Hey les mélomanes, on vous fait gagner des places pour le FiftyLab 2021

Après, s’il y a un reconfinement ou pas, c’est pas notre problème. Enfin si, mais vous nous avez compris.

16 November 2021, 10:11am

À l’heure où on écrit ce texte, le gouvernement des Pays-Bas vient d’imposer un nouveau confinement. Du coup, en Belgique, avec les cas qui remontent et tout le bordel, on se dit que notre tour arrive. On vous file quand même des tickets pour le FiftyLab 2021 qui aura lieu du 17 au 19 novembre à Bruxelles, entre le Bonnefooi, l’AB Club, le Viage, l’Archiduc et le Beursschouwburg. Rendez-vous sur notre compte Instagram pour gagner des places. Après, s’il y a un reconfinement ou pas, c’est pas notre problème. Enfin si, mais vous nous avez compris. 

Publicité

En attendant, on a un peu écouté les artistes du line-up. Voilà quelques sons qu’on a retenus :

La musique à écouter ivre sous la douche

Prendre sa douche en rentrant d’une soirée émoustillée est sans doute plus jouissif que beaucoup de choses qu’on aimerait accomplir avant de mourir – et qui sont sans doute plus excitants sur papier qu’en réalité, de toute façon. Dans une grosse douche post grosse soirée, l’eau chaude qui rince le savon, et qui lui-même emporte avec lui tous les dépôts de crasse que votre visage a accumulés, ça peut vous plonger dans un état de grâce. La chose peut certes se dérouler en quasi silence, juste au son des clapotis, mais ajouter une B.O. à ce moment qui se joue sur un plan cinématographique ultra pur dans votre tête, c’est bien aussi.

La musique pour se persuader qu’on a des potes alors qu’on n’en a pas

Parfois, certaines sonorités nous ramènent à ces souvenirs d’étendues infinies parcourues en bande, les cheveux au vent, avec des potes en vacances – des moments qu’on a jamais vraiment vécus et vers lesquels seule une chanson triste-heureuse, qui comporte une petite césure entre le dernier enchaînement couplet-refrain, peut nous projeter.

La musique parfaite pour nettoyer votre maison avec vigueur

C'est dimanche, vous êtes encore un peu ivre de votre samedi soir de folie, mais vous n'avez (encore une fois) pas assez bu, au point de vous décomposer lentement sur le canapé. Bien naturellement, vous n’êtes pas dans une position idéale pour faire face à toutes les choses pesantes de la vie : les factures impayées ou encore les canalisations de la douche qui sont bouchées depuis des semaines... Il faut y remédier. C'est une belle journée pour faire table rase, et pendant que vous brûlez un bouquet de laurier comme alternative domestique au bois de Palo Santo, Elkka s'introduit paisiblement dans votre crâne. Ceci était votre horoscope du week-end.

La musique pour griller tous les feux rouges à vélo

Vous vous êtes reveillé·e du mauvais pied, il fait tout gris, les notifications du matin n’ont apporté que très très peu de sérotonine numérique.

La musique pour plier votre pantalon

Aplatissez les poches. Placez votre main dans chaque poche, surtout les plus grandes, pour les déplier complètement et les mettre bien à plat. Si les poches sont tirebouchonnées ou sorties, cela va vous compliquer la tâche de les plier. Prenez le jean par le haut et secouez-le une ou deux fois. Tenez-le par la ceinture, de chaque côté, avec les coutures de l'une et l'autre jambe vers l'extérieur. Secouez le jean avec un ou deux mouvements secs pour retirer les plis les plus évidents. Repliez une jambe du jean sur l'autre. Alignez les jambes l'une sur l'autre en gardant les coutures à l'extérieur pour éviter de produire de faux plis. Vous pouvez replier les poches avant l'une sur l'autre ou bien les poches arrière l'une sur l'autre. Les deux techniques existent.

