Un meurtrier s'est-il trahi sur Yelp ?

Note pour plus tard : ne pas être bizarre sur Internet quand on vient de tuer quelqu’un

Par Jamie Lee Curtis Taete

Photo : Yelp

Le 3 mai dernier, la famille de Maribel Ramos, une étudiante de 36 ans qui a servi en Irak (à droite ci-dessus) a signalé sa disparition : elle avait manqué plusieurs événements importants à Santa Ana, en Californie.

« Emily C : Mon amie a disparu jeudi 2 mai. On l’a vue pour la dernière fois à son appartement d’Orange, en Californie. S’il vous plaît, aidez sa famille, ses amis et moi à la retrouver ! Si vous avez la moindre information sur l’endroit où elle se trouve, veuillez appeler : Le détective Ramirez : (714) …
 OU L’officier d’Orange en charge de l’affaire : (714) … Partagez ce lien avec vos amis et votre famille !! Nous avons besoin de toute l’aide possible !! »

Quelques jours plus tard, Emily C, une amie à elle, a lancé une discussion sur Yelp pour essayer de la retrouver : « Mon amie Maribel a disparu !! »

Enrique C : « Ils ont parlé à son colocataire ? » Emily C :« Oui. Il a volontairement coopéré en leur donnant des échantillons d’ADN et il les a même autorisés à prendre des photos de lui nu. Il a laissé son portable à la police pour qu’il ne puisse contacter personne, et il a fait ça de son plein gré. »

Quelqu’un a répondu en demandant si la police avait interrogé le colocataire de Maribel.

Kc « kc » K : « Je suis le colocataire de Maribel. C’est ma meilleure amie et ma seule famille. C’est de loin la fille la plus incroyable que j’aie jamais rencontrée. On s’est beaucoup amusés ensemble. Elle me manque énormément. Elle a toujours su que je donnerais ma vie pour elle sans hésiter. » Kc « kc » K :« L’équipe de médecins légistes a fouillé notre deux-pièces cinq fois avec un chien policier. Ils ont confisqué mon ordinateur, mon disque dur, mon portable, ma voiture et plusieurs autres objets. Ils ont contacté tous les gens de mon répertoire et je ne sais pas quand je récupérerai mes biens. C’est très contraignant, mais ça ne me dérange pas. Maribel me manque, ça me déprime et ça m’angoisse beaucoup… »

C’est là que le colocataire, KC Joy (le type à côté de Maribel sur la photo du haut) a rejoint la conversation. Il a expliqué que Maribel était sa meilleure amie et a donné des détails sur les fouilles que la police a effectuées dans leur appartement.

Grant K :« Je suis le seul à trouver bizarre que KC le colocataire ait posté ici et qu’il parle de Maribel au passé, “on s’est” ou “elle a toujours su”… au lieu de “on s’amuse” et “elle sait” … Et pourquoi elle lui a demandé de déménager s’ils s’entendaient aussi bien ? Mes prières vont à sa famille et à ses amis, tout ça est très triste. »

Puis un certain Grant K est venu pointer un truc suuuuuper suspect dans l’attitude de KC.

Tiffany « Spike » H : « Grant, t’as créé un compte exprès pour écrire ça ? Je ne connais pas personnellement Maribel ni son colocataire, mais pourquoi ne pas laisser la police faire son travail au lieu d’émettre des suppositions sur l’identité des responsables, tant qu’il n’y a pas (au moins) un suspect ? Il utilise peut-être le passé parce qu’il ne l’a pas vue depuis longtemps et qu’il craint le pire. On saura tous ce qui s’est passé le moment venu, d’ici là, on devrait se concentrer sur Maribel et ne pas en faire une chasse aux sorcières. »

Grant s’est fait engueuler par des internautes qui n’aimaient pas trop ces sous-entendus.

Kc « kc » K : « Emily, je suis venu à la veillée de soutien. 
Grant, merci de corriger ma grammaire. Ce n’est pas ma langue maternelle et j’ai encore besoin d’un coup de main de temps en temps. 
Oui, Maribel et moi sommes meilleurs amis. C’est ma seule famille. 
C’est très grave, ça me déprime et ça me stresse vraiment. La police est venue chez moi pour la cinquième fois hier soir, avec un gros chien limier. S’il te plaît, ne fais pas d’hypothèses à mon sujet et ne me juge pas. Certains le font déjà et je sais que c’est ce que tout le monde pense de moi. Honnêtement, je n’hésiterais pas une seule seconde à donner ma vie pour Maribel. »

KC est revenu pour expliquer qu’il avait écrit au passé parce qu’il est Chinois et qu’il galère en anglais.

