©2014 VICE Media LLC

    The VICE Channels

      Les manifestants pro-Israël de Paris veulent plus de bombes

      November 22, 2012

      Par Anissa Radina et Thomas Bertrand

      Mercredi 14 novembre en Israël, Tsahal lançait l’opération « Amoud Anan » – « pilier de défense », en français – contre leurs opposants palestiniens. Depuis le début de l’opération, 155 Palestiniens ont trouvé la mort et un millier ont été blessés par les raids aériens sur la bande de Gaza. D’autre part, en l'espace d'une semaine plus de 1400 roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza sur Israël par des rebelles palestiniens, causant la mort de cinq Israéliens. L’assassinat ciblé d'Ahmed Jaabari par Israël, au centre de Gaza, a joué un rôle important dans l'escalade des violences, de part et d'autre de la frontière.

      Mardi 20 novembre au soir, soit la veille de la signature de la trève, la communauté pro-israélienne de Paris se réunissait devant l’ambassade d’Israël, dans le 8ème arrondissement, pour manifester son soutien aux récentes résolutions du gouvernement israélien. 2 800 personnes étaient présentes selon les médias, et entre 5 000 et 7 000 selon les organisateurs. De notre côté, on a simplement eu l'impression de voir beaucoup de gens. Entre deux chants en hébreu, la foule criait des slogans en faveur de la victoire d’Israël et de la mort du Hamas. Les orateurs, dont le grand rabbin de France, des membres du CRIF – Conseil représentatif des institutions juives de France – et Claude Goasguen, maire du 16ème arrondissement, ont déclaré au nom de la France leur « profonde solidarité à l'égard de l’État d’Israël ».

      Après avoir écouté les quelques discours appelant à « la défense d'Israël par tous les moyens possibles », on a tenu à savoir ce que les manifestants pensaient de la nouvelle impasse dans laquelle s'était foutu Israël. On imaginait tomber sur des pacifistes mais on s'est vite rendu compte que nos interlocuteurs semblaient tous prêts à partir au front.

      Daniel, commerçant, 40 ans

      VICE : Que pensez-vous des attaques d’Israël sur Gaza du week-end dernier ?
      Eh bien, je pense qu’ils sont dans leur bon droit. Il se défendent des attaques du Hamas qui perdurent depuis des mois voire des années. La réponse n’est pas du tout disproportionnée.

      Pensez-vous aux citoyens palestiniens ?
      C’est triste, oui. Mais il faudrait qu’ils luttent, eux aussi, contre le Hamas.

      La France doit elle prendre ses distances par rapport au conflit ?
      Non, je pense qu’elle devrait prendre plus position et défendre les droits des gens. Comme d’habitude, la France est neutre et c’est dommage.

      David, fonctionnaire, 44 ans

      Que pensez-vous de la réaction des pays occidentaux par rapport au conflit ?
      Ils devraient soutenir le peuple juif. À en croire TF1 ou BFM TV, Israël massacre les Palestiniens, mais les images sont clairement truquées. C’est normal qu'Israël se défende, 800 roquettes sont envoyées sur le pays chaque année. Et évidemment, on voit toujours des enfants morts ou blessés à la télé pour prouver la « détresse » du peuple palestinien.

      Justement, que diriez-vous aux Gazaouis innocents victimes des récentes attaques ?
      Action-réaction, tout simplement. On n’a jamais connu de guerre propre de toute façon.

      Guershon, président de la Fraternité judéo-noire de France, 48 ans

      C'est quoi votre avis sur le conflit actuel en Israël ?
      C’est simplement de l’autodéfense, c'est légitime. Israël se défend à juste titre des bombes qui tombent incessamment sur son territoire. Nous pensons que la France est une démocratie et que par conséquent, elle doit défendre les démocraties du monde entier. Gaza n’en est pas une ; sur cette zone règne une organisation terroriste, le Hamas.

      D'accord, mais les citoyens de Gaza n'en sont pas responsables.
      La plupart ne souhaitent pas la guerre, évidemment. D'ailleurs, ce sont les extrémistes du Hamas qui les placent dans des endroits stratégiques. Ils font office de boucliers humains.

