30 choses à faire pour entrer sereinement dans la trentaine

Trois fois dix ans, c’est beaucoup. Voici ce qu’il faudrait commencer à faire si vous vous apprêtez à passer le fameux cap des 30.

19 April 2022, 7:39am

Avoir 30 ans est terrifiant. Je le sais parce que les miens arrivent cette année. Rien que de l’écrire, ça me fait froid dans le dos. Si je participais à The Voice, je serais directement catégorisée comme « chanteuse qui a de l’expérience », minaudant des ballades au piano dans une robe en satin recouvrant mes chevilles. Le simple fait d’évoquer The Voice me fait sentir hyper vieille, un peu comme quand nos parents tapent « Tick Tock » dans la barre de recherche Google. L’autre jour, j’imaginais me promener dans les années 90 — les vraies années 90 — avant que l’internet à haut débit n’existe. Putain, mais qui fait ça ?

Publicité

Bref, avant d’avoir 30 ans, vous avez normalement emmagasiné plein d’expérience et appris pas mal de trucs. Et si vous travaillez dans les médias, vous en ferez une liste. C’est la règle. On ne peut pas imaginer passer de l’autre côté sans lister des conseils qui parlent de crème solaire et de gueule de bois.

Conséquemment, je vous présente la liste du « cap des 30 » de VICE. Sans me vanter, sachez que j’ai fait pas mal de recherches : j’ai interrogé mes connaissances et fait des sondages en ligne auprès de divers inconnus. Ce qui suit est donc le fruit d’une accumulation des sagesses multiples et la seule liste dont vous aurez besoin pour passer sereinement ce fameux cap des 30 ans.

1) Prenez soin de votre peau

Revoyez-vous à 27 ans, en train de vous enduire de gommage Yves Rocher sous la douche avant de vous tartiner le visage de crème hydratante Clearasil. Vous pourriez tout aussi bien vous plonger la tête dans une bassine de liquide vaisselle tous les matins. C’est dire à quel point vous prenez soin de votre peau.

Ayant souffert d’acné pendant la majeure partie de ma vie d’adulte, je peux vous donner quelques conseils : la plupart des cosmétiques ne fonctionnent pas à moins d’avoir déjà une peau relativement nette. Si ce n’est pas le cas, optez pour la simplicité. Utilisez des produits sans alcool, non comédogènes et contenant un minimum d’ingrédients. Investissez dans du rétinol. Et si vous souffrez d’acné tenace, demandez à votre médecin de vous prescrire un produit efficace. Et bien sûr, ne faites jamais l’impasse sur la crème solaire.

2) Apprenez les rudiments de la cuisine

Ça devrait être réglé depuis vos 25 ans, mais peu importe, il n’est jamais trop tard. Sans y être limitées, ces compétences culinaires basiques incluent : incorporer un peu d’eau de cuisson des pâtes dans votre sauce ; cuire une tasse de riz dans deux tasses d’eau ; faire mariner correctement le poulet, le poisson et le tofu. Savoir combien de temps il faut pour un œuf à la coque (six à sept minutes).

Ne jetez pas non plus simultanément l’oignon et l’ail dans la poêle comme quand vous étiez étudiant, au risque de voir votre ail se carboniser. Attendez d’abord que les morceaux d’oignon deviennent transparents.

3) Suivez une thérapie

Être une toxic bitch paraissait peut-être sympa à l’époque où vous regardiez Euphoria, mais ça n’a plus la même saveur quand vous approchez de la trentaine. À ce moment-là, vous n’êtes plus « impulsive » et « difficile à cerner » — vous montez juste facilement dans les tours à cause de problèmes d’attachement et de communication profondément ancrés.

4) Prenez des drogues

Mais seulement les bonnes. Par mauvaises drogues, j’entends le crystal meth et la coke, parfois même la MDMA. Les bonnes drogues sont les champis, la DMT et le LSD. Je suis désolée, mais vous êtes trop vieux pour rester éveillé jusqu’à 6 heures du mat’ dans le salon d’un inconnu à jacasser sur le capitalisme. L’important maintenant, c’est de « faire des voyages » et d’en sortir éclairé. C’est en tout cas ce que tout le monde dit.

5) Apprenez à combattre la gueule de bois

D’autres listes vous diront de ne plus consommer d’alcool. Au cours de la vingtaine, vous mettre la pire vous fera peu à peu passer du statut de légende à celui de préoccupation médicale ou de honte sociale. Et le moyen le plus sain d’éviter les très mauvaises gueules de bois (ou de créer des problèmes à vos proches) est tout simplement de réduire votre consommation.

