©2014 VICE Media LLC

    The VICE Channels

      Il est temps de déclarer la guerre au trou entre les cuisses

      February 12, 2013

      On est en février, tout le monde est pauvre, personne ne sort, donc tout le monde est déprimé et le ciel a pris cette teinte grise permanente qui vous donne l’impression de vivre dans un cendrier. Quand vous êtes enfermé à l’intérieur avec votre ordinateur pour seul compagnon, il n’y a qu’une seule chose à faire pour chasser l’ennui : développer des troubles du comportement alimentaire.

      Cependant, n’allez pas chercher du côté des bons vieux troubles anorexiques que tout le monde connaît : à l’ère d’Internet, je vous présente le « trou entre les cuisses », soit le dernier accessoire fashion à la mode sur Tumblr depuis le sac Hermès fait en peau d’A$AP Rocky.

      Le trou entre les cuisses, ou « nouveau clivage », est un phénomène corporel observable sur les mannequins, vivement désiré par la plèbe, soit vous et moi, et qui fait l’objet d’une documentation abondante sur ce genre de blogs. Il y a environ quatre heures, pour autant que je le comprenais, un « trou entre les cuisses » était quelque chose qu’on pouvait obtenir en se mettant debout et en écartant les jambes. Faux. Un trou entre les cuisses, c’est ce creux qui apparaît entre le haut de vos jambes quand vous êtes debout pieds joints. Ce n’est pas particulièrement joli, mais ça ressemble à un truc découpé sur Photoshop (que j’ai fait ci-dessus avec Beyonce).

      Ça veut surtout dire que vous ne pesez pas assez de kilos.

      Depuis que les filles ont compris qu’elles pouvaient canaliser leur stress prémenstruel en faisant une obsession sur les nouvelles rondeurs de leur corps, l’anorexie, la boulimie et la potomanie existent. Puis on a inventé Internet, et aujourd’hui, il ne s’agit plus seulement de se comparer à sa copine canon, mais de se comparer à la fille la plus canon que vous pourrez trouver sur le Net.

      On pourrait comparer le trou entre les cuisses à un envoyé digital de la dysmorphophobie. Pour ceux qui ne me suivraient pas, je m’explique : vous pouvez suivre le trou entre les cuisses de Cara Delevingne sur Twitter, si vous le désirez. Vous pouvez explorer des milliers de trous entre les cuisses sur Tumblr, si vous avez envie d’être très, très déprimée. Le trou entre les cuisses n’est pas seulement devenu une partie du corps à part entière, au même titre qu’une main ou qu’un sein : à en croire Internet, c’est un but à atteindre.

      Et le trou entre les cuisses n’est pas seulement important parce qu’il s’agit d’une zone vide : cet appendice fantôme nouvellement découvert semble n’appartenir qu’à une élite Tumblr bronzée exclusivement vêtue de collants en dentelles, de minishorts en jean et de vestes en cuir. Ce trou est devenu plus désirable qu’un premier rapport sexuel ou qu’un MacBook doté de PhotoBooth.

      Si le trou entre les cuisses est une découverte relativement récente pour vous aussi, vous êtes peut-être en train de vous demander comment il est possible de faire fondre sa graisse et ses muscles au point qu’on dirait que votre structure osseuse est altérée. Si vous faites de l’exercice, les muscles de vos cuisses vont grossir, et le fait de vous affamer va faire fondre votre visage, vos seins et vos bras avant de s’attaquer à vos cuisses, pas vrai ?

      N’ayez crainte, maigres en devenir, Tumblr a élaboré ce programme détaillé afin de vous apprendre à « prévenir les risques de rétention d’eau » en faisant bien attention à ne jamais croiser les jambes, et d’autres conseils 100 % scientifiques. D’abord, il vous faut maigrir en faisant un palper-rouler de votre graisse à l’intérieur de vos cuisses. Vous avez de la graisse à l’intérieur de vos cuisses ? C’est dégueu. Vous êtes dégueu ! Maintenant que vous savez que vous êtes grosse et paresseuse, essayez de « manger une quantité infime de nourriture toutes les deux heures ». Un quartier de pomme est OK. Un quartier de pomme, toutes les deux heures.

      Bon vous l’aurez compris c’est parfaitement crétin. Plutôt qu’un trou entre les jambes, vous obtiendrez des trous dans les dents et dans la densité de vos cheveux. À moins que vous n’ayez les jambes naturellement arquées, je vous le répète : IL N’EST PAS NÉCESSAIRE QUE VOS CUISSES NE SE TOUCHENT PAS. Ça, ça n’existe pas dans la réalité :

      Réduire ce corps à un simple « trou dans les cuisses », c’est comme affirmer, à l’instar de ce pipe de Maurice Blanchot, que l’écriture c’est le silence. OK, vous pouvez lire tous ses livres, et même en débattre pendant des heures, mais au final, ça ne vous aura rien apporté d’autre que des copains khâgneux relous. Oui, les cuisses de cette fille ne se touchent pas, c’est vrai, mais elle a aussi de l’autobronzant, un styliste personnel, un contrat de mannequin et un abonnement dans un club de gym déprimant.

      Je suppose que le trou entre les cuisses n’est qu’un des nombreux symptômes de cette ère numérique d’obsession de soi dans lequel on se retrouve obligés de vivre en 2013. On n’a plus le droit d’être voluptueux ou d’avoir des envies sexuelles. Ce n’est ni marrant, ni glamour, ni même un signe de jeunesse, c’est juste un signe que la propriétaire de ce trou s’affame à mort et s’évanouit environ trois fois par jour. C’est ça, le futur de nos corps ? On va devoir choisir entre ressembler à Nicki Minaj ou Erin Wasson ? Pff.

      Vous savez ce que je trouve con aussi, à propos de cette nouvelle « tendance » ? Ça ne rime à rien. Tout le monde peut avoir un trou entre les cuisses sans avoir à faire un régime/crever. Littéralement.

      Précédemment : HÉ LES FÉMINISTES ! ON A UNE GUERRE DE PROPAGANDE À MENER

       

      -

      Thèmes: clivage, cuisse, anorexie, boulimie, potomanie, troubles du comportement alimentaire, mannequins, trou

      Commentaires