Le petit livre bleu de Maciek Pozoga

Le collectif JSBJ est une sorte de service public de la photographie qui soutient des jeunes ‘tographes du monde entier par le biais d’expositions collectives, de publications et de diverses stratégies d’auto-édition et de curatoriat caractéristiques d’une pratique pre-Tumblr du medium photographique. On les a suivi discretos pendant un moment, et comme on aimait beaucoup leur boulot, on a proposé à l’un des leurs, Nicolas Poillot, de devenir notre photo editor.

En plus de ses ouvrages thématiques, JSBJ publie régulièrement des petits fanzines monographiques en noir et blanc, ses « Blue zines » qui recueillent une sélection récente d’images d’un photographe afin d’offrir un instantané de son travail. Des gens plutôt talentueux comme Estelle Hanania, Ari Marcopoulos, Thobias Fäldt et Peter Sutherland ont ainsi été publiés dans ces jolis objets au liseré bleu nuit apaisant. 

Aujourd’hui, c’est au tour de notre frère d’arme Maciek Pożoga de publier son petit livre bleu. Il l’a intitulé « Naufragé volontaire », en hommage à l’expérience d’Alain Bombard, ce biologiste hétérodoxe qui a entrepris, en 1952, de traverser l’Atlantique dans un canot pneumatique insolemment baptisé l’« Hérétique », afin de démontrer qu’il était possible de survivre seul en haute mer en se nourrissant de plancton et d’eau de mer, en observant les étoiles et en repoussant les attaques d’espadons farceurs. Pożoga transpose le motif du naufrage sur un plan figuré, où il n’est plus tellement question d’eau salée, mais plutôt de dériver sur une mer d’huile avec un compas déréglé et des réserves de sérotonine épuisées.

Commenter