Le chef du vrai Ku Klux Klan m’a contacté sur Twitter

Il en a marre qu'on le prenne pour un raciste

Par Matthew Francey

Je suis sûr que ce genre de problème arrive à des centaines de gens tous les jours, mais pour moi c'est nouveau : la dernière fois que je me suis connecté sur Twitter, j’avais un message du chef du Ku Klux Klan. C’était bizarre et plutôt drôle ; le message était signé Bradley Jenkins – le Grand sorcier impérial des Klan unis d’Amérique (UKA) – et il m’annonçait que Thomas Robb, le gars a qui j’ai parlé quand une femme s’est immolé par le feu et a accusé le Klan, était le représentant d’un « faux Klan ». Il me disait que je ferai mieux de m’adresser à lui, le représentant du « vrai Klan ».

L’UKA est une faction du Klan qui a toujours été associée à des actes de violence extrême. Les plus marquants sont la série de meurtres commises dans les années 1960 et l’attentat de l’église baptiste de la 16e rue en 1963, qui a coûté la vie à quatre jeunes filles. Toutes les informations sur l’UKA trouvées sur le net (à part leur propre site) en parlait au passé et la plupart des articles expliquaient que l’organisation s’était dissoute après la mort de son leader, Robert Shelton, en 2003. J’ai appelé Bradley pour savoir comment il pouvait être le représentant d’une organisation qui n’existait plus et pourquoi son gang était plus légitime que celui de Thomas Robb.

 

L'image de profil amicale du Twitter de Bradley

VICE : Bonjour Bradley. Qu’est-ce que vous vouliez dire quand vous disiez que j’ai parlé à un « faux Klan » ?
Bradley Jenkins : 
On qualifie les autres Klans de « Klans de pacotille ». En forçant la séparation du Klan, le gouvernement a permis à plein de gens de revendiquer l’appellation « Klan ». L’UKA est le vrai Klan. On a une histoire, une charte. On n’est pas une organisation haineuse, simplement une organisation de fraternité blanche.

Vous considérez Thomas Robb et ses Chevaliers du KKK comme un Klan sorti de nulle part ?
Je ne vous dirais mêmepas ce que je pense de cet homme. C’était un bon membre avant, mais regardez la différence entre son site et le nôtre : il demande du fric à toutes les pages. Bien sûr, on a besoin d’argent pour fonctionner, mais demander 40 ou 50 dollars par mois à des gens qui perdent leur travail, ce n’est pas normal.

Vous n'avez donc pas de frais d’adhésion. C’est la seule différence entre vous et les Chevaliers du Klan ?
Non, ce n’est pas la seule. Robb appelle les gens comme nous – ceux qui portent robes et cagoules – des reconstitueurs. On ne reconstitue rien ! Nous sommes les vrais. On ne brûle pas une croix, on l’allume. C’est un appel aux armes ; c’est l’illumination de la lumière de Jésus Christ. Nous sommes le vrai Klan, nous avons une histoire.


Le stand de merch du Klan

Thomas Robb m’a dit qu’on assistait au génocide de la race blanche. Vous êtes d’accord ?
On peut pas dire que la race aryenne est vouée à disparaître complètement. Le point de vue de l’UKA, c’est qu’on en a marre de survivre au lieu de simplement vivre. On veut vivre nos vies sans être considérés comme des salauds racistes. On est fiers d’être Blancs, on est fiers d’être Américains. On ne se considère pas racistes. Nous sommes des Américains infidèles.

Quand vous dites « infidèles », vous voulez dire qu’un musulman vous considèrerait comme un infidèle ?
La meilleure manière de décrire ce qu’est un infidèle, c’est de prévenir tous les pays qu’ils doivent se méfier du Ku Klux Klan s’ils veulent s’en prendre à notre pays. On n’est plus le Klan d’autrefois. Pour nous, les nouveaux Klans sont des rassemblements de rednecks qui détestent les nègres. Ce n’est pas notre cas. Nous sommes des hommes éduqués qui en ont marre de voir leur pays souillé.

Faut-il être chrétien pour devenir membre de l’UKA ?
Les croyances de nos membres sont personnelles. Il y a trois croyances aryennes majeures : la chrétienté, l’odinisme et ceux qui croient en un Créateur, un peu à la manière des athées.

Toutes ces religions ont en commun la notion de suprématie blanche, n'est-ce pas ?
Je n’aime pas le terme de suprématie blanche. J’ai entendu « white power » tellement de fois que ça me fait vomir aujourd'hui. Vous voulez donner le pouvoir aux Blancs ? Les Blancs ont le pouvoir depuis l’arrivée des pèlerins, il faut arrêter avec ça. Je n’aime pas notre président, mais vous savez quoi ? C’est notre président. Je me fous de sa couleur de peau.