Cela dit, ce n’est pas parce que vous vieillissez que vous devez complètement arrêter de boire. Mais si vous voulez continuer à profiter de la vie, il va falloir apprendre à gérer les lendemains difficiles. Dans mon cas, ça se traduit par les mélanges avec des softs peu sucrés, la prise de comprimés de réhydratation après une soirée et le litre d’eau réglementaire avant d’aller me coucher.

6) Investissez dans un nécessaire de couture

Je sais ce que vous pensez : vous n’avez ni le temps ni l’envie. Mais un trou à l’entrejambe n’est pas une raison suffisante pour jeter ce Levi’s qui vous fait de si belles fesses. Recousez-moi ce trou ! Recousez ce trou et laissez le monde entier admirer votre cul tant que vous en avez encore un. Appliquez le même conseil à tous vos vêtements en piteux état.

7) Apprenez à laver vos vêtements correctement

En parlant de fringues, pourquoi ne pas commencer par laver à la main les articles que vous êtes censé laver à la main ? Personnellement, j’ai fait l’autruche pendant des années parce que je ne pouvais pas m’imaginer en train d’essorer un tissu au-dessus d’une bassine comme une espèce de sorcière médiévale. En réalité, ça prend environ 15 minutes et je peux maintenant profiter de mes hauts en soie sans avoir l’impression de porter du carton parce que je les avais fourrés par fainéantise dans la machine. 

8) Injectez-vous du Botox et de l’acide hyaluronique

Non, je blague. Fuck les standards de beauté, etc., etc. Plus sérieusement, il arrive un moment dans la vie où il faut choisir entre ressembler à une rock star flétrie (Patti Smith, Liam Gallagher) ou à une bimbo iconique (Pamela Anderson, Amanda Lepore). Et peut-être bien que ce moment... C’est maintenant ? À moins que votre idéal de beauté ne soit Courtney Love ou Pete Burns, auquel cas il est possible d’être les deux en même temps.

9) Ayez des projets avec de nouvelles personnes

À l’adolescence, « avoir des potes » consiste à aller en cours ensemble, se rendre aux mêmes soirées, partager une bouteille de vodka premier prix et discuter des heures de nos crushs. Après 20 ans, il devient de plus en plus difficile de se faire de nouveaux amis. Soudainement, on en a 28 et on se retrouve entouré des cinq mêmes personnes qu’on connaît depuis la fac, et qui sont toutes en train de se marier.

C’est bien d’avoir de vieux amis, mais pour s’en faire de nouveaux, il faut sortir de sa zone de confort. Faites des projets avec les gens. Et donnez-y suite. L’autre jour, une personne que je connaissais à peine m’a envoyé un message pour me demander si je voulais aller me promener. J’ai accepté. On a passé un super moment et on va sans doute le refaire.

10) Achetez une boîte à outils

Je n’en ai pas, mais tout le monde me dit que je devrais. Alors oui : achetez-vous une belle boîte à outils.

11) Prenez plus de photos

Vous vous rappelez vos 18 ans, quand vous pensiez ressembler à une pomme de terre trop cuite recouverte d’autobronzant ? Quand vous regardez ces photos aujourd’hui, vous semblez rayonnant de jeunesse, et vous jalousez cette poitrine galbée ou ces pecs d’acier. Je suppose que c’est pareil quand on atteint la quarantaine, alors prenez beaucoup de photos de vous en pleine forme, même si vous ne pensez pas l’être.

Le fait d’avoir beaucoup de photos à regarder permet également d’être reconnaissant envers la vie qu’on a eue jusqu’à présent. Si vous avez l’impression que vos 20 ans peuvent se résumer à du binge watching sur Netflix, un scroll halluciné sur le Twitter de Donald Trump, une grosse pandémie, quelques guerres et le réchauffement climatique, regardez plutôt toutes ces photos : vous vous amusiez comme un petit fou !

12) Arrêtez d’être gêné par vos préférences sexuelles un peu bizarres

Il n’y a rien de plus embarrassant que d’être embarrassé. Surtout à propos de trucs sexuels. Surtout à 30 ans. Vous aimez vous faire tripoter en vous faisant appeler « maman » ? Et alors ?

PHOTO : CHRIS BETHELL

13) Apprenez à rouler

Ce conseil s’adresse tout particulièrement aux fumeurs d’une vingtaine d’années, aux fumeurs sociaux et aux « non-fumeurs » qui demandent toujours aux autres de leur rouler une clope après exactement trois verres. Voir aussi : Achetez votre propre tabac.

14) Maintenez vos plantes en vie

Visiblement, on ne garde pas ses plantes en bonne santé en les arrosant quand on y pense. Celles et ceux qui vivent dans des jungles de poche luxuriantes, avec du lierre grimpant le long des murs, utilisent des brumisateurs et des engrais, sans oublier de rempoter régulièrement.

