con que les filles auront toujours de meilleures notes que nous mais, d’un autre côté, elles accouchent dans la douleur alors il faut bien rétablir les grands équilibres de la nature.

Voir aussi : Flemme, Fille de 1ère L, File d’attente au CROUS, Fait chier j’ai compta

GERMANISTES
Dan Brown, Raël et les altermondialistes diront ce qu’ils voudront, mais moi j’affirme que ce sont les fils de profs qui dirigent le monde depuis leurs classes allemand LV1-latin. Ils ont l’air innocent comme ça, avec leur expression perpétuellement sympa et leurs gestes appliqués, mais ils évoluent dans le système scolaire avec une maîtrise instinctive et impressionnante qui évoque ces autistes capables de réciter des romans entiers ou de jouer des symphonies au piano par cœur après les avoir entendues une fois. Ces mecs ont les clés alors faites copain-copain avec l’un de ces Élus. Écoutez ses conseils sans sourciller, inscrivez-vous dans les mêmes options, prenez les mêmes décisions que lui les yeux fermés et il vous guidera sans effort vers le Saint Graal académique : les « filières d’excellence ».

Voir aussi : Grève, Gender studies

HYPOKHÂGNE
Bien joué champion, par la grâce de la sévère sélection des élites à la française, tu accèdes au saint des saints, c’est le début d’une nouvelle vie. L’air vivifiant de la montagne Sainte-Geneviève transforme rapidement le frêle lycéen pas très à l’aise dans ses polos Célio en clerc laïque, tout entier dédié au culte de la Raison et au progrès de l’entendement humain, capable de commenter avec cynisme et arrogance la programmation du théâtre de l’Odéon (conformiste) et de moquer les avant-gardes littéraires (trop frileuses). Seulement j’espère que t’es pas con au point d’adhérer au mythe de la dolce vita littéraire forgée par Sartre et Beauvoir, qui veulent nous faire croire que c’est en faisant les cons sur des toits et en lisant Heidegger aux terrasses des cafés qu’ils sont devenus le couple de casse-couilles le plus respecté de France. Attends-toi plutôt à passer les 2 prochaines années de ta vie (3, plus vraisemblablement) à apprendre par cœur des déclinaisons grecques en mangeant des sandwichs sur des bancs, à recopier patiemment ton vocabulaire de la tapisserie ou de la peinture préraphaélite en anglais, à essayer de piger quelque chose aux failles géodésiques et à te persuader que t’as fait le bon choix quand tu seras entouré de filles en survêt avec des thermos et les cheveux sales pendant les concours blancs.

Voir aussi : Histoire, Héritiers culturels, Hellénistes, Horace, Hexis de classe

INDÉPENDANCE
Je comprends bien que quitter sa petite chambre d’ado et avoir son appart tout seul dans une grande ville pour commencer ses études soit grisant, voire carrément coolos tellement tu te sens pépère. T’as même l’impression d’être un vrai adulte autonome, tu te sens rapidement enivré de ton indépendance tout juste conquise, et épris de liberté. Ok c’est mignon tout plein mais oublie pas que tant que tu devras pleurer auprès de tes parents tous les 1er du mois pour qu’ils te paient ton loyer, te lavent ton linge et te trouvent des stages chez leurs amis, tu resteras un petit con entretenu.

Voir aussi : Inbox, i>TELE, Indie-rock

JEUNES-VIEUX
Jadis, les mouvements de jeunes étudiants comme les Jeunes Turcs rassemblaient les éléments les plus enragés de la jeunesse en une gigantesque épopée romantique alliant pratique révolutionnaire et mythes nationalistes grandioses pour secouer le joug d’un pouvoir corrompu et vieillissant. Aujourd’hui, les chemises blanches et rayées de toute la France rassemblées sous la bannière éclatante des Jeunes Européens ou des Jeunes PoP convergent rituellement dans des événements aussi bandants et dionysiaques qu’un pique-nique pour fêter le lancement de la présidence française de l’UE au Champ de Mars ou un café-débat sur la réforme de l’État et la modernisation des politiques publiques. Véritables lames de fond subversives, orgies d’idées neuves où, tout en respectant les sensibilités de chacun et en ménageant les temps de parole, on n’hésite pas à « dépasser les clivages partisans » pour « repenser le pacte social », « relancer l’Europe politique » et « rénover l’ambition fédéraliste des pères fondateurs ». Putain mais rendez-nous Saint-Just et Maïakovski.