Vous avez du respect pour Obama ?
Je vais dire les choses comme ça, et si vous l’écrivez différemment, je vous jure que je débarque en Angleterre parce que c’est un sujet sensible, et vous le savez. Je le respecte parce qu’il a eu les couilles d'être le premier Noir à occuper ce poste, et parce que le pays était dans une merde noire quand il est arrivé. Mais si je pense que c’est un communiste ? Oh que oui. Je pense que c’est une sale crevure de communiste, à 150 %.

Je suis désolé, mais je trouve étrange que vous n'ayez aucun problème avec les gens de couleur. Ça s’oppose au message originel du Klan.
Le Klan a été créé pour protéger les familles du sud des esclaves libérés qui violaient et assassinaient à tour de bras. Le message s’est brouillé au fil du temps pour répondre aux exigences de certaines personnes qui voulaient le pouvoir, mais le pouvoir n’est pas un enjeu, à la base. Ceux qui pensent que le Ku Klux Klan a un quelconque pouvoir sont des débiles.

Pour vous, l’UKA n’est pas une organisation haineuse ?
Organiser des réunions publiques en robes et cagoules, crier et hurler, ça ne fait pas de nous des gens haineux. Je vais vous dire ce qui me fout la haine : je déteste voir mon pays se casser la gueule, je déteste voir l’Europe se casser la gueule. Je hais le fait que les gens ne se rendent pas compte de l’islamisation du monde.

L’UKA a quand même été impliquée dans de sérieux incidents par le passé.
C’était une autre époque, c’est quelque chose qu’on ne peut effacer. Mais regardez les autres Klans : ils ont des abrutis dans leurs rangs parce et ne font aucune recherche d'antécédents judiciaires chez leurs membres. Pour eux, c’est la quantité qui compte ; pour nous, c’est la qualité. Je suis vétéran de l’armée et ancien flic. Nos deux plus gros problèmes, ce sont l’immigration et les pédophiles. Le Klan trouve des manières d’informer la communauté sur ces sujets sans leur dire que ça vient du Klan. On ne veut pas que les gens sachent que ça vient de nous. Le Klan est un moyen pour parvenir à nos fins.

À quoi ça sert d’être membre du Klan si vous voulez que personne ne sache que c’est vous qui faites tout le boulot ?
Ça aide, parce qu’en 2013, tout le monde connaîtra l’UKA. On mettra des choses en place pour informer les gens. On mettra un terme à l'activité de ces gens qui dépensent de l’argent pour se prétendre membres du Klan.

Vous allez faire comment ?
Le premier janvier 2013, toutes les agences de presse sur notre chemin recevront un communiqué de presse expliquant qu’on ne veut plus représenter ces gens. On ne va pas laisser d’autres gens continuer à nous faire passer pour des truffes.

Votre campagne consiste à exposer les faux Klans et à vous présenter comme les vrais ?
On va faire ça à la manière du Klan. On ne va pas citer les Klans par leur nom, ce ne sont pas les manières du Klan. Je vais vous dire un truc : si j’ai un problème avec un Klan en particulier, il faudrait mieux que nos routes ne se croisent pas.

Vous voulez dire que vous pourriez être violent envers les autres Klans ?
Agir selon le Klan ne veut pas dire être violent. On vire les gens qui rejoignent le Klan pour prendre part à des violences. Si c’est ce qu’ils veulent, ils n’ont rien à faire ici. Nous sommes une organisation familiale.


Les photos du site de l’UKA ne sont pas racistes, simplement pro-race blanche.

Vous voulez utiliser les clichés sur l’UKA pour faire passer vos idées politiques ?
Oui, on va utiliser ces clichés, mais on cherche à remplacer le négatif par du positif. On ne peut pas le faire d’un coup. Pour chaque acte négatif commis par l’un de ces nouveaux Klans, on doit en faire quatre ou cinq positifs. Nous ne sommes pas racistes, nous sommes pro-blancs et pro-Amérique.

Si vous n'êtes pas raciste, pourquoi vous ne créez pas une nouvelle organisation plutôt que de prendre la tête d’une organisation qui possède un immense héritage raciste ?
Parce que quelqu’un doit prendre les rennes et affirmer ce pour quoi on se bat. Moi et les quatre autres Magiciens impériaux, nous sommes arrivés à la conclusion que 2013 était le moment idéal pour faire ça. C’est cette année que les gens vont réaliser que le Klan n’est pas une organisation basée sur la haine.

OK. On verra ça l’an prochain. Merci Bradley.

 

Plus de types en toge blanche :

QUI COMPATIT AVEC LE KU KLUX KLAN ? – Le KKK a été victime d'une machination machiavélique

L’ENNEMI DE LA TYRANNIE – Stetson Kennedy a passé sa vie à traquer le Klan

JACOB HOLDT N’EST PAS UN HIPPIE – Le plus grand Danois d’Amérique a pris de nouvelles photos

Commenter