Ce qu'il se passe en Ukraine en ce moment, alors que la Russie attaque

Des habitants paniqués tentent de faire des réserves de nourriture ou de carburant alors que des explosions se font entendre dans tout le pays.

Feb 24 2022, 10:20am

Des explosions ont secoué les principales villes d'Ukraine alors que la Russie attaquait le pays ce jeudi à l'aube.

La capitale Kiev a été frappée par des « frappes de missiles de croisière et balistique », selon des responsables ukrainiens. Des explosions ont été entendues dans la ville peu après que le président russe Vladimir Poutine ait déclaré le début d'une opération militaire en Ukraine. Des bâtiments civils auraient été endommagés, les portes de maisons ayant été soufflées par l'impact des explosions.

Publicité

Une EarthCam a filmé ce qui semble être une explosion dans la capitale ukrainienne jeudi matin.

Des missiles russes ont frappé la capitale ukrainienne et d'autres villes du pays jeudi. Photo : EarthCam via YouTube

An error occurred while retrieving the Tweet. It might have been deleted.

Certains habitants de Kiev, paniqués, ont tenté de fuir la ville après avoir entendu des explosions. De longues files d'attente se sont formées devant les supermarchés et les distributeurs de cash. Les routes étaient bondées de voitures cherchant à quitter la capitale.

De longues files d'attente se sont formées dans les supermarchés de Kiev, jeudi. Photo : Yaroslava Antipina

« J'ai regardé par la fenêtre et j'ai vu les gens avec des sacs, certains couraient », a déclaré à VICE World News Yaroslava Antipina, une mère qui vit dans la capitale avec son fils.

Antipina elle-même s'est rendue au supermarché quelques heures après l'explosion pour acheter une semaine entière de nourriture.

« On a acheté du pain, de l'eau, de la viande et beaucoup de snacks, a-t-elle dit. Tout le monde souriait et gardait son calme dans l'épicerie alors même qu'ils se préparaient aux jours incertains à venir. »

Les sirènes de raid aérien ont retenti dans toute la ville et certains habitants se sont réfugiés dans les stations de métro souterraines.

Des personnes se réfugient dans une station de métro à Kiev, jeudi matin. Photo : DANIEL LEAL/AFP via Getty Images

Saad Ansari, un étudiant indien qui se trouve à Ivano-Frankivsk, dans l'ouest ukrainien, a déclaré que les bombardements l'avaient laissé, lui et ses camarades de classe, désemparés.

« Toutes les personnes de ma classe étaient déjà réveillées et paniquées. Nous sommes très inquiets », a-t-il déclaré à VICE World News. Des images semblent montrer une frappe de missiles de croisière sur l'aéroport jeudi matin.

An error occurred while retrieving the Tweet. It might have been deleted.

Saad Ansari, qui vit près de l'aéroport international d'Ivano-Frankivsk, a vu des panaches de fumée après une explosion. Photo : Saad Ansari

Des explosions ont également été entendues autour de l'aéroport de la capitale, où des avions ont été touchés, selon le gouvernement ukrainien. L'espace aérien ukrainien a été fermé aux vols commerciaux. L'agence de presse Interfax-Ukraine a signalé que le personnel et les passagers évacuaient l'aéroport Boryspil de Kiev.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a instauré la loi martiale dans toute l'Ukraine et a demandé aux citoyens de rester chez eux.

Des habitants de Kiev quittent la ville après que la Russie a lancé des frappes de missiles contre l'Ukraine. Photo : Pierre Crom/Getty Images

Le ministère ukrainien de l'Intérieur a déclaré que des missiles avaient également frappé les villes de Kharkiv et de Dnipro, dans l'est de l'Ukraine. Des journalistes de Kharkiv, la deuxième plus grande ville d'Ukraine, ont rapporté avoir entendu de fortes détonations, tandis que de la fumée s'élevait au-dessus de la ligne d'horizon.

An error occurred while retrieving the Tweet. It might have been deleted.
An error occurred while retrieving the Tweet. It might have been deleted.

Le gouvernement ukrainien a déclaré qu'il était attaqué par des troupes provenant à la fois de Russie et de Biélorussie, le voisin septentrional de l'Ukraine où la Russie a rassemblé des troupes ces dernières semaines. CNN a diffusé une vidéo montrant des chars entrant en Ukraine depuis la Biélorussie.

Près des zones contrôlées par les séparatistes à l'est, des explosions et des tirs d'artillerie ont été entendus dans la ville de Kramatorsk.

Publicité

Des frappes aériennes ont également été signalées à Lutsk, à moins de 100 kilomètres de la frontière entre l'Ukraine et la Pologne.

Une femme blessée alors qu'une frappe aérienne endommage un complexe d'appartements à l'extérieur de Kharkiv, jeudi. Photo : Wolfgang Schwan/Anadolu Agency via Getty Images

Le ministre ukrainien Dmytro Kuleba a appelé ses alliés à imposer de nouvelles sanctions et à intensifier les efforts pour isoler la Russie. Il a également demandé des armes et une aide financière dans un message publié sur Twitter.

Le président américain Biden a condamné les actions de Poutine et s'est engagé à « tenir la Russie pour responsable », qualifiant l'opération militaire de « guerre préméditée qui entraînera des pertes de vies humaines et des souffrances humaines catastrophiques ».

Poutine a affirmé qu'il ne cherchait pas à occuper l'Ukraine mais à « démilitariser » le pays. Il a mis en garde les puissances étrangères contre des conséquences qu'elles n'ont « jamais connues » en cas d'intervention.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.

Tagged:

Russie, guerre en Ukraine, worldnews

Dans
le même genre
Pourquoi les armes nucléaires ne sont-elles pas (vraiment) interdites ?
Elles viennent accoucher en secret et repartent sans leur bébé
Un flic tué par son chien avant d'être jugé pour la mort de trois ados
En filature à l'école des détectives privés français
La parade du 9 mai ou le grand lavage de cerveau des jeunes russes
Dans les quartiers de Bagdad où le temps s'est arrêté
Anatomie d'une bande par Yan Morvan
Pourquoi les jeunes veulent-ils encore s’engager dans l’armée ?