Voir aussi : Juristes, JAPD, J’avoue

KAFKAÏEN
Arrêtez avec vos adjectifs de merde dans vos exposés, vos dissertations et vos commentaires de texte. Ça n’impressionne personne et ça peut seulement vous conduire à parler de « rock pastoral » ou d’« electro-pop jouissive » dans des magazines de musique pour trentenaires décontractés. En plus ça suffit à vous griller auprès d’Anne-Sophie à qui vous aviez assuré être féru de littérature. Ce n’est pas parce que son mec utilise les expressions « dilemme cornélien », « nœud gordien » et « victoire à la Pyrrhus » que vous devez faire pareil. Attendez plutôt de le coincer dans une soirée où il n’aura pas Wikipédia sous la main pour vérifier qu’il est bien sûr de ce qu’il entend quand il dit que Mai 68 est un « événement Janus ».

Voir aussi : K-Way, Keep it real, Kiloeuro

LAPTOP
Nan putain je changerai pas de place pour que t’aies accès à la prise, tu fais chier, t’as qu’à prendre un stylo et une feuille, t’as pas besoin de ton laptop en TD, merde. Ouais je sais tu vas devoir te passer de tes petites escapades sur Yahoo-info et Facebook pour vérifier que non, Anne-Sophie ne t’as toujours pas ajouté dans ses amis, et tu devras attendre la pause déjeuner pour classer tes cours d’amphi dans les dossiers adéquats de Mes documents mais fais-toi une raison. Tu sais, la communauté des bloggeurs t’en voudra pas si t’attends ce soir pour commenter les derniers billets de Loïc Le Meur et Maître Eolas. Et non putain je t’ai déjà dit que ça servait à rien d’exhiber tes stickers Starbucks et Adidas sur ton Macbook c’est pas ça qui fait de toi un mec cool c’est plus compliqué que ça.

Voir aussi : Lettres modernes, Lycéenne, Loisirs

MÉDIATION CULTURELLE
Au lycée on vous a vendu la médiation culturelle comme la filière de rêve pour tout étudiant alliant comme vous une véritable fibre artistique à de solides talents de logisticien. C’est vrai que pour diriger le Louvre ou le Palais Garnier il aurait fallu faire l’ENA, et que la conseillère d’orientation aurait pu vous le dire avant, mais quand même, grâce à la médiation culturelle, vous serez en mesure d’organiser des conférences-débats sur le financement du cirque et les arts de la rue dans le cadre du Off à Avignon et de permettre à de nombreux artistes militants de réinvestir le territoire urbain en dessinant de nouveaux espaces dynamiques voués à une création citoyenne et participative, qui permettront de retisser du lien social par le dialogue des cultures. C’est chouette, non ? Et puis de toute façon vous pouvez toujours vous réorienter, en terminale vous n’étiez pas si mauvais que ça en SES et en philo finalement.

Voir aussi : Musées, Militantisme, Melun

NOBOD’
Il paraît que dans les écoles de commerce on appelle nobod’ les gens qui « ne sont personne » parce qu’ils ne font pas partie du BDE, d’une « asso » ou d’une équipe de sport, à l’inverse de Jean-Phi, le président de l’AS, qui est tellement ’bod’ qu’il se tape une fille de première année différente à chaque soirée et qu’il est complètement légitime pour vous vanner parce que vous ne portez ni Ray-Ban aviateur ni polo à col relevé. Il est important de ne pas trop mépriser les étudiants en école de commerce, même si la plupart du temps ce sont de gros cons qui passent leur temps à fantasmer sur leur futur salaire annuel et qui comptent tout en kiloeuros : gardez bien en tête que plus tard vous aurez besoin d’eux pour trouver des stages à vos enfants.

Voir aussi : Nabe (Marc-Edouard)

ORAUX D’ADMISSION
Les oraux d’admission c’est toujours assez chiant parce qu’on comprend bien qu’il y a un gros enjeu, mais on ne sait jamais sur quoi on est évalué. Tout ce qu’on peut vous dire, c’est d’arrêter de penser vous vendre en disant des trucs genre « sinon j’aime bien le cinéma, oui, et la musique aussi », et que ce n’est pas la peine de vous mettre en costume, ce qui ne veut pas dire non plus que vous pouvez vous y rendre avec un tee-shirt ironique (d’ailleurs vous ne devriez jamais vous rendre quelque part avec un tee-shirt ironique). Ah oui et aussi il y aura toujours un de vos examinateurs qui vous demandera un truc du type « surprenez-moi ! » pour voir si vous avez « de la personnalité » et « une vraie capacité à réagir ». Dites-lui d’aller se faire foutre. Au moins, si vous n’êtes pas admis, vous saurez pourquoi.

