En Espagne, les jeunes recevront 250 euros par mois pour quitter le nid familial

La nouvelle loi proposée comprendrait également un plafonnement des loyers.

08 October 2021, 10:57am

Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a dit vouloir offrir de l'argent aux jeunes pour les aider à quitter la maison de leurs parents et leur faciliter l’accès au logement

Sánchez, qui dirige un gouvernement de coalition de gauche, a proposé une aide mensuelle au logement de 250 euros pour les jeunes de 18 à 35 ans qui gagnent moins de 23 725 euros par an, dans le cadre d'un projet de loi plus large sur le logement. 

Publicité

D'autres propositions pourraient inclure des loyers plafonnés pour les propriétaires possédant plusieurs propriétés, afin d'aider les familles touchées par la précarité et les jeunes adultes qui ont du mal à payer leur loyer dans les grandes villes. 

« Nous avons besoin de villes cohésives et durables, propres et propices à l'émancipation des jeunes », a déclaré Sánchez lors du 1er Forum urbain espagnol, une conférence sur le logement organisée par le ministère des Transports, des Mobilités et des Programmes urbains. 

L'Espagne a l'un des taux d'accession à la propriété les plus élevés de l'Union européenne. De nombreux jeunes sont contraints de vivre chez leurs parents en raison des loyers élevés, des bas salaires et du chômage important. En moyenne, les Espagnols quittent le domicile de leurs parents à l'âge de 30 ans, contre 24 ans pour les Français

Ce projet de loi intervient à un moment où les Européens sont confrontés à une crise croissante du logement. Ce mois-ci, les Berlinois ont voté l'expropriation des grands propriétaires afin de lutter contre la hausse des loyers, une mesure qui pourrait permettre à 240 000 appartements de repasser sous contrôle public. 

La proposition de loi de Sánchez n'a pas encore été publiée et doit encore être soumise au vote des députés.

Tagged:

Espagne, jeunesse, Pedro Sánchez, Crise du logement

Dans
le même genre
Une femme écope d'une amende record de 60 000 dollars pour avoir nourri des ours
Le « mouse mover », le nouvel outil pour ne plus être espionné par votre patron
Le Premier ministre espagnol veut abolir le travail du sexe pour « libérer les femmes »
L’évasion fiscale mérite une réaction plus violente que l’indignation verbale
Une nuit dans une « love room » française
En France, le harcèlement scolaire sera bientôt passible de 10 ans de prison
Investir dans des garages quand on est trop fauché pour l’immobilier
Quand la France arme les pays qui bafouent les droits de l'homme