Le guide pour être bon au lit à destination des mecs hétéros

Des conseils pour ceux qui en ont le plus besoin.

01 April 2021, 7:40am

Les premières années de notre vie sexuelle peuvent être généralement qualifiées de « pas terribles ». Je n’ai vraiment commencé à kiffer le sexe que lorsque j’ai eu mon premier vrai petit copain. Quand on est avec quelqu’un pendant un bon moment, on a tendance à devenir plus courageux, et on se risque à des conversations plus ouvertes sur les sentiments et les désirs. Mais avant cette relation, le sexe n’était vraiment pas agréable.

Publicité

Dans mon cas, le problème était que je restais beaucoup à me prendre la tête tout seul. Je n’avais pas suffisamment confiance en moi pour lui dire « non, tu dois faire ceci ou cela », « on devrait prolonger les préliminaires » ou « viens, on essaye une autre position ». Quand j’étais plus jeune, j’essayais toujours de faire plaisir au mec en m’appuyant sur des vidéos porno que j’avais pu voir. Je me disais constamment : « Est-ce que je gémis trop fort ? Pas assez fort ? Est-ce que je le fais bien ? Est-ce que j’ai l’air sexy dans cette position ? C’était épuisant. Et c’est exactement pareil pour les mecs.

Le porno mainstream peut être très rapide et très agressif. S’ils n’ont pas eu la chance de recevoir une éducation sexuelle plus ou moins complète ainsi que des connaissances sur les relations amoureuses pour avoir le recul suffisant, les mecs hétéros – surtout les ados – peuvent regarder du porno et se dire « super, c’est comme ça que je dois faire ». Je crois que la culture dite des mecs (lad culture en anglais) est, en Europe du moins, un facteur explicatif important de la manière dont les jeunes hommes ont peur de montrer leur sensibilité.

On doit continuer de valoriser les femmes et les encourager à avoir confiance en elles, à demander ce qu’elles veulent, y compris dans la chambre. Mais je pense qu’on doit faire de même pour les hommes. Souvent, les hommes prennent le porno comme une référence par défaut parce que personne ne leur a appris à communiquer. Ce n’est même pas qu’ils sont « mauvais au pieux », mais plutôt qu’ils ne savent souvent pas comment demander ce qu’ils veulent. De la même manière que nous, les femmes, ne savons souvent pas comment demander ce qu’on veut. Alors tout le monde se rabat sur les références et les pratiques du porno, et le sexe devient un moment pas terrible à passer, voire terrible dans le mauvais sens du terme. Mais il ne doit pas nécessairement en être ainsi.

Publicité

Il n’y a pas de bien ou de mal dans le sexe, mais voici tout de même quelques trucs que les mecs qui couchent avec des femmes peuvent garder dans un coin de leur tête pour rendre le sexe plus joyeux, plus sain et plus marrant pour tout le monde. Sous la couette ou ailleurs

COMMENCEZ DOUCEMENT

Voici la première chose à savoir, et la plus simple à mettre en pratique pour grandement améliorer les choses. Les femmes peuvent passer des heures à se faire du bien. Quand j’ai eu des relations avec des meufs, j’ai remarqué que les préliminaires duraient, et qu’ils duraient… longtemps. Elles pouvaient même jouir pendant les préliminaires. Alors que les mecs, on dirait qu’ils se contentent de suivre le mouvement. Ils aiment attaquer direct, et au beau milieu de l’action, ils s’exclament « Oh mon Dieu, tu es toute mouillée ! » Eh ben, mon coco, tu sais pourquoi je ne l’étais pas au début ? Parce que tu as littéralement ignoré l’existence même de mes tétons. Parce que tu as préféré attaquer directement sous la ceinture ! C’est naze ! Va d’abord à la rencontre des différentes zones érogènes, promène-toi à l’intérieur de mes cuisses, caresse mon estomac et surtout, surtout, profite de ce moment.

Chacun est différent. Et chacune est différente. Vous pouvez passer la nuit avec une nana qui adore qu’on lui fasse des bisous dans le cou, mais vous pouvez en rencontrer une autre qui aura absolument horreur de ça. Donc soyez attentifs et pleinement présents à chaque instant. Pour moi, le sexe est bien plus agréable quand ça va doucement. Ça se passe aussi beaucoup dans la tête. Si, dans ma tête, je n’y suis pas, je ne vais pas pouvoir rentrer dans le truc. Et dans ce cas, encore plus de baiser et de caresses peuvent faire toute la différence.

