Requiem pour le narco-singe tué par la police

Dans la chanson qui lui est dédiée, on apprend que le petit animal « est en route pour le paradis » et que personne ne l'oubliera.

Un singe-araignée figure parmi les victimes d’une fusillade qui a eu lieu dans l'État de Mexico entre des membres présumés du groupe criminel La Familia Michoacana et la police locale.

Des photos graphiques du singe mort portant un sweat à capuche vert imprimé camouflage sous un gilet tactique noir et une couche ont été partagées sur les réseaux sociaux mardi 14 juin. Son cadavre a été retrouvé aux côtés de ceux de dix personnes également tuées lors de la confrontation.

Un autre cliché de la scène montre le singe sans vie étreignant la poitrine d'un homme mort, vraisemblablement son propriétaire. Sur un autre, le singe est étendu à côté de lui.

Quelques jours après le drame, un artiste anonyme a composé un narcocorrido inspiré par l'histoire du singe. Les narcocorridos sont des ballades sur la drogue écrites et composées en l’honneur des narcotrafiquants et des contrebandiers. 

Publicité

« Il y a des témoins impliqués, dans la façon dont ils l'ont exécuté », raconte la chanson dont l’auteur n’a pas souhaité être identifié. « Le changuito [petit singe] n'était pas méchant, mais il n'était pas timide non plus ». 

An error occurred while retrieving the Tweet. It might have been deleted.

Alliance d’une voix masculine et d’une guitare, ce requiem a été largement partagé sur les réseaux sociaux, illustré par des clips du singe buvant du lait ou des photos de lui perché sur ce qui ressemble à un homme armé.

« Changuito, ce n'était pas ton tour de mourir. Quelqu'un a volé ton histoire parce que tu étais venu ici pour gagner et pour briller dans beaucoup de choses », enchaîne la chanson.

La fusillade concernant le petit mammifère aurait débuté lors de l’attaque d’un convoi de la police de l'État par un groupe d'hommes armés. Les forces de l’ordre ont riposté, tuant 10 assaillants et en arrêtant sept. Ils ont également saisi 20 fusils AR-15, cinq voitures et du matériel tactique. La dépouille du singe a été découverte à ce moment-là.

« Le singe aurait appartenu à l'un des criminels qui est décédé au cours du même incident », a déclaré le bureau du procureur général de l'État de Mexico dans un communiqué de presse.

Les autorités ont indiqué qu'elles procéderaient à une autopsie du corps du singe pour définir les causes exactes de sa mort.

« Il est en route pour le paradis », conclut la chanson. « Mais personne ne l’oubliera. »

VICE France est sur TikTok, Twitter, Insta, Facebook et Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.

Tagged:

Narcos, Mexique, animaux, Singe, narcotrafiquant, worldnews

Dans
le même genre
On vous a demandé pourquoi vous vous droguez
Voici ce qu'il se passe quand vous mélangez cocaïne et kétamine
À Liège, la salle de consommation à moindre risque racontée de l'intérieur
Anatomie d'une bande par Yan Morvan
Un samedi après-midi comme un autre, au salon de l'érotisme de Bruxelles
Un flic tué par son chien avant d'être jugé pour la mort de trois ados
En RDC, de vastes territoires tombent sous l’emprise du M23
Le jour où j’ai collé ma part de pizza sur le masque d’un flic