©2014 VICE Media LLC

    The VICE Channels

      California Love

      July 17, 2013

      Jack Shelton est un grand kid originaire de la banlieue côtière de Melbourne. Il est obsédé par la Californie et la weed – ou les « épinards », comme il aime l’appeler. Récemment, il a passé du temps à l'université d'État de San José, en Californie, dans le cadre d’un programme d'échange pour ses études de photographie. Pendant le temps qu'il a passé là-bas, il a adopté une culture qui n’avait rien à voir avec la sienne et a même trouvé le temps d’aller faire un tour en Jamaïque.

      On a discuté avec lui d'amitié avec des SDF de 50 piges et d'ordonnances pour la marijuana.

      VICE : Tes sujets sont généralement assez éloignés de toi, d’un point de vue social. Comment tu fais pour les approcher ?
      Jack Shelton :
      Ouais, je suppose qu’on s’intéresse toujours à ce qui est différent de soi et de sa propre expérience, surtout quand on est un Australien blanc issu de la classe moyenne. Ça dépend du moment, de ma confiance en moi, mais en règle générale, je trouve assez facile d’approcher les gens pour leur demander si je peux leur tirer le portrait. Mais bon, pour chaque portrait que j’ai fait, il y en a dix autres qui ont refusé ou que je n’ai pas osé aborder.

      Je n'ai pas vécu la vie de l'étudiant type, là-bas. Un de mes meilleurs amis était un SDF de 50 piges du nom de Greg Glasper. C’est une longue histoire, mais j’ai fini par faire un documentaire sur lui, j'ai même passé Thanksgiving dans sa famille. C'est à lui que j'ai eu le plus de mal à dire au revoir.

      Qu'est-ce qui t'a poussé à quitter la Californie pour la Jamaïque ? 
      J'adore la Jamaïque, et je suis fasciné par l'influence que la culture jamaïcaine a sur le monde entier. Pour une île minuscule avec seulement deux millions d'habitants, c'est quelque chose. C'était mon rêve d'aller en Jamaïque, mais je me suis toujours dit que j'irais « un jour ». Mais là, j'avais des amis qui s'y mariaient et qui m'ont invité.

      Tu fumais beaucoup d'herbe là-bas ?
      Comme tu peux l'imaginer, des tonnes de weed sont parties en fumée. Même les chauffeurs de taxi à l'aéroport t'en proposent, c'est jamais difficile à trouver. Westmoreland a les meilleurs épinards jamaïcains, si vous passez dans le coin.

      J'ai entendu dire que t'avais vite obtenu une ordonnance pour la weed.
      Un des bons côtés de la vie en Californie, c'est que tu peux avoir la meilleure herbe qui soit. Quand t'y penses, c'est hallucinant : tu rentres dans un magasin, tu t'assieds en face de quelqu'un et tu discutes des qualités des différentes herbes qui te sont proposées, tu les examines à la loupe. C'est un putain de trip. Et je ne parle pas de tous ces trucs où ils ont réussi à foutre de la weed ; t'as même des bains moussants à la marijuana.

      Ils prennent ça au sérieux là-bas, parce que ça représente beaucoup d'argent. J'ai pécho une ordonnance dès mon arrivée, je suis allé chez un médecin à Venice Beach. En fait, ça a été plus difficile de faire marcher mon iPhone que d'obtenir une ordonnance pour de la weed. Le médecin a plus ou moins signé l'ordonnance avant même que j'ouvre la bouche. Mais, pour avoir le droit de m'en servir, il m'a fallu obtenir un permis de conduire californien – ce que j'ai fait un peu plus tard.

      Cool. Pourquoi tu travailles en argentique ?
      C'est un style de prise de vues différent, ça te ralentit un peu et t'incite à vraiment réfléchir à ce que tu photographies ; et aussi, ça ne pardonne pas. Là, j'ai utilisé un Ektar, parce que j'aime les couleurs qui découlent de la combinaison entre la lumière californienne et les pellicules Ektar. Le même résultat serait difficile à obtenir avec du numérique, même si parfois, quand je dois développer et scanner, je me demande si ça en vaut la peine.

      Si vous passez à Melbourne bientôt, allez voir l'exposition de Jake avec Sam Wong,  Kid Kong x Finish With The Spinach, à partir du 2 août à la field36 Gallery

      Heather est sur Twitter : @HeatherLighton

       

      Plus de photos qu'on aime ICI

      -

      Thèmes: Jack Shelton, weed, californie, jamaïque, Australie, photographie

      Commentaires