      Benjamin, acteur, 28 ans

      Penses-tu que les attaques du week-end dernier sont légitimes ?
      En tant que démocratie, Israël se doit de protéger ses citoyens. Je pense que ces ripostes sont légitimes. Israël est attaquée depuis 2005 à raison de 700 roquettes par an.

      Ouais.
      Les citoyens de Gaza sont les premières victimes des agissements du Hamas. Ils n’ont aucune liberté d’action et pas plus de liberté d'opinion. Le Hamas les contrôle. Le Hamas n’est pas un parti mais une organisation politique : la première clause de leur charte est l’anéantissement d’Israël ainsi que la mort des juifs, où qu’ils se trouvent dans le monde. Si Israël était dans le sud de l’Allemagne, on aurait les mêmes problèmes.

      Tu es satisfait de l’opération « pilier de défense » ?
      On ne peut pas être satisfait de la mort de jeunes enfants. Il est regrettable que les combattants du Hamas envoient leurs roquettes sur des hôpitaux, écoles et administrations. Sans parler des femmes et des enfants habillés d’explosifs qui sont utilisés lors d’attaques terroristes sur le territoire israélien.

      La France doit-elle prendre partie ?
      Oui, contre le Hamas. Israël est le seul pays du Proche-Orient qui ne coupera pas la main de celui qui vole et ne lapidera pas la femme qui trompe son mari. Israël est un pays libre.

      Lydia, 65 ans

      Êtes-vous favorable aux attaques israéliennes sur la Palestine ?
      Elles sont légitimes. Des civils innocents meurent. En ce moment même, ma famille vit dans des souterrains, les enfants ne vont pas à l’école, mon neveu de 8 ans pleure tous les jours. Donc oui, je pense qu’elles sont légitimes.

      Vous ne pensez pas que c’est pareil du côté des Palestiniens ?
      C’est malheureux de voir des enfants morts mais il faut savoir que c’est le Hamas qui place ces enfants dans des endroits stratégiques pour qu’ils se fassent tuer.

      Hé, j'ai déjà entendu ça.
      Je ne comprends pas ces mères palestiniennes qui disent préférer voir leurs enfants morts. C’est honteux.

      Johanna, étudiante, 25 ans

      Qu’est-ce que tu penses des attaques des forces israéliennes ?
      À un moment, il faut faire comprendre qu’on ne peut pas laisser la situation s’installer. On ne dit rien une fois, puis deux, puis trois, mais quand on a plus d’un million de civils concernés directement par ces roquettes, il faut prendre ses responsabilités.

      Et donc, répondre par la force ?
      Pas forcément. Mais dans ce cas précis, la diplomatie n'y fait rien. Il faut savoir que les civils reçoivent des tracts de prévention pour les informer de s’éloigner des terroristes ; ce sont ces derniers que l'armée vise. Si les terroristes ne se cachaient pas derrière les civils, les civils ne seraient pas tués. Israël leur envoie des camions humanitaires et de la nourriture, même en temps de guerre.

      Fabienne, 60 ans

      Quel est votre avis sur les événements des derniers jours ?
      Nous n’aimons pas les morts. Il y a aussi des civils en Israël. Nous voulons vivre comme tout le monde. Nous ne sommes pas tous des soldats de Tsahal mais heureusement que nous avons Tsahal pour nous défendre.

      Êtes-vous satisfaite par l’opération « pilier de défense » ?
      Je la trouve très molle. Personnellement, j’irais un peu plus fort. Mais bon, nous avons peur de perdre nos jeunes aussi. Nos enfants sont notre avenir, pas nos boucliers humains. Quand on perd son avenir, on perd tout. 

       

      Voir aussi :

      EST-CE QU'ISRAËL A ASSASSINÉ SON MEILLEUR ALLIÉ POUR LA PAIX AVEC LE HAMAS ? – Il semblerait bien que oui

      -

      Thèmes: Israël, Palestine, hamas, Manifestation, ahmed jaabari, trêve

      Commentaires