J’adore le sexe, mais le faire avec mon mec m’ennuie profondément

« J’ai toujours envie de baiser, mais une fois qu’on s’y met, je perds tout intérêt dans la chose et il m’arrive de me sentir mal à l’aise. »

« Ask VICE » est une rubrique dans laquelle vous demandez à VICE de répondre aux questions qui vous taraudent, voire de vous aider à résoudre vos problèmes. Amour non réciproque, coloc ingérable, qu’importe. Aujourd’hui, nous espérons aider une lectrice qui s’ennuie au pieu avec son partenaire.


Salut VICE,

Je ne suis pas sûre que mon problème en est vraiment un ; c’est peut-être quelque chose de très commun. Lorsque j’étais adolescente, le sexe était la chose la plus excitante au monde, et je me suis toujours considérée comme une femme ouverte d’esprit et assez libre. Je matais régulièrement du porno, à treize ans mes amies m’ont offert un petit vibro et dès que j’ai perdu ma virginité (à quinze ans), j’ai commencé à coucher à droite à gauche et à tester pas mal de trucs. J’ai pris la pilule à peu près à la même époque.

Publicité

J’ai toujours aimé ce moment juste avant de coucher avec quelqu’un, quand on sent la tension monter petit à petit. Alors j’ai recherché ces moments. Ce que je préférais, c’était sortir le vendredi soir, embrasser une personne que je connaissais à peine et, si j’avais de la chance, rentrer accompagnée. C’était généralement des hommes, mais je couchais aussi avec des femmes. J’aimais le sexe, mais, pour être honnête, l’excitation disparaissait après les premières minutes.

Au début de la vingtaine, j’ai eu envie d’une relation plus intime. J’ai commencé à avoir des relations sérieuses. Mais même si elles étaient formidables, j’ai rapidement perdu tout intérêt pour le sexe. Et ça n’a rien à voir avec les compétences sexuelles de mon partenaire. C’est plutôt le contraire : il sait exactement ce qu’il fait et a toujours envie d’essayer de nouvelles choses.

De mon côté, j’ai encore envie de faire l’amour, mais dès qu’on commence, je perds tout intérêt et je me sens parfois mal à l’aise. Tout me semble terriblement monotone et épuisant. Je n’ai pas envie de me salir, de changer les draps et d’être physiquement fatiguée. Dans ces moments-là, il faut vraiment que je me concentre pour être excitée, ce que je fais généralement en imaginant baiser pour la première fois avec quelqu’un d’autre.

Publicité

J’ai déjà essayé plusieurs trucs pour tenter de remédier à la situation : j’ai arrêté de prendre la pilule pendant un moment, j’ai acheté des sex-toys et j’ai insisté pour qu’on regarde du porno à deux. Une fois, il m’a même attachée, et nous avons aussi décidé d’ouvrir notre relation. Si tout ça a pu aider pendant un certain temps, je m’emmerde à nouveau.

Mon plus grand fantasme est le sexe en groupe, mais j’ai peur que cela finisse par me lasser aussi. J’ai une très forte libido, alors pour l’instant, je me contente de me masturber rapidement quand je suis excitée — c’est plus facile. Plus facile, mais triste en même temps, parce que les sensations que j’éprouvais lors d’une bonne baise me manquent vraiment.

Existe-t-il un moyen de rendre le sexe avec mon partenaire à nouveau fun et excitant ? Ou bien la joie sexuelle éternelle n’est pas au programme pour moi ?

Merci,

K.


Hello K.,

Il n’est pas surprenant que les relations sexuelles avec la même personne perdent de leur piquant avec le temps : des études ont montré que le sentiment de satisfaction sexuelle au sein d’une relation atteint son maximum après douze mois. D’autres recherches ont pointé le fait que les femmes sont plus susceptibles que les hommes de se lasser de faire l’amour avec le ou la même partenaire.

Publicité

« J’entends constamment des couples me dire que le sexe ne les intéresse plus autant qu’avant », déclare le sexologue Yuri Ohlrichs, qui travaille pour le Rutgers Center for Gender, Sexuality, Law & Policy. « Si pour certains couples c’est un problème, pour d’autres, c’est un soulagement, car le sexe n’est plus aussi important à leurs yeux ».

Tu écris que le sentiment que tu éprouves lors d’une bonne relation sexuelle te manque. Et je peux te rassurer : ce n’est pas parce que la façon dont vous faites l’amour t’ennuie pour le moment que tu dois abandonner l’espoir d’avoir des rapports sexuels excitants, même avec ton partenaire actuel.

Il y a plusieurs raisons possibles pour lesquelles ton désir de faire l’amour ne s’étend pas à l’acte lui-même. La prise de la pilule comme contraceptif peut certainement y être pour quelque chose. « D’autres médicaments, comme les antidépresseurs, peuvent rendre les rapports sexuels moins agréables », explique le Dr Ohlrichs.

