©2014 VICE Media LLC

    The VICE Channels

      Quelques tips pour sucer sa propre bite

      June 16, 2012

      Par Brian Moylan, Illustration : Catherine Soule

      Allez les mecs, admettez. Avouez que vous avez déjà essayé. Si dans votre vie, vous avez déjà possédé un chibre, une bouche et 15 minutes à tuer – ou ne serait-ce qu'un iota de curiosité – vous avez déjà tenté de voir à quel point vous pouviez rapprocher votre membre aguicheur de votre bouche. Il n'y a pas de honte à ça car de tous temps, les hommes ont essayé de s'enfourner ce truc dans leur orifice buccal. Malheureusement, peu d'entre nous peuvent se vanter d'avoir réussi.

      Le pire avec ces quelques centimètres qui empêchent la réunion de votre bite et de vos délicieuses lèvres, c'est que tout le monde sait qu'il y a des types sur cette planète qui peuvent le faire et qui ne sont ni des contorsionnistes, ni de gros freaks possédant un mandrin défiant les lois de l'anatomie humaine. Ils sont comme vous et moi, sauf qu'ils sont aussi dotés du don de l’auto-fellation.

      J'ai donc décidé de recueillir des conseils de la part de deux mecs capables de se léchouiller la nouille. Le premier s'appelle Deviant Kade, est acteur de films porno et réalise souvent son petit tour de magie tantrique pour le plaisir des réalisateurs. Le second est un jeune homme que nous appellerons « Gab » – « Gab » ne veut pas qu'on dévoile sa vraie identité parce qu'il pense qu'il sera obligé de se coller les pieds derrière la nuque à chaque soirée où il sera invité durant les 50 prochaines années. Voici ce qu'ils nous ont raconté.

      PERDEZ DU BIDE

      Nos deux larrons sont très minces. Ils pèsent tous deux environ soixante kilos et mesurent chacun 1m80. Sans surprise, il est beaucoup plus facile d'atteindre votre bite si il n'y a pas une épaisse ceinture de graisse gravitant autour de votre taille. En ce qui concerne la taille de votre membre, il apparaît qu'elle a relativement peu d'importance dans le succès de cette prouesse. Tous les deux ont une queue de 18 cm en érection – un peu plus que la moyenne nationale – mais il semblerait que votre morphologie soit plus prépondérante que la taille du truc qui pendouille entre vos jambes.

      RELAXEZ-VOUS

      Une connaissance universitaire des différentes techniques de yoga n'est pas nécessaire, pourtant Kade et John ont tous deux souligné l'importance des étirements – et ceux de la nuque en particulier. Ne faites pas un petit échauffement au baume du tigre le grand jour mais, au contraire, passez une bonne semaine à vous essayez à la dangereuse pratique qui consiste à estimer la distance que pourront couvrir votre torse et vos jambes au dessus de vos épaules. Kade m'a même conseillé de prendre un « bon bain chaud » pour se détendre – comme si le fait de se fourrer la bite dans la bouche n'était déjà pas assez gay comme ça.

      CHOPEZ LA GAULE

      Gab m'a dit « si un mec arrive à le faire avec une demi-molle, je veux bien lui filer une récompense. » OK Gab, mais ne penses-tu pas que pomper son propre nœud est déjà la plus belle des récompenses ? Dans tous les cas, nos spécialistes affirment que « plus c'est dur, mieux c'est. » Kade utilise un anneau pénien pour obtenir la rigidité pelvienne ultime et garder son pénis au garde-à-vous même si sa nuque est courbaturée ou si l'orgasme est plus dur à obtenir que d'habitude.

      CHOISISSEZ-VOUS UNE POSITION

      Kade préfère s'allonger sur le dos et lever ses pieds en l'air pour amener sa bite jusqu'à sa bouche. En général, il le fait directement sur le sol ou une autre surface dure parce que, selon lui, les lits seraient trop moelleux. « Vous pouvez le faire allongé sur le dos avec votre tête contre le mur, en essayant de rapprocher vos jambes aussi près du mur que possible. » Un oreiller vous évitera non seulement un torticolis mais donnera à votre tête un effet monte-charge plus que bienvenu.

      Gab, quant à lui, a découvert qu'il pouvait se sucer en posant une pêche avec la gaule – un désordre d'un tout autre genre dont nous ne parlerons pas ici. Il préfère cette position car elle lui permet de se plier en deux et de baisser la tête plus facilement vers la terre promise.

      FAITES-VOUS AIDER

      Kade m'a dit que la première fois qu'il avait réussi cette admirable performance, c'était grâce à l'aide d'une amie qui appuyait délicatement sur ses jambes afin que sa bite atteigne enfin la ligne d'arrivée. Il a toujours été très heureux d'étonner ses partenaires en se suçotant le casque sous leurs yeux ébahis. Selon lui, ils sont toujours impressionnés et même « amusés » à l'idée de donner un petit coup de main. Vous vous demandez sûrement « OK, mais pourquoi j'irais me tailler une pipe alors qu'il y a quelqu'un à côté de moi pour le faire ? » C'est une question à laquelle je ne puis apporter la moindre réponse mais j'imagine que c'est le plaisir procuré par son propre travail qui est déterminant dans toute cette histoire. Et puis, il s'agit aussi du sujet de l'article.

      TENEZ-VOUS PRÊTS

      OK, sachez-le. En plus de devoir accepter l'idée que tout le monde voudra connaître votre petit secret si jamais vous allez au but, vous devrez aussi vous faire à l'idée que vous pourriez bien éjaculer des litres de sperme dans votre propre bouche. La plupart des hétéros n'ayant jamais connu cette sensation d'avaler un bain de bouche au foutre, vous pourrez sans doute faire l'expérience de plusieurs haut-le-cœur consécutifs. Kade m'a déclaré que « la première fois que vous jouissez dans votre bouche, c'est un gros choc. C'est incroyable parce que vous réalisez que vous pouvez le faire. Le fait est qu'on est beaucoup trop excité par le fait d'avoir réussi sa propre turlutte pour se soucier des dommages collatéraux. D’abord, vous êtes hyper "hey je viens de réussir ce truc que j'essaie depuis le début de ma puberté, c'est le plus beau jour de ma vie" avant de comprendre que vous avez les parois buccales salopées par un liquide propulsé depuis vos couilles. »

      Vous pouvez maintenant commencer à vous étirer et à vous faire reluire le jonc. Veillez tout de même à avoir un téléphone à portée de main parce que c'est toujours moins embarrassant d'appeler un pote plutôt qu'une horde de pompiers qui se foutront forcément de votre gueule lorsqu'ils vous apercevront.

       

      Encore plus de tips :

      LE GUIDE VICE DU SEXE ORAL, 1ÈRE PARTIE : LES FILLES

      LE GUIDE VICE DU SEXE ORAL, 2ÈME PARTIE : LES MECS

      LES FILLES, TRIPOTEZ-VOUS !

      NIQUE LE CANCER : COMMENT SE TRAIRE LA PROSTATE

      Commentaires