Derek Chauvin a été reconnu coupable du meurtre de George Floyd

La mort de Floyd l'année dernière a soulevé le débat sur la brutalité policière aux États-Unis.

Apr 21 2021, 11:43am

Derek Chauvin, l’ex-policier de Minneapolis qui a maintenu son genou sur le cou de George Floyd pendant plus de neuf minutes, tuant cet Afro-Américain de 46 ans, a été reconnu coupable de toutes les charges portées contre lui.

Après plus de trois semaines d’audience et moins de deux jours de délibération, les douze jurés – neuf femmes et six hommes – ont déterminé à l’unanimité que Chauvin était coupable des trois chefs d’accusation pour lesquels il comparaissait : meurtre au deuxième degré, meurtre au troisième degré et homicide involontaire. Il encourt une peine maximale qui sera prononcée dans quelques semaines.

Publicité

Chef d’accusation : Meurtre au troisième degré
Verdict : Coupable
Selon la loi du Minnesota, l'accusation devait prouver que Chauvin a commis « un acte éminemment dangereux pour autrui » ayant entraîné la mort. Cependant, il n'était pas nécessaire de prouver que Chauvin avait l'intention de tuer Floyd. L'accusation est passible dans l'État d'une peine maximale pouvant aller jusqu'à 25 ans de prison.

Chef d’accusation : Meurtre au deuxième degré
Verdict : Coupable
Le meurtre au deuxième degré est l'accusation la plus grave portée contre Chauvin. Selon la loi du Minnesota, les procureurs devaient prouver que Chauvin avait tué Floyd tout en commettant un crime, indépendamment de l'intention. Le crime de Chauvin, dans ce cas, était une agression au troisième degré. La peine maximale est de 40 ans de prison.

Chef d’accusation : Homicide involontaire au deuxième degré
Verdict : Coupable
Selon la loi du Minnesota, les procureurs devaient prouver que Chauvin avait pris le « risque déraisonnable » de causer la mort, quelles que soient ses intentions, lorsqu'il s'est agenouillé sur le cou et le dos de Floyd pendant plus de neuf minutes. L'État prévoit une peine maximale pouvant aller jusqu'à 10 ans de prison.

Après l’annonce du verdict, la foule rassemblée devant le tribunal a explosé de joie. Quelques instants plus tard, Chauvin a été emmené hors de la salle d'audience, menottes aux poignets.

Publicité

La décision du jury fait suite à des mois de protestations, à près d'un an de demandes nationales de réforme de la police, et constitue l’un des rares exemples où un membre des forces de l'ordre est confronté à des conséquences juridiques dans la mort d'un Afro-Américain non armé. Les policiers sont généralement acquittés de ce type de meurtres, à supposer qu’ils soient inculpés en premier lieu. 

Les proches de Floyd ont réagi avec émotion au verdict. « J’ai prié pour qu'ils le déclarent coupable, a déclaré à la presse Philonise Floyd, le frère de George Floyd. En tant qu’Afro-Américains, nous n'obtenons généralement jamais justice. »

« Le chemin a été difficile, pas seulement pour la famille, mais pour tout le monde, a déclaré Angela Harrelson, la tante de Floyd. Ce verdict était nécessaire, mais il a trop tardé. »

« La famille de George Floyd a enfin obtenu une justice douloureusement méritée », a déclaré Benjamin Crump, l’avocat de la famille.

Le président Joe Biden et la vice-présidente Kamala Harris ont appelé les proches de George Floyd peu après la lecture du verdict pour leur exprimer leur soutien. « Vous avez tous été incroyables, vous êtes une famille incroyable, a martelé Joe Biden. Nous allons faire beaucoup plus. »

« Je suis tellement reconnaissante envers toute la famille, a ajouté Kamala Harris. L'histoire se penchera sur ce moment et saura que c’était un moment d'inflexion. »

An error occurred while retrieving the Tweet. It might have been deleted.

Darnella Frazier, l'adolescente qui a filmé la mort de George Floyd sur son portable l'année dernière, a publié sur Facebook que justice avait été rendue. « J’ai pleuré si fort, a-t-elle écrit. Cette dernière heure, mon cœur battait si fort, j’étais si anxieuse, mon anxiété crevait le plafond. Mais de savoir qu’il est COUPABLE DES 3 CHARGES !!! MERCI MON DIEU. »

Les élus du Minnesota ont accueilli la décision du jury sur un ton tempéré. « Le verdict d'aujourd'hui est un pas en avant important pour la justice dans le Minnesota, a déclaré Tim Walz, le gouverneur de l’État. Le procès est terminé, mais notre travail ne fait que commencer. Aucun verdict ne peut ramener George, et mon cœur est avec sa famille qui continue à pleurer sa perte. Le Minnesota est en deuil, et la poursuite de la justice pour George ne s'arrête pas aujourd'hui. »

« Je ne qualifierais pas le verdict d'aujourd'hui de justice, a déclaré mardi soir Keith Ellison, procureur général du Minnesota. La justice implique une véritable restauration. Mais c'est la responsabilité, qui est le premier pas vers la justice. »

Publicité

En mai dernier, quatre policiers ont répondu à l'appel d'une supérette du sud de Minneapolis après que Floyd a prétendument utilisé un faux billet de 20 dollars pour acheter un paquet de cigarettes. Quand les policiers lui ont passé les menottes et l’ont accompagné jusqu'à leur véhicule situé à proximité, Floyd a refusé d'y monter, disant aux agents qu'il souffrait de claustrophobie. Après une brève lutte, trois agents, dont Chauvin, ont mis Floyd au sol et l'ont maîtrisé. Chauvin s’est alors agenouillé sur le cou de Floyd et a maintenu cette position pendant neuf minutes, alors même que Floyd lui disait qu'il ne pouvait pas respirer. 

