Des nouvelles d'un peu partout

Vos bébêtes sont des maladies ambulantes

Par Wendy Syfret

Illustration : Mimi Leung

 

De récentes études ont prouvé que partager une glace avec votre chien ou laisser votre chat faire une sieste sur votre visage pouvait vous tuer. Une étude parue dans Emerging Infectious Diseases en novembre dernier rapportait que les infections zoonotiques – les maladies transmises par les animaux aux humains – étaient de plus en plus courantes et que certaines pouvaient entraîner la mort.

Ces maladies sont répandues par les parasites, les moisissures, les bactéries et les virus qui se trouvent sous le soyeux pelage de vos animaux de compagnie. Michael Day, -l’auteur du rapport, explique l’augmentation des contaminations par le fait que « les chiens et les chats ne dorment plus dehors mais dans les chambres à coucher. » Selon Michael, la prochaine menace sanitaire internationale pourrait bien provenir d’un animal de compagnie.

« Les bactéries résistantes aux antibiotiques comme le Staphylococcus aureus (SARM) – qui résiste à la méticilline – prolifèrent et causent même des problèmes dans les hôpitaux », a dit Michael. Le SARM, qui peut aussi bien vivre sur les humains que sur les animaux, se transmet au contact de la peau. Les symptômes sont d’abord la formation de champignons sous les aisselles ou dans la raie du cul, ceux-ci pouvant à terme engendrer des infections du sang et des pneumonies.

Un autre truc relou que votre animal de compagnie peut vous filer par mégarde : la leishmaniose viscérale, une maladie qui touche 500 000 personnes par an dans le monde. Votre foie et votre moelle osseuse se retrouvent infestés de parasites, ceux-ci causant fièvres, ulcères muqueux ou douloureux gonflements des organes. Aussi, si le virus n’est pas traité, attendez-vous à une mort lente et douloureuse. Dans le journal Eurosurveillance, un article de 2010 rapportait que l’impact de cette maladie était « fortement sous-estimé » ; le rédacteur la décrivait comme une menace majeure pour la santé en Europe. Sans oublier la toxoplasmose, une infection causant des inflammations internes et des attaques cardiaques. La toxoplasmose se transmet généralement par les excréments de chat, et selon les différents centres pour le contrôle de la maladie, il existerait environ 60 millions de porteurs sur le territoire américain.

La bonne vieille rage progresse, elle aussi. Elle se propage majoritairement par les morsures de chiens et cause près de 55 000 morts par an, surtout en Asie et en Afrique. En plus de remplir votre bouche de mousse, la rage peut aussi causer paralysies, crises d’angoisse, hallucinations et folie. 99 % des cas non traités débouchent sur un décès. Du coup, la prochaine fois que vous ferez un bisou à votre animal de compagnie, pensez qu’il y a à peu près une chance sur trois que des dizaines de milliers de personnes meurent à cause de ça. Connards.

Commenter