Kc « kc » K : « Carl : J’ai rejoint le groupe Facebook dès qu’il a été créé. Je suis dedans.
 M.B. : Oui, j’aime Maribel en tant qu’amie et que colocataire. On se dit bonne nuit comme ça : bonne nuit Maribel, Maya, Meesun, maman et papa. Ma photo de profil : c’est parce qu’elle me manque. C’est une nuit où on était sortis. Je ne vois pas ce qu’il y a de mal à mettre une photo de son amie et/ou de celle qu’on aime. »

Le lendemain, KC est revenu poster des trucs très bizarres et plutôt suspects.

Kc « kc » K : « J’ai dit que Maribel était ma seule famille et ma meilleure amie. C’est vrai. C’est la seule bénéficiaire de mon assurance-vie de 250 000 dollars et de mon compte en banque, qui lui seront versés en cas de décès. Elle le sait très bien. Elle me manque chaque seconde qui passe. :( »

Genre, des trucs vraiment, vraiment bizarres et vraiment, vraiment suspects.

Daniel J : « Ceci n’est pas une accusation, juste une observation personnelle. Tout d’abord, mes condoléances. Kc, fais attention à ce que tu postes, à l’endroit où tu le postes et au public auquel tu t’adresses. Tu postes des informations très personnelles à de parfaits inconnus qui ne connaissent pas toute l’histoire et qui n’ont aucune raison de prendre ta défense. Je suis désolé de te faire remarquer ça, mais les trucs que tu écris peuvent faire douter de toi. Je ne vois pas l’intérêt de poster des informations sur ton assurance-vie et ton compte en banque. “Versés en cas de décès”, “ Elle le sait très bien ”, etc. Tu parles de “seule famille” et d’“amour” pour une… “colocataire” ? Tu vas peut-être m’en vouloir de te signaler ça, mais je te montre juste ce qu’un tiers non-concerné pourrait penser de tes déclarations et de la manière dont tu postes. Engueule-moi si tu en as envie. Je comprends le besoin et le désir de défendre ta réputation, tout comme le fait que tu t’inquiètes au sujet de ta colocataire disparue. Mais choisis bien les personnes à qui tu demandes de l’aide et la manière dont tu le fais… » Kc « kc » K :« Daniel : Merci pour ces précieux conseils. Je n’ai pas les idées claires en ce moment. »

Puis Daniel J s’est pointé pour filer quelques (très bons) conseils à KC, comme celui de la fermer. KC l’a remercié. C’est sa dernière intervention dans la conversation.

Emily C : « S’il vous plaît, continuez à prier. Un corps a été découvert hier soir près du canyon de Santiago mais on ne sait pas s’il s’agit de Maribel. On ne devrait pas avoir la réponse avant midi. »

Le 17 mai, exactement deux semaines après la disparition de Maribel, Emily C est revenue pour annoncer qu’un corps avait été retrouvé. Des riverains ont appelé pour signaler une odeur de pourriture.

Thelma « Peeparosa » D : « C’est elle. » Thelma « Peeparosa » D : « Et c’est KC qui l’a tuée. »

Plus tard dans la journée, une autre internaute a confirmé que le corps était bien celui de Maribel. L’affaire a été reclassée en homicide.

Après avoir volontairement accompagné les policiers au commissariat d’Orange, KC a été arrêté et accusé du meurtre de Maribel.

Grant K :« Hmm… J’ai résolu cette affaire il y a des jours ici-même et je me suis fait engueuler parce que je ne laissais la police faire son travail ? RIP, Maribel. » Grant K avait donc raison depuis le début : l’attitude de KC était suspecte, et il en savait probablement plus que ce qu’il prétendait. Ça me fait penser à la fois où des utilisateurs de Reddit ont voulu arrêter les auteurs des attentats de Boston, sauf que Grant avait raison et qu’il n’a gâché la vie de personne.

Mais plutôt que de savourer sa victoire en silence, ce pipe de Grant K est venu dire à tout le monde qu’il avait raison. Quel gros con.

Jamie est sur Twitter : @JLCT

 

D’autres histoires de criminels :


HENRY HARGREAVES PHOTOGRAPHIE LE DERNIER REPAS DU CONDAMNÉ À MORTVous prendrez bien quelque chose avec votre injection létale ?

VIE ET MORT AU NORD DE L’ANGLETERRE – Ou comment être les plus jeunes condamnés à la perpétuité de Grande-Bretagne

PROFESSION : TUEUR À GAGES Les assassins de Medellín font profil bas – pour le moment

Commenter