S’ennuyer pendant un rapport sexuel peut aussi avoir une cause mentale. Tu es peut-être en proie à un stress important, tu ne te sens peut-être pas bien émotionnellement, ou bien ta vie — et toutes les responsabilités qui l’accompagnent — a changé, ce qui relègue le sexe au second plan pour l’instant.

D’après le Dr Ohlrichs, c’est le bon moment pour réexaminer tes sentiments à l’égard du sexe. Voici quelques questions qu’il est important de te poser : « Est-ce que la communication entre vous est bonne ? Comment le sexe commence-t-il ? Voulez-vous les mêmes choses, ou vos désirs sont-ils différents ? Et après l’acte, êtes-vous attentifs et aimants l’un envers l’autre ? », explique Ohlrichs.

Tu dis que tu associes le sexe aux draps sales. Le sexe te semble-t-il un peu sale, même si ça t’excite ? « Il se peut très bien que l’on vous ait dit par le passé que le sexe était sale, ce qui peut vous empêcher d’en profiter pleinement et de vous ouvrir émotionnellement pendant l’acte », ajoute le Dr Ohlrichs.

Publicité

Cela pourrait t’amener à associer le sexe uniquement à un acte physique, à un rendez-vous rapide avec une personne que tu connais à peine. Par conséquent, tu pourrais avoir plus de facilité à te « salir » avec un étranger dont l’opinion t’importe beaucoup moins que celle de ton partenaire.

Ce qui précède et ce qui suit l’acte sexuel sont également des éléments importants à prendre en considération aux yeux du Dr Ohlrichs. Si tu détestes tout remettre en ordre après le sexe, ça va influencer ton plaisir. Si ton partenaire peut s’en charger à ta place, ça pourrait te soulager d’une partie de la pression que tu éprouves.

En outre, « il se peut que ce qui vous manque dans le sexe ne soit pas purement physique », a-t-il ajouté. Peut-être as-tu simplement besoin de discuter de ta journée après l’amour, pour que l’acte ressemble moins à une corvée physique dont le seul but serait l’orgasme. « Vous pourriez aussi essayer le tantra, qui consiste à faire monter la tension entre les partenaires en retardant l’orgasme ».

Ohlrichs souligne l’importance de ne pas avoir peur de continuer à exprimer tes désirs. « Vous écrivez que vous aimeriez essayer le sexe à plusieurs, mais que vous avez peur que cela vous ennuie aussi. Je vous conseillerais d’essayer quand même un jour, sans présumer à l’avance que ce ne sera pas satisfaisant. Cette seule pensée pourrait rendre l’expérience réelle moins agréable. »

Publicité

Peut-être que tu vas découvrir que pour toi, le sexe est un acte purement physique. Ou que tu préfères en fait avoir des relations sexuelles impersonnelles et sauvages avec ton partenaire romantique, en vous traitant mutuellement comme des étrangers, et avec potentiellement une troisième personne jetée dans la bataille.

Un autre élément à prendre en compte est l’emplacement : votre chez vous est peut-être davantage un endroit où se mettre à l’aise et se détendre devant la télé plutôt qu’un endroit où s’envoyer en l’air. « Dans ce cas, vous et votre partenaire pouvez chercher ensemble une autre location : l’appart de quelqu’un d’autre ou une chambre d’hôtel », explique Ohlrichs.

Pendant que tu prends du temps pour trouver une solution, tu devrais demander à ton partenaire ce qu’il pense de votre vie sexuelle commune. Il se peut qu’il se désintéresse également de la question et que vous allez alors décider de vous y mettre à deux pour retrouver l’excitation des débuts. « Avoir un partenaire qui pense comme vous est la moitié de la solution », a déclaré Ohlrichs. « Et si vous n’arrivez pas à trouver une solution ensemble, il est toujours utile de parler à un sexologue. Il n’y a rien de mal à demander de l’aide ».

Enfin, il est important de te rappeler que tu ne dois pas paniquer parce que tu vis le sexe différemment maintenant qu’à quinze ans. Selon Ohlrichs, tu es déjà sur la bonne voie en ayant essayé un tas de choses différentes. C’est également merveilleux que ton partenaire désire te soutenir dans cette aventure. Bref, vous avez de nombreux tremplins pour vous lancer et faire bouger les choses.

VICE France est sur TikTok, Twitter, Insta, Facebook et Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.

Tagged:

Ask VICE, couple, sexualité

Dans
le même genre
Je suis plutôt beau gosse, pourquoi je galère autant avec les meufs ?
Je n’ai plus envie de faire la teuf : suis-je devenu vieux ?
L'infidélité serait contagieuse selon la science
Photographier le loup, à la vie, à la mort
S’aimer au-delà des barreaux : dans l’intimité des « visites hors surveillances »
Se réapproprier un corps meurtri par l’excision
Mais que foutent les gens en couple sur les applis de rencontre ?
Être queer et kosovar devant l’objectif d’Antoan Kurti