©2014 VICE Media LLC

    The VICE Channels

      Pourquoi laisserions-nous Will.i.am être un gros con impunément ?

      May 16, 2013


      Une blague de Will.i.am, ci-dessus.

      L'autre jour, je suis tombé sur une info qui a fait chuter mon taux de sérotonine : ce grand amateur de culture et de couvre-chefs qu'est Will.i.am, sera l'invité spécial du grand final du Legends of the Summer Wireless Festival –qui réunira également cet été Jay-Z et Justin Timberlake – au Parc olympique de Londres. Au début, je me disais – « OK Will.i.am qui joue dans un festival sponsorisé par Yahoo!, ça n’a rien d’anormal. » Mais en fait, si, c’est tout à fait anormal, creepy, triste et dégueu.

      Je me suis donc forcé à écouter Elephunk plusieurs fois de suite, j'ai pesé le pour et le contre assis devant plusieurs épisodes de The Voice UK et, un peu à contrecœur, j'ai joué l'hymne des boîtes de nuit du monde entier, le fameux « I've Gotta Feeling » en fond lors de toute ma pause déjeuner. Je ne sais pas si j’aurais pu encaisser beaucoup plus. Quand le monde ouvrira-t-il les yeux ? Quand verra-t-il que Will.i.am est une personne horrible, bien sûr, mais qu’il s’agit également d’un monstre, d’un tyran, d’une vague de haine sur pattes surmontée d’une coiffure asymétrique ?

      OK, j'imagine que pas mal de gens aiment des trucs horribles en dehors du racisme – les parents de Cyril Hanouna aiment probablement Cyril Hanouna par exemple – mais Will.i.am bénéficie d'une célébrité, d’une renommée et même, d’un RESPECT totalement absurdes et injustifiés. Le clip de « I've Gotta Feeling » a été visionné 138 millions de fois. Will a été la star du dernier Superbowl. Il a fait une chanson avec Mick Jagger. Putain, c’est quoi votre problème ?

      Pourquoi tant de gens aiment ce mec ? Disons que sa musique est vaguement écoutable en attendant une boite de Nuggets par 6, bourré, dans la file d'un McDo à deux heures du matin. Autrement, cette musique n'a rien de – enfin, disons qu'une soirée avec sa musique n'aura jamais aucune chance, d'aucune façon, d'être une bonne soirée. Il peut bien prêter main forte à Justin Timberlake et à Jay-Z au Wireless Festival, mais ce type ne mérite surtout pas d'être qualifié d'« invité spécial » de ce super combo qui sent la merde à trois bornes.

      Sérieusement, qu’est-ce que ce mec a apporté à l’humanité, si ce n’est :

      PORTER LES SAPES LES PLUS POURRIES TOUS LES JOURS DE SA VIE

      Ça fait déjà dix ans que Will.i.am se fringue comme s’il sortait du cerveau de John Galliano un dimanche après-midi. Bien sûr, il n'y a rien de mal à chercher ses fringues dans les magasins H&M de Kiev, mais imaginez qu'un de vos potes se pointe chez vous comme ça :

      Ou genre, comme ça :

      Vous lui diriez vraisemblablement de rentrer chez lui, de se faire couler un bain chaud, et d'en profiter pour faire le point sur sa vie à grands renforts d'huile de lavande. Ce costume aurait eu du sens si Will.i.am s’était créé un personnage genre Ziggy Stardust, mais ce n'est pas le cas. Il fait de la musique pour les hit parades et les adolescents qui se bourrent la gueule à la Manzana. Un public de choix qui se fout éperdument de la personnalité de l'artiste et surtout, de la musique qu’il joue.

      IL VOLE LES CHANSONS DES AUTRES

      Voici une chanson de Arty and MatZo, « Rebound »

      Et voilà le nouveau morceau de Will.i.am avec Chris Brown, intitulé pour sa part « Let's Go ».

      Ces deux morceaux sont à ajouter à la longue liste des hits de merde produits par l’humanité. OK. Mais ils se ressemblent tellement qu'on pourrait presque dire qu'il s'agit, en gros, du même morceau. Et ce ne serait apparemment pas la première fois qu'il pompe, puisque ce cher Will est accusé d'avoir escroqué, volé et « emprunté » neuf morceaux différents au cours de sa carrière. Dans certains cas, il a même été poursuivi. Là, on pourrait penser que quand on lui demandera s'il a volé la chanson de Arty et MatZo, il refusera catégoriquement de répondre et embrayera sur un autre sujet, un truc dont on peut imaginer qu'il aime parler, la nourriture des carpes koï, les propriétés terriennes de Barack Obama ou les Moon Boots.

      IL RECONNAÎT QU'IL VOLE LES CHANSONS DES AUTRES

      Tiré d'un entretien à la radio américaine KIIS-FM :

      « Arty étant un producteur de merde, j'ai composé ce morceau pour ‘‘Rebound’’ l'an dernier. »

      Pour ? OK !

      SI VOUS TAPEZ SON NOM DANS LA BARRE DE RECHERCHE GOOGLE CHROME, ÇA VOUS RENVOIE DIRECTEMENT VERS SON SITE WEB

      OK. Prenez cinq secondes pour vérifier.

