Comment s’envoyer en l’air dans les sex parties de Las Vegas

Si vous voulez vous oublier sur la scène des sex parties de Vegas, on vous explique où aller, comment vous habiller et comment vous comporter.

Pour vous épanouir sur la scène des sex parties de Las Vegas, il vous faudra être prêt à faire face à une très large gamme de choix et de pratiques. Par exemple, vous pouvez vous retrouver nez à nez avec une personne qui se fait lécher à l’aise sur son transat, assister à une séance de flagellation minutieusement commentée ou être témoin d’une performance de karaoké hurlée sur “Strawberry Wine” délivrée par une femme à moitié nue. La décision de prendre part à ces nombreuses activités vous revient ; et de nombreux lieux proposent également des pièces où les relations sexuelles sont interdites, en partie pour attirer les novices qui pourraient redouter de plonger immédiatement dans une fosse de corps en fusion. Vous pouvez sélectionner ce qui vous convient, ou décider de foncer tête baissée.

Deux invités d’une soirée inédite Eden After Dark organisée à The Artisan Hotel

Les meilleures sex parties ne sont pas de simples orgies, ce sont également des soirées agréables à partager. Pour être sûr que les autorités du Clark County ne se mêlent pas de ces événements, les hôtes sélectionnent sur le volet leurs invités et opèrent avec rigueur leur activité. En effet, le comté est intransigeant sur ce qui est autorisé et ce qui est interdit. Les organisateurs passent au crible ceux qui souhaiteraient entrer, refusent de pratiquer dans des clubs traditionnels et attirent des personnes qui ont soif d'aventures venues du monde entier. 

Même si les fêtes de Las Vegas sont des plus chaleureuses quand vous suivez leurs règles, ces clubs tendent à imposer des procédures très strictes par souci de discrétion et de respect de la vie privée. Avec l’accord de leurs invités, deux des fêtes les plus en vue, Whispers et Eden After Dark, m’ont autorisé, ainsi que le photographe Jamie Lee Taete, à pénétrer leur temple du stupre.

Une femme dans la “chambre de la princesse” à Whispers

Même si vous avez peut-être connaissance des bonnes pratiques en sex party, c’est Las Vegas et il va vous falloir tous les renseignements spécifiques. Apprêtez-vous à tracer en compagnie des experts, des virtuoses, des organisateurs d’orgies les plus rôdés de la ville qui est, sans conteste, la capitale mondiale de la débauche. Voilà ce que les locaux nous ont expliqué pour tirer toute la jouissance possible d’une nuit torride  à Vegas impliquant une multiplicité de corps. Accrochez-vous, on y va. 

Certains noms ont été modifiés ou abrégés pour des raisons de respect de la vie privée. Nous remercions Whispers Las Vegas, Eden After Dark et The Artisan Hotel.


Comment trouver des sex parties à Las Vegas

À Las Vegas, on trouve quelques clubs monumentaux destinés à choper, comme The Green Door et autres palais de la baise qui ravissent les touristes sur toute la Strip. Au début, j’imaginais ça comme des lieux déconneurs et délicieusement rétro, mais les locaux nous ont assuré que l’ambiance y était à la fois kitschissime et menaçante (une combinaison qui fait froid dans le dos). Le problème est en partie lié à la politique de The Green Door qui laisse entrer des hommes célibataires cisgenres hétéro, ce qui peut rapidement créer un déséquilibre dans le public. Pour éviter les personnes trop rentre-dedans ou celles qui manquent cruellement de tact, nous vous recommandons chaudement les fêtes sur un modèle de clubs de membres qui opèrent à l’écart de la Strip.  

Suivez particulièrement ce conseil si vous êtes plus jeune, plus queer ou tout simplement que vous ne voulez pas pâtir des côtés nazes du cul à Vegas. Honnêtement, votre expérience n’en sera que meilleure dans un repaire de dépravés où règne le respect. Voilà deux établissements que j’ai personnellement appréciés :

Whispers Las Vegas est installé dans une propriété privée tentaculaire à environ 8 minutes en taxi de la Strip. Les fêtes, organisées par des bénévoles et financées grâce à des dons, se déroulent aux quatre coins de la demeure. Les zones y sont plus intrigantes les unes que les autres : des piscines intérieures (obscénité ! nudité ! humidité !) et extérieures (plus calmes… à l’exception de ce type qui se fait sucer sur le ponton), une chambre dédiée Prince qui ne diffuse que sa musique (le paradis ?) et une cabane de jardin reconvertie en donjon BDSM baptisée ‘“la chambre de la princesse”.

La chambre Purple Rain des soirées Whispers

Whispers propose également un buffet des plus somptueux qui fait la fierté des bénévoles. Tom, l’une des têtes pensantes derrière Whispers, m’offre un délicat amuse-gueule au brie sur une assiette en papier. Des invités à des degrés de nudité plus ou moins avancés picorent la salade de fruits et les petites pâtisseries au fil de la nuit. Autre fait marquant : un rituel rigoureusement observé a lieu à minuit où tout le monde se met en ligne dans la salle de karaoké pour danser le wobble. Mystique. Incroyable. La tradition !

Sur les 200 participants le soir de ma venue à Whispers, une minorité avait moins de 35 ans mais j’ai appris qu’au moment des festivals organisés à Vegas comme Electric Daisy Carnival, la moyenne d’âge baisse. La faune est aimable et accueillante, beaucoup des invités se connaissent et ont développé des liens forts. J’ai traîné avec deux vieux amis très légèrement vêtus dans une cabane qui se marraient de paraître bien sous tous rapports sur leur lieu de travail (si vous êtes nouveau, ils se feront un plaisir de vous raconter leurs plus belles aventures impliquant du foutre et de la sueur).

Un couple près de la piscine extérieure de Whispers

Eden After Dark est un club de membres itinérant réservé aux personnes LGBTQ. En l’absence d’un établissement fixe, les soirées ont souvent lieu dans des penthouses (pensez au Bellagio). Lors de ma venue, la fête organisée était un avant-goût d’une nouvelle série d’événements organisés à The Artisan, un hôtel à l’écart de la Strip. Les personnes que j’ai rencontrées entre 23 heures et 3 heures du matin formaient un groupe plus hétérogène et sans trop de familiarités comparé à Whispers. Mais cette foule plus disparate était aussi digne d’intérêt : les invités de tous les genres et de toutes les sexualités sont plus susceptibles de venir seuls, ils tendent à se déshabiller plus rapidement et à ne pas être cisgenres. J’ai vu beaucoup de strings sertis de strass épouser des corps très différents mais seulement une femme parée d’ailes de plumes noires qui rasaient le sol. À noter : Christian