Voir aussi : Oraux (rapports)

POTACHE
Les étudiants, c’est bien connu, c’est potache. Bizarrement, ça concerne surtout ceux dont le futur métier constitue le paradigme de la respectabilité petite-bourgeoise. Je veux bien entendu parler des médecins. Un étudiant en médecine, c’est comme un bon vieux coussin péteur, toujours prêt pour la déconne et la lourdeur. D’ailleurs, si tu ne réagis pas à ses blagues de merde, ce trou du cul pourra te dire : « Mais allez, pète un coup ! » Les étudiants en école de commerce ou d’ingénieur ne sont pas les derniers non plus pour créer des cercles appelés « vomi team », chanter des chansons paillardes nus avec un chapeau pointu faisant office de cache-sexe-qui-tient-tout-seul, ou faire des chats-cul avec un balai à chiottes et une seule souris (le malheureux souffre-douleur de la promo).

Voir aussi : Profs, Préjugés, Plagiat, Puceau

QUENTIN
Quentin c’est ce mec un peu nerd et très casse-couilles qui était dans ta classe au lycée ou en prépa et avec qui tu as épuisé toutes les figures de l’évitement, de l’ignorance feinte à l’indifférence polie. Mais comme la vie est une sacrée farceuse, elle a décidé qu’il irait dans la même école/fac que toi et que ce sera le seul mec que tu connaîtras en arrivant. Comme tu es une âme profondément bonne et que tu ne peux pas faire autrement parce qu’il t’inonde de mails enjoués sur votre future vie de meilleurs amis, tu acceptes de faire bonne figure et de traîner un peu avec lui au début, pour faire la queue pendant les démarches administratives ou pour découvrir le campus. Sympa de ta part, mais n’oublie surtout pas qu’à partir de maintenant ton seul objectif dans la vie doit être de te débarrasser à tout prix de Quentin et d’intégrer de nouveaux cercles de sociabilité. C’est cruel mais c’est lui ou Anne-Sophie.

Voir aussi : Que sais-je ? (déjà emprunté)

ROMAIN DURIS
Que ce soit clair une bonne fois pour toutes : toi le petit mec sympa, t’es majeur et étudiant maintenant alors il va falloir arrêter d’aller voir avec les copains les films « joyeusement foutraques et rafraîchissants » de Romain Duris au cinéma le week-end et commencer à te constituer un vrai capital culturel pour affronter l’Université. Toi le trou du cul décontract’ tu vas arrêter de vouloir ressembler à Romain Duris parce que figure-toi que marmonner « ma vie c’est le bordel » et « c’est pas une histoire d’avion qui décolle » dans un bar à Bastille c’est un peu léger comme style de vie, et c’est pas comme ça que tu vas trouver la future mère de tes enfants. Enfin toi, la petite parisienne merdeuse, tu vas arrêter de vouloir coucher avec Romain Duris parce que ce fantasme du connard branleur au grand cœur est vraiment pété et te garantit pas vraiment une vie sentimentale épanouie (et c’est pas la peine de faire un transfert sur Louis Garrel, limite c’est pire).

Voir aussi : Rennes-II, Révisions, Rattrapages

SECOND SEMESTRE
« Je me rattraperai au second semestre » c’est le plus grand mythe de toute la vie étudiante avec « tu vas voir c’est cool de faire une année à l’étranger » et « il paraît qu’il y a encore un mec qui s’est suicidé dans la B/L de Louis le Grand ». Bon non ok ça c’est pas des mythes. Mais au second semestre ton emploi du temps ne sera pas meilleur, les cours ne seront pas plus intéressants et les filles qui seront avec toi en TD ne seront pas plus jolies (à moins que tu ne partes en échange d’un semestre à l’université de Californie à Santa Barbara, mais là j’espère que tu aimes les asiatiques). Il n’y a en conséquence aucune raison pour que tu te rattrapes au second semestre. Prépare-toi mentalement à ce que tes cours d’« outils de gestion » soient toujours infernaux et mets-toi à réviser parce que le mythe de « c’est pas grave y’a toujours septembre », même sans qu’on développe tu as bien compris ce qu’il fallait en penser.

Voir aussi : Seconde B, Syndicats, Soirées saucisses

TAXE TOBIN
Il faut arrêter de croire qu’en faisant des études d’économie vous pourrez repenser la mondialisation dirigée par les grands conglomérats américains et combattre les politiques néolibérales du FMI et de la Banque mondiale héritées du consensus de Washington et lire les éditos du Monde diplo. Vous allez plutôt en chier à essayer de comprendre pourquoi les courbes d’indifférence sont convexes puis construire des modèles vectoriels auto-régressifs en lisant des gros manuels hors de prix. Et tout ça à grand renfort d’algèbre et d’analyse, plutôt que de discours lénifiants sur la marche du monde.

Voir aussi : Triche, Tribu, T’as pas une cartouche ?