Si vous voulez vraiment y aller à fond et montrer combien vous êtes agile, ma foi, pourquoi pas. Mais gardez ça pour la fin, s’il vous plaît.

PRENEZ L’HABITUDE DE DONNER ET DE RECEVOIR DES INSTRUCTIONS

Je crois que les mecs sont souvent gênés quand ils parlent de sexe, mais il vaut généralement mieux être honnête. Même si cela implique de dire « Tu sais, ça fait un bail que j’ai pas baisé et je suis un peu nerveux. » Peut-être même que le simple fait de le dire pourra vous détendre. Quand je suis nerveuse, quelle que soit la situation, sexuelle ou non, je me dis souvent « Oh mon Dieu, je suis super stressée ». Et finalement, ça passe.

Le sexe est sans doute la chose la plus intime que l’on puisse partager avec une autre personne, et il est quasiment certain que la personne avec qui vous partagez ça souhaite que vous passiez un bon moment. Il n’est pas nécessaire de faire, d’avance un topo super détaillé de vos préférences, comme s’il s’agissait d’un devoir d’anatomie, mais ça peut être vraiment chouette et très excitant de donner quelques indications. Parfois, il m’arrive de jouir simplement en donnant du plaisir à mon partenaire, alors n’ayez pas peur de dire ce qui vous fait vraiment vibrer ou de demander à votre partenaire ce qu’elle aime.

PAS DE BRUSQUERIE SANS CONSENTEMENT

Le consentement, c’est un petit détail super méga important. Parfois, les mecs font des trucs qu’ils ont vus dans des pornos (je ne sais pas où sinon) comme des étranglements ou le fait d’attraper l’arrière de la tête de leur partenaire quand elle descend le sucer. Mais quand vous êtes avec une nouvelle partenaire, ne considérez pas comme acquis que ce genre de pratique va lui plaire. Il n’est pas nécessaire de verbaliser le moindre petit truc que vous aimez ou que vous n’aimez pas, mais pour certaines pratiques un peu moins communes que d’autres, il est sans doute plus convenable d’en discuter avant, histoire d’établir des limites et de se trouver des mots clés pour signaler que ces limites ont été franchies.

TROUVEZ « LA LANGUE DE L’AMOUR »

Les langues de l’amour sont super importantes. Je ne sais pas encore quelle est la mienne, mais pour beaucoup de personnes, ce qui se passe en dehors de la chambre à coucher joue vraiment un rôle important dans l’ambiance une fois sous la couette. Si vous en êtes là avec une personne, qu’elle vous aide à la maison ou qu’elle est très intéressée par quelque chose qui vous passionne, cela peut rendre le sexe encore meilleur, parce que la connexion avec l’autre personne en est d’autant plus forte.

LES PRÉLIMINAIRES ÇA PEUT ÊTRE N’IMPORTE OÙ, N’IMPORTE QUAND

Une petite coquinade plus ou moins subtilement glissée ici ou là ne peut jamais mal tomber. Si vous échangez des textos avec votre partenaire, ou qui que ce soit qui partage votre lit cette nuit-là, c’est plutôt excitant de parler de ce que vous allez faire et de comment vous comptez le faire. Ça rend les choses plus excitantes lorsque vous vous voyez enfin. Quand votre partenaire arrive sur le pas de la porte, vous n’avez plus qu’une envie, l’un comme l’autre : vous sauter dessus, arracher vos vêtements et passer aux travaux pratiques.

C’est aussi un très bon moyen d’épicer le quotidien dans les relations qui durent. Quand vous êtes avec la même personne depuis un bon moment, vous savez ce qui fait vibrer l’autre personne, ce qu’elle aime et ce qu’elle n’aime pas, et une certaine routine peut commencer à s’installer. Arrive un moment où le sexe n’est plus aussi fougueux et passionné qu’aux premiers jours. En faisant des choses que l’on fait généralement lors des premiers mois de relations, à l’époque des rencards par exemple, en envoyant des messages suggestifs ou des photos coquines, il est possible de rallumer la flamme.

MAIS OUBLIEZ LES PHOTOS DE BITES

Une bite toute seule, ça ne fait absolument rien. Alors pourquoi les mecs envoient ce genre de photo ? Ils la tiennent dans leur main et serrent fort pour que leur bite paraisse grosse en comparaison… Vous êtes malades, les gars. Et vous allez finir par vous faire mal.