Si vous envisagez de devenir une « plant person » à l’approche de la trentaine — ce qui est relativement probable puisque tout le monde semble devenir une « plant person » à 30 ans — faites quelques recherches. Sinon, votre chambre ressemblera vite à un tas de ronces, voire à la Vallée de la Mort.

15) Arrêtez de ghoster les gens

Par « ghoster », je ne veux pas dire oublier de répondre à quelqu’un sur Tinder. Ça, c’est juste vivre sa vie. Je veux dire coucher ou sortir avec quelqu’un pendant trois à six mois, puis faire le mort parce que vous avez finalement aperçu un poil noir jaillir d’une narine et que votre vision illusoire de ladite personne s’en est retrouvée brisée. Ne devenez pas cette personne de 32 piges qui ghoste les autres. Envoyez au moins un mail.

16) Apprenez à vous débrouiller avec vos impôts

Il m’est une année arrivé de ne pas tout comprendre à ma déclaration et de voir le service des impôts me réclamer 10 000 €. Même si j’étais une étudiante qui gagnait le SMIC dans une boutique de fringues, j’ai reçu des recommandés me criant « Vous nous devez 10 000 € ! ». Par la suite, à chaque fois que j’avais l’audace de rigolais ou que je m’amusais un tant soit peu, le chiffre 10 000 clignotait en rouge dans ma tête et je me figeais brusquement. 10 000 €.

Ne soyez pas comme moi. Gardez le contrôle sur vos impôts. Apprenez le jargon de l’administration fiscale. Si vous avez tendance à décrocher dès que vous voyez des termes tels que « exonération », demandez à quelqu’un qui s’y connait de s’asseoir avec vous et de vous expliquer les choses. Si vous êtes indépendant et que vous pouvez vous le permettre, engagez un comptable pour vous aider à remplir votre déclaration.

17) Nettoyez les murs

Ça peut sembler un peu bizarre, mais avez-vous déjà remarqué à quel point les murs se salissent ? Et à quel point il est facile d’y remédier en passant un simple coup d’éponge sur ces trucs ? De rien.

18) Privilégiez les relations faciles

Trop de gens passent les meilleures années de leur vie à essayer de se rabibocher avec leur « âme sœur » de l’université. Mais gardez à l’esprit qu’une relation doit avant tout vous faire du bien — au moins 75 % du temps. Lorsque vous regardez votre partenaire, vous devez vous sentir gonflé d’ocytocine comme un bébé fraîchement allaité. Il ne doit pas vous donner envie d’écrire des poèmes torturés ou susciter chez vous des pulsions de vengeance.

19) Privilégiez les relations fun

Ce n’est pas parce que vous allez avoir 30 piges que vous devez rester collé à quelqu’un pour le restant de vos jours et regarder Netflix tous les soirs en vous demandant ce que vous aller manger. Faites des choses nouvelles, des trucs qui changent. Allez en teuf ensemble. Prenez un bus au hasard pour une destination inconnue. Glissez-leur un petit doigt dans l’Uber (YOLO ! *emoji qui tire la langue*). Tout ce que vous voulez, mais continuez à avancer.

20) Ou ne vous mettez pas en couple

Réduire de moitié le loyer d’un joli appartement une chambre à Paris n’est pas une excuse pour supporter un skateur de 29 ans qui vous demande tous les soirs ce qu’il y a à manger et qui ne sait pas utiliser sa langue sous les draps.

21) Arrêtez de bouffer de la merde

Vous trouvez ça injuste, d’avoir la palette gustative d’un garçon de sept ans et le corps d’un presque trentenaire ? Tout ce vous voulez, c’est manger des Knackis et du Burger King, mais quand vous le faites pendant trois jours, vous vous sentez comme un limaçon déprimé ?

D’un point de vue moral, il n’y a rien de mal à manger de la merde — c’est même moralement acceptable — mais plus on vieillit, plus on a besoin de prendre soin de son corps. C’est ce qu’on appelle l’entropie, baby. Alors prenez des compléments alimentaires, des vitamines, essayez le kombucha, apprenez à faire de la soupe médicinale. Vous verrez, vous vous sentirez tout de suite mieux.

22) Commencez à utiliser le mot « amant » pour décrire vos relations amoureuses

Petit ami ou petite amie ? Trop juvénile. Partenaire ? Trop sérieux. Conjoint ? Trop bizarre. Amant ? Sexy et énigmatique.

23) Dormez plus

À part les maladies chroniques et la dépression, il n’y a rien dans cette vie qui ne puisse être amélioré par un meilleur sommeil. Accordez-vous une sieste pendant votre pause déjeuner. Faites un petit somme sur le chemin du retour. Couchez-vous à 22 heures quelques nuits d'affilée et téléchargez l’une de ces applications qui vous enregistrent en train de faire des gargouillis sinistres à 4 heures du matin comme si vous étiez possédé par un lutin du sommeil.