U (BÂTIMENT)
Le bâtiment U, c’est celui que personne ne trouve. C’est là où se situent la conseillère d’orientation, le psychologue, l’infirmerie, le planning familial, le train fantôme et d’autres trucs qui ne servent à rien. C’est là aussi où vous pourrez fumer des joints tranquille avec Greg et Ludo qui viennent justement de renommer cet endroit la « Ganja Tower ».

Voir aussi : UV, UFR, Ulysse

VICE GUIDE TO HELSINKI
Maintenant que vous êtes étudiants, il vous faut trouver de meilleurs plans qu’aller sur la Costa Brava en voiture avec les potes pour les vacances. Ça, c’était ok quand vous étiez au lycée, mais dorénavant il faut tâcher d’aller dans des endroits où vous pourrez faire des vrais trucs de vacances, genre vous baigner dans un lac au milieu d’une forêt, aller à la chasse aux élans et sortir avec des filles autres que des touristes hollandaises complètement bourrées. Prenez le Vice Guide to Helsinki et allez faire un tour là-bas, vous vivrez des trucs intenses, genre les garçons y dansent tellement mal que parfois en club vous aurez l’impression d’être noir pendant quelques minutes. Sinon y’a aussi un Vice Guide to Las Vegas mais vous pouvez le garder sous la main pour dans 10 ans quand vous aurez fait du gros cash dans la finance.

Voir aussi : Videurs, Virginité

WARHOL
Il est temps que tous les étudiants en art déco, graphisme, cinéma, architecture et plus généralement toutes les filières de fils de nouveaux riches prennent conscience qu’ils n’impressionnent personne avec leurs bribes de savoir sur le pop art et autres avant-gardes artistiques du XXe siècle genre Breton et Duchamp qui dépassent péniblement le socle de connaissance fondamental du lycéen lambda. Au lieu de vous ruiner en beaux livres de design et manuels de typographie de la collection Taschen, vous feriez mieux d’aller dans des musées où vous apprendriez que le vrai art c’est des Christ en croix et des paysages flamands.

Voir aussi : Wikipédia, World of Warcraft, Word, Wardlaw (Baker)

XANAX
Doctissimo.fr nous informe que le Xanax « est utilisé pour traiter l’anxiété, l’angoisse, et éventuellement dans le sevrage alcoolique », ce qui en fait le médicament de l’étudiant par excellence. Vous pouvez cependant lui préférer le Guronsan, qui « est utilisé pour traiter les états de fatigue chez l’adulte » et se révèle particulièrement efficace en période d’examens. Vous pouvez aussi mélanger les deux, boire un petit whisky et voir ce que ça donne. N’oubliez pas qu’être étudiant, c’est avant tout faire des expériences que vous pourrez valoriser dans la vie professionnelle.

Voir aussi : .xls, Xerox

YOUTUBE
Pas de fausse pudeur ni de snobisme, on aime tous perdre son temps à se nerder la gueule sur Youtube. Simplement, il faut garder constamment à l’esprit qu’à l’instar de toute substance addictive, la consommation de Youtube doit être régulée et contrôlée afin de maîtriser son plaisir dans le temps. Alors c’est ok pendant les révisions de se mater un ou deux clips de Sonic Youth ou un sketch de Mr. Show entre deux chapitres d’histoire. En revanche, si vous commencez à vous plonger dans les montages foireux et autres parodies débiles jamais drôles qu’on appelle à la télé les « buzz web de la semaine », vous êtes foutus. Genre si vous choisissez de passer votre samedi soir à enchaîner une « parodie de Star Wars sauf que c’est en turc et que c’est Sarkozy et Britney Spears qui se battent avec des nems » et un « cartoon délirant avec des nains et Barack Obama dans le clip de Thriller », ne vous étonnez pas de devenir rapidement une grosse merde désocialisée qui mange des bolinos, du coca chaud et de la pizza froide affalée devant son écran.

Voir aussi : Youporn

ZIKOS
Dans une soirée chez un de tes amis, il faut toujours qu’il y ait un zikos de merde pour monopoliser l’attention de tout l’appartement en chantant un morceau des Wriggles sur sa « gratte » en tapant du pied par terre. Et voilà, une heure et demie à lutter pour trouver quelque chose d’intéressant à dire à cette meuf vaguement jolie à côté de laquelle tu t’es assis pour rien. Après sa prestation, il viendra sûrement se mettre près de vous pour « taper la discute ». Il en profitera pour évoquer tous les groupes du monde, dont le sien, qui a du « pur matos » et qui a « balancé du gros son » dans l’amphi Raymond Barre pendant le festival du CROUS. Il finira par mettre Morcheeba sur la chaîne hi-fi parce que AC/DC « c’est trop FM » et que tout le monde connaît.

Voir aussi : Zion (Rasta Babylon), Zurban, Zac Morris

 

Commenter