An error occurred while retrieving the Tweet. It might have been deleted.

Floyd est mort sous le regard horrifié d'un petit groupe de passants. La scène a été filmée et s'est rapidement répandue sur Internet. L’incident est survenu quelques mois seulement après le meurtre très médiatisé de Breonna Taylor aux mains de la police au cours d'un mandat d'arrêt, et celui d'Ahmaud Arbery, tué pendant son jogging par deux hommes blancs – un policier à la retraite et son fils. Ces meurtres de Noirs américains ont ravivé l'indignation suscitée par la brutalité policière aux États-Unis, et des milliers de personnes sont descendues dans la rue pour réclamer de sérieuses réformes de la police. 

An error occurred while retrieving the Tweet. It might have been deleted.

Bien que rare, la condamnation de Chauvin n'est pas un cas unique. En 2019, l’ex-policier de Minneapolis Mohamed Noor a été reconnu coupable de meurtre au troisième degré et d'homicide involontaire dans la mort par balle d'une femme non armée deux ans auparavant. Et la semaine dernière, la policière qui a abattu Daunte Wright, 20 ans, lors d'un contrôle de routine, a été inculpée de meurtre au second degré.

Les chances que Chauvin fasse appel sont « quasiment garanties », selon Andrew Wilson, un avocat de la défense pénale du Minnesota. « Dans l'État du Minnesota, il a le droit de faire appel pour n'importe quel chef d'accusation, dit Wilson. Il serait stupide de ne pas le faire. »

Publicité

L'avocat de la défense de Chauvin, Eric Nelson, a signalé à plusieurs reprises ce qu'il a appelé des problèmes de procès équitable, en particulier le fait que les élus ont pesé sur le verdict avant que le jury ne tire ses propres conclusions. « Vous savez, les gens ont le droit d’avoir leurs opinions, dit Wilson, mais tout cela peut jouer dans l'appel de Chauvin. »

La représentante américaine Maxine Waters et même le président Joe Biden ont fait des déclarations publiques sur le procès avant le verdict. Le juge Cahill, qui a présidé le procès, a reconnu l'attention dont il faisait l'objet et a reproché à Waters d'avoir parlé de l'affaire lors d'un rassemblement au début du mois. Mais il a finalement décidé que cela n'aurait pas d'impact sur le verdict final du jury. Chauvin aura 90 jours après sa condamnation pour faire appel.

An error occurred while retrieving the Tweet. It might have been deleted.

Dans les semaines qui ont précédé la conclusion du procès Chauvin, le pays tout entier s’est préparé à d'éventuels troubles dans le cas d’un verdict de non-culpabilité. Les responsables de la ville de New York ont déclaré qu'ils étaient en pourparlers réguliers avec les agents de Minneapolis, et la police de Los Angeles a déclaré que la Garde nationale était prête à intervenir en cas de manifestations et de violences.

Dans le Minnesota, les préparatifs en vue de l'éventualité de grandes manifestations à la suite de la décision du jury ont commencé dès février. Les commerces locaux ont condamné leurs vitrines, tandis que les écoles publiques de Minneapolis sont revenues à l'enseignement à distance par mesure de sécurité publique. Les autorités ont installé des barbelés et des barrières en béton devant les bâtiments gouvernementaux et les commissariats de police. Plus de 3 000 membres de la Garde nationale sont déjà présents à St. Paul et Minneapolis, et les maires des deux villes ont demandé des troupes supplémentaires.

Avant le verdict de mardi, des centaines d'habitants du Minnesota se sont rassemblés dans le centre-ville de Minneapolis, à l’endroit où Floyd est mort en mai dernier. Les habitants ont fait la fête, les automobilistes ont klaxonné et les piétons ont lancé de l'argent en l'air.

Le procès de Chauvin ne sera pas la dernière procédure judiciaire concernant la mort de Floyd. Les trois autres ex-policiers présents lors de la mort de Floyd, J. Alexander Kueng, Thomas K. Lane et Tou Thao, doivent être jugés en août. Tous trois sont accusés de complicité de meurtre au deuxième degré. 

Bien qu'il faille attendre des mois avant qu’ils ne comparaissent devant un tribunal, le verdict de culpabilité de Chauvin pourrait augmenter leurs chances de condamnation, selon les experts juridiques. « Le jury ayant déclaré Chauvin coupable des trois chefs d'accusation, je pense qu’il est de bonne guerre de condamner Kueng, Lane et Thao », estime Andrew Gordon, directeur adjoint des services juridiques communautaires au Legal Rights Center de Minneapolis.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.

Tagged:

minneapolis, violences policières, george floyd, Derek Chauvin

Dans
le même genre
La piraterie moderne existe mais personne n’en parle
La mystérieuse histoire du plus grand braquage de la Roumanie communiste
Le nouveau chef de police de Tijuana reçoit une tête coupée pour son premier jour
Les morts de Burari : quand une famille entière se suicide
Le nouveau El Chapo est une femme
En France, le harcèlement scolaire sera bientôt passible de 10 ans de prison
10 questions que vous avez toujours voulu poser à un thérapeute pour chiens
Avec les derniers héritiers des anciennes dynasties royales