Rentrer d’after quand le soleil est déjà haut dans le ciel, c’est bien quand on a 21 ans, mais quand on en a presque 30, on a l’impression de se décomposer de l’intérieur — ce qui est, d’une certaine façon, le cas.

24) Ayez au moins trois tenues « élégantes »

En vieillissant, vous allez devoir assister à davantage de mariages, d’entretiens d’embauche et probablement d’enterrements. Il faut donc posséder autre chose qu’une doudoune et quelques articles de chez Weekday. Je suis personnellement d’avis qu’un simple col roulé noir peut faire de n’importe quel être humain une personne sérieuse et élégante, quel que soit son sexe. Achetez-en trois et conservez-les dans votre dressing jusqu’à ce que quelqu’un meure, décide de se marier ou vous licencie.

25) Acceptez d’être déséquilibré

Ce que les gens ne vous disent pas à l’approche de la trentaine, c’est que vous allez vivre un changement de vibe massif. Vous aurez toujours les mêmes comportements déséquilibrés — ceux-là mêmes qui ont défini votre vingtaine —, mais vous cesserez simplement de vous en soucier. Le sentiment de honte diminuera petit à petit, jusqu’à disparaître totalement. Vous êtes libre, maintenant.

26) Maîtrisez l’art de la fellation/du cunnilingus

Il n’y a aucune excuse pour ne pas être bon à ce genre de pratiques une fois la vingtaine passée, sauf si vous n’avez pas de bouche et/ou de relations sexuelles. Il en va de même pour le doigtage. Si vous réussissez à faire ces deux choses avec confiance et délicatesse, vous n’avez plus à vous soucier de grand-chose.

27) Arrêtez d’être un gros bébé

Lorsque j’ai demandé à Hatti Rex, rédactrice sociale de VICE UK, ce qu’elle pensait devoir faire avant 30 ans, c’est la seule chose qu’elle a trouvée. Voir aussi : 3, 12 et 15.

28) Buvez plus d’eau

Vous avez peut-être un peu mal à la tête en ce moment. Vous souffrez de brouillard cérébral. De confusion. De léthargie ? Qu’avez-vous bu aujourd’hui ? Sept cafés ???

Écoutez-moi bien : quand on s’y met, boire plus d’eau est en fait incroyablement cool. Votre cerveau commencera à fonctionner comme une machine bien huilée. Votre peau se parera d’un glow rosé. Le blanc de vos yeux deviendra plus brillant. Il existe des YouTubers qui se filment en train de boire de l’eau, rien que de l’eau, et même si je pense que c’est aller un peu loin dans l’hydratation, je les comprends mieux.

29) Continuez à écouter de nouveaux sons

J’ai très peur de devenir l’une de ces quadras qui ne s’intéressent qu’à la musique de leur jeunesse, comme les darons de la Gen X qui disent avec une pointe de nostalgie qu’il n’existe plus de groupes comme The Stone Roses. Ce n’est pas parce que vous vous apprêtez à devenir un véritable adulte que vos goûts musicaux doivent se figer à tout jamais.

Mais si vous voulez écouter My Chemical Romance pour le restant de votre vie, c’est bien aussi !

30) Profitez du fait que vous allez avoir 30 ans

Vieillir fait peur car on ne fait qu’avancer sans jamais pouvoir reculer. Et « avancer » signifie se rapprocher de la mort, soit le moment où l’on cesse d’exister.

Cela dit, il y a beaucoup de choses à apprécier quand la vingtaine touche à sa fin. Vieillir, c’est faire les choses qu’on aime, parce qu’on les aime et non parce que les autres les aiment. La pression des pairs n’existe plus vraiment. Votre mâchoire s’est peut-être développée et vous savez mieux vous maquiller. Vous êtes probablement une personne plus gentille ou du moins un peu plus relax. Peut-être même que votre style vestimentaire est plus sophistiqué. Vous savez quand sortir et quand rester à la maison. Et bien que vous soyez vieux, vous n’êtes pas encore vieux vieux. See you on the other side.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.

Tagged:

grandir, relations, trentaine

Dans
le même genre
S’injecter du yaourt dans le vagin n’est (toujours) pas l’idée du siècle
On a voulu manger comme Louis XIV au château de Vaux-le-Vicomte
Réveil brutal : je suis soudainement devenue allergique à l’alcool
Comment gérer sa descente en festival
Des baguettes pour rendre la bouffe plus savoureuse sans ajouter de sel
Les influenceurs n'ont vraiment rien capté au ramadan
On a été au tout premier Championnat de France de Fondue
Un cornet de glace à 70 balles, ça vous tente ?