Repliez l'entrejambe sur les jambes (facultatif). Cette étape rend le jean plié un peu plus épais, mais lui donne un aspect plus soigné tout en réduisant les plis au niveau de l'aine. Aplatissez le tissu de l'entrejambe qui dépasse des jambes, puis repliez-le sur la jambe de pantalon qui vous fait face. Pliez les jeans en deux ou en trois selon l'espace dont vous disposez. Si vous avez beaucoup de place dans votre armoire ou votre placard, repliez directement le bas du jean sur la ceinture puis lissez le pantalon avec la main. Si vous devez plier votre jean de manière plus compacte, vous pouvez rabattre l'ourlet sur la jambe, à mi-hauteur. Lissez le jean puis rabattez la ceinture sur le bas du jean.

Publicité

Alternez le sens de rangement des jeans pour gagner de la place. La ceinture est des jeans est sensiblement plus épaisse, car elle contient plus de tissu. C'est pour cela que les piles de jeans sont généralement irrégulières et penchées. Évitez ce phénomène en empilant les jeans avec la ceinture alternativement à droite et à gauche. Rangez vos jeans en rangs pour les choisir plus facilement. Rangez vos jeans pliés dans une boite ou un panier pour pouvoir choisir plus facilement celui que vous souhaitez porter. De cette façon, vous n'êtes pas obligé(e) de déranger le reste de la pile. Rangez-les avec le côté plié vers le haut pour que la pile reste nette. Trouvez un système de classement. Si vous possédez beaucoup de jeans, rangez-les dans des piles séparées pour pouvoir les choisir plus facilement. Vous pouvez par exemple les trier par style de coupe (par exemple jeans droits, slims et jeans larges.) Vous pouvez aussi les trier par couleur, par motifs ou par fréquence d'utilisation. (source : WikiHow)

La musique pour aller acheter du parmesan au night shop en claquettes-chaussettes

Le vendredi soir post-confinement a des airs de soirée de confinement. La tentation est aujourd’hui plus grande de rester chez soi pour faire un repas sympa avec vos potes, votre moitié ou votre plan cul. Vous avez cherché sur internet une recette assez OK pour impressionner vos convives :  pesto maison avec une génoise façon old school, avec tous les éléments biens dosés – du beau bouquet de basilic, aux deux gousses d’ail, puis les 7cl d’huile d’olive, les 50g de pignons… Mais pour le parmesan absent du frigo, il faudra passer par le night shop, sapes à l’arrache.

Deux questions se posent alors. La première : les personnes qui sortent dans la rue en claquettes-chaussettes pour aller au night shop ne seraient-elles pas faussement plus pimpées que les gens habillés normalement ? Ce qui amène à la deuxième question : les personnes qui se pensent cools en claquettes-chaussettes pour aller au night shop ne méritent-elles pas des baffes ?

La musique pour aller à contre-courant des gros mascus du rap

Pourquoi il y a japanese jazz when driving on a warm night comme première proposition de vidéo dans la colonne de droite sur Youtube ? Pourquoi ça culmine à 4,8 millions de vues sans que j’en ai jamais entendu parler ? Combien, parmi ces millions de vues, n’ont jamais vraiment voulu écouter de jazz japonais pour rouler dans une nuit chaude ? Pourquoi cette vidéo et pas une autre ? L’ère internet est une époque formidablement chelou.

VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.
VICE France est aussi sur TwitterInstagramFacebook et sur Flipboard.

Tagged:

Rap, electro, Nightlife, rock, Belgique, Bruxelles, Musique

Dans
le même genre
Le designer belge préféré de vos rappeurs préférés vit la grande vie à LA
Sur les ruines d'un club, un collectif tente une alternative à la gentrification
On a filé des appareils jetables à Horst durant les Labs
Les photos d’Ernest Thiesmeier se résument en trois mots : joie de vivre
Quand vous paraissez « trop hétéro » ou « trop gay » aux yeux des autres
On a été au concert de no wave punk anversois le plus court du monde
Comment combler le fossé entre la culture ballroom et le monde extérieur
L'histoire de Josyne van Beethoven, brûlée sur la Grand-Place de Bruxelles