©2016 VICE Media LLC

    The VICE Channels

      Il est désormais possible de louer de faux manifestants

      Par Jamie Lee Curtis Taete

      West Coast Editor

      août 7, 2013

      De faux manifestants en pleine action. Los Angeles, 2013.

      Comme son nom l'indique, l'entreprise Crowds on Demand (Foules à la demande) peut réunir une foule à votre place, il suffit de leur demander. Les deux principaux scénarios pour lesquels vous pouvez recourir à ce service sont : 1. Vous souhaitez devenir une célébrité et vous voulez qu'une foule de gens ait l'air d'en avoir quelque chose à foutre de vous ; pour ce faire, louez un groupe de faux fans, ou 2. vous avez une cause à défendre, et vous voulez qu'une foule de gens ait l'air d'en avoir quelque chose à foutre de votre cause ; pour ce faire, louez un groupe de faux manifestants.

      Je n'ai malheureusement pas pu suivre de rassemblement de faux fans organisé par cette entreprise clairement ancrée dans le deux-point-zéro (ceux-ci sont en effet tenus secrets), en revanche, j'ai eu la chance de rejoindre une fausse manifestation organisée dans les rues de Los Angeles. Sur place, j’ai discuté quelques minutes avec le fondateur et président de Crowds on Demand, Adam Swart.


      De faux manifestants en train de foutre un bordel monstre sur Hollywood Boulevard.

      VICE : Parlez-moi de cette manifestation peuplée de faux manifestants à laquelle nous assistons.
      Adam Swart :
      C'est une manifestation organisée en collaboration avec une organisation caritative. Nous essayons d'attirer l'attention des gens sur les problèmes de santé mentale. L'organisation caritative souhaite que les gens soient plus sensibilisés à ce genre de problèmes parce qu'ils sont souvent négligés en termes de... propositions politiques.

      Très bien. Et donc, elle paie pour ça.
      Elle bénéficie d'une remise. Nous proposons des réductions pour les organisations caritatives.

      Combien de personnes avez-vous réussi à réunir pour cette manifestation ?
      Une vingtaine.

      Et sur cette vingtaine, y a-t-il de vrais manifestants, ou ce sont tous des gens de chez vous ?
      Ce sont tous des gens de chez nous. Ils sont payés 15 dollars de l'heure.

      Si je voulais organiser un truc comme ça et rassembler 20 personnes qui manifestent en mon nom, ça me coûterait combien ?
      Normalement ça irait chercher dans les 2000 dollars, mais aujourd'hui précisément, nous le faisons pour moins cher.

      Votre entreprise fournit également de faux fans pour certaines occasions, d’après ce que j’ai compris.
      En effet, nous fournissons aux gens un entourage. Des gardes du corps, des paparazzis, des fans – tous les signes extérieurs de célébrité. En échange d’une modeste somme, vous pouvez faire l'expérience de la vie de star. Vous pouvez traverser Las Vegas ou le Hollywood Walk of Fame et tout le monde pensera que vous êtes un artiste au sommet de sa gloire.

      OK. Qui utilise ce service ?
      Eh bien, il séduit pas mal de touristes, des gens de l'industrie du spectacle, ainsi que plusieurs étoiles montantes qui cherchent à doper leur notoriété.

      Et, ça coûte combien ?
      Ça varie. Mais les prix de départ tournent autour de quelques petits milliers de dollars.

      J'aurais droit à quoi pour « quelques petits milliers de dollars » ?
      Quelques photographes, cinq ou six fans et deux gardes du corps. C'est un petit rassemblement certes, mais il n'y a pas besoin d'être coursé par des milliers de fans pour attirer l'attention.


      Une fausse manifestante qui évoque – de loin – l’actrice américaine Amanda Bynes. Quand j'ai demandé à un faux manifestant s'il savait pour quelle cause il était là, il m'a répondu : « C'est pour une journée contre les armes à feu, je crois. »

      Revenons à cette manifestation. Que disent les pancartes ?
      « Purge Day USA ». Il faut purger le pays des problèmes de santé mentale, c’est-à-dire penser de façon optimiste. C'est un appel à la pensée optimiste et une invitation à se débarrasser de ses pensées négatives.

      Mais ces pancartes qui disent seulement « Purge day, August 21st », vous pensez que ça évoque quelque chose aux gens qui ne font que passer en voiture ? C’est tout de même très abstrait.
      L'objectif, comme dans toute manifestation de rue, c'est d'attirer l'attention des gens. Comme ça, une fois chez eux, ils parleront peut-être à leurs amis de ce qu'ils ont vu, ou ils regarderont sur Internet de quoi il s'agissait. Il s’agit surtout de diffuser l'info.

      Pensez-vous que cette possibilité de monter des manifestations en y insérant de faux participants puisse réduire l'impact des vrais rassemblements protestataires ?
      Je pense que si la cause est juste et que l'on manifeste sur des sujets significatifs, eh bien... Ce qui compte c'est de faire connaître le problème – pas la manière dont on le fait.

      OK. Disons qu'on vous demande d'organiser une manifestation pour une cause avec laquelle vous n'êtes pas d'accord, par exemple, une entreprise souhaite causer de terribles dommages environnementaux et elle vous offre 50 000 dollars pour que vous organisiez une manifestation acquise à sa cause. Vous le feriez ?
      Je ne veux pas parler sur la base de situations hypothétiques. Je lis avec attention chaque demande et je vois si ça vaut le coup de s'y impliquer. Nous avons déjà organisé des manifestations au nom d'entreprises privées. Mais une fois encore, je ne souhaite pas partir dans des discussions qui s'appuient sur des situations qui n’existent pas pour l’instant.

       

      @JLCT

      Plus de manifestations :

      ON EST ALLÉS À LA MANIFESTATION CONTRE LA PREMIÈRE SALLE DE SHOOT FRANÇAISE – Apparemment, les habitants du 10e arrondissement ne sont pas contents d'accueillir des drogués dans leur quartier

      J'AI PARLÉ AVEC LES ANTI-MARIAGE GAY DIMANCHE À PARIS – Ils sont très sympa et disposent d'arguments tout pourris

      ÇA VA BIENTÔT FAIRE DEUX MOIS QUE LES BULGARES SONT DANS LA RUE – Ils manifestent contre tout, tous les jours

      Commentaires

      Top Stories