      Vous voyez ? C'est le genre de tricks que les étudiants en marketing apprennent au bout d’un premier semestre, d’une dépression nerveuse et de plusieurs milliers d’euros dépensés pour leur école de commerce. Mais pour le reste du monde, c'est un putain de problème quand on essaie de se foutre de sa gueule sur Internet, comme toutes ces pubs chiantes qui se lancent automatiquement ou l’une des millions de requests Linkedin qui attendent dans ma boîte mail.

      SA COIFFURE

      Avant que Will.i.am fasse son entrée dans le monde de la pop, j'étais convaincu que les maths et les coiffures étaient deux univers distincts et que la seule relation entre l'un et l'autre, c'était cet instant fugace où l’on paie le coiffeur qui vient de vous faire une coiffure approximative et avec qui vous venez d'avoir une discussion étrange à propos de votre boulot et du temps qu’il fait. Pourtant, Will.i.am aimerait vous faire croire qu'il a apporté sa touche à toute chose, même les coupes de cheveux. Et d'une certaine façon, c'est le cas. Ça fait maintenant cinq ans qu'il a cette coiffure, et ce faisant, il a changé notre perception de lui-même, celle-ci étant passée d’une certaine (bien que maigre) dose de crédibilité à plus une once de crédibilité du tout.

      SA CAISSE EST MERDIQUE

      Voici la voiture de Will.i.am. Je sais ce que vous vous dites : elle est vraiment cool. Si j'avais des tonnes de fric, j'en achèterais probablement une. Parce que, pourquoi claquer son fric pour une Peugeot 206 comme tout le monde quand on peut sortir 900 000 dollars de son portefeuille et s'offrir une voiture unique et taillée sur mesure ?

      C'est très utile, puisque sa caisse fait office d’avertisseur visuel qui vous signale qu’un gros con est en train de faire un tour en voiture dans le quartier. C'est cool de la part de Will et ça laisse entendre qu'il s'inquiète pour nous. Mais ça reste quand même une voiture ridicule qui vous affiche à 5 kilomètres à la ronde et avec laquelle vous êtes obligé de rouler excessivement vite partout où vous allez. D’ailleurs vous serez heureux d'apprendre que Will s’apprête à lancer IAMAUTO, sa propre marque de voitures.

      IL A JOUÉ DIEU

      Y a-t-il un rêve PLUS FOU que celui de jouer Dieu dans un film de mauvaise facture ? Probablement. Mais cette performance d'acteur est tellement ratée que j'ai presque eu envie de me trouver une foi pour pouvoir croire en autre chose qu’un producteur de pop hystérique essayant de devenir une star d'Hollywood.

      LA CAMÉRA QU’IL EST SUR LE POINT DE SORTIR EST UN GROS TAS DE MERDE

      Dans un marché du travail sans cesse plus compétitif, Will se devait d’apporter sa contribution à l'austérité. C’est à lui qu’on doit la phrase : « Le monde n'a pas besoin d'un autre musicien. Il a besoin d'un nouveau Bill Gates. » Bien qu'il ne fasse pas référence à Will.lui.même, cette pensée nous offre quelques indications quant à ses projets professionnels du moment. Il a récemment annoncé son intention de s'engager dans la même voie que Microsoft en mettant au point une caméra, potentiellement meilleure que celle de l'iPhone d'Apple. Elle s’appellera la i.am+, une caméra à 250.euros+, qui servira de filmer à 14 mégapixels. En gros, il va se faire un max de fric en rendant vos burgers plus photogéniques.

      SA MUSIQUE ME FAIT ME SENTIR VIDE

      Je présente toutes mes excuses à ceux qui aiment Will.i.am, mais quand j'écoute sa musique, la seule chose à laquelle je peux penser, c'est à David Guetta et la faim qu'il doit ressentir, cette faim intérieure que les dizaines de sandwichs triangles qu'il s'enfile n’arriveront pas à faire disparaître, cette faim froide, proche de la mort, à laquelle il succombe après une journée de boulot passée à composer une musique qui provoquera plusieurs dizaines de suicides l’année d’après.

      Si le but de la musique est d'évoquer des émotions, alors comment se fait-il que Will.i.am soit encore en vie ? Peut-être que j'ai troqué ma vie de fêtes et de bars contre les soirées dîner au micro-ondes un peu trop tôt, mais même bourré, sa musique ne peut pas être fun. Bien que pleine de sons, de breaks, de synthés, elle est vide. Vide comme une sérigraphie de Warhol accrochée sur le mur d’un appartement-témoin.

      Mais je me sens mieux quand je réalise que près de chez moi, sur Terre, des gens ne savent toujours pas qu’il existe.

       

      Plus d’horreur de la musique d'aujourd'hui :

      HEY LES DJS, ALLEZ VOUS FAITRE FOUTRE !

      DIX CHOSES QUE J'AI APPRISES EN LISANT L'AUTOBIOGRAPHIE DE R. KELLY

      LA PAGE WIKIPÉDIA D'AKON EST FASCINANTE

      Commentaires