À titre personnel, j’aime les photos prises à la sortie de la douche par exemple, surtout quand on voit tout le corps. Comprenons-nous bien. J’aime le sexe masculin, mais je ne veux pas le voir planté là, tout seul sur une photo comme une vieille asperge abandonnée sur un étal de marché. Aucun intérêt. C’est comme si j’envoyais une photo de mon vagin. Uniquement mon vagin. Aucun intérêt, non ? Ce qui est beau, excitant, attirant, c’est le corps dans son ensemble.

APPRENEZ À AIMER LE LUBRIFIANT

Personne ne parle jamais de lubrifiant. Certains mecs pensent même qu’ils ne font pas les choses bien si la fille n’est pas naturellement mouillée. Mais cette lubrification naturelle peut être affectée par tout un tas de facteurs. La période du cycle, les hormones, le fait de consommer des antidépresseurs et j’en passe. Les gens ne devraient pas avoir honte de parler de lubrifiant. Si ça existe, c’est pas pour rien. On ne le considère souvent que comme « un moyen de substitution » à la lubrification naturelle alors que ça peut offrir une sensation tout à fait différente. Et ça rend vraiment le sexe bien meilleur !

OFFREZ-VOUS DES JOUETS

Disons par exemple que vous aimiez vous faire pénétrer mais que vous ne savez pas comment aborder le sujet. Pas besoin de passer par une grosse conversation stressante au possible. Vous pouvez simplement acheter un strapon et du lubrifiant, et aborder le sujet en glissant un truc du genre : « J’ai acheté quelques trucs aujourd’hui, ça te dit qu’on essaye ? » En présentant les choses comme ça, vous et votre partenaire aurez l’impression d’avancer ensemble dans l’exploration de votre sexualité. Et n’oubliez pas qu’elle aussi risque d’être un peu nerveuse si elle ne l’a jamais fait avant. Je me rappelle de la première fois que j’en ai utilisé un. J’étais vraiment super stressée. Donc gardez en tête que ça peut être intimidant pour l’un comme pour l’autre.

La responsabilité de ramener des jouets dans le lit ne devrait pas uniquement retomber sur les femmes. Si le mec est du genre à prendre des initiatives sur ce plan-là aussi, cela peut être une expérience amusante qui créera des liens affectifs et rapprochera le couple.

CESSEZ DE PRATIQUER DU « SEXE GUINDÉ »

Prenez le sexe que l’on voit dans les films porno. Eh bien à l’autre extrémité du spectre, on trouve les mecs qui font si peu d’efforts qu’ils pourraient aussi bien être en train de dormir. J’ai entendu des histoires où le type est simplement allongé là, comme un morceau de bois flotté ou une étoile de mer décaféinée, attendant mollement que la partenaire, assise sur lui, fasse tout le boulot. Il n’y a vraiment rien de pire. Alors bien sûr, n’ayez pas peur de la laisser prendre les choses en main, mais n’hésitez pas non plus à faire bouger vos hanches sur le tempo qu’elle vous proposera.

ET LE PLUS IMPORTANT, KIFFEZ BORDEL !

Les Britanniques sont vraiment très sérieux lorsqu’il est question de sexe, alors que c’est le truc le plus marrant, le plus agréable, le plus passionnant et le plus fou que vous puissiez partager avec la personne qui vous plaît. Plus vous êtes capables de vous marrer – sur un pet de fouffe envoyé par inadvertance, par exemple – et meilleure sera votre vie sexuelle. Il se passera forcément des trucs bizarres ou gênants, il y aura nécessairement des maladresses ou des incompréhensions, c’est comme ça. Mais plus vous saurez vous détendre et en rire, et plus vous apprendrez à vous amuser et à profiter de l’instant.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.

Tagged:

Sex, Dating, sexualité, relations

Dans
le même genre
D'où vient la mode des sex-toys mignons aux couleurs pastel ?
La Corée du Sud en proie au « terrorisme du sperme »
Des gens nous racontent comment ils ont des orgasmes sans le moindre contact
Ce que ça fait d'être escort à l'adolescence

par VICE Staff; traduit par Sandra Proutry-Skrzypek; propos rapportés par Liza Blackwell

Quand le sexe féminin passe sous le bistouri
Ce que ça fait d’être un mec « vanille » au pieu
Dans le subreddit dédié aux rencontres entre adultes vierges
Six ans après, le cauchemar des victimes de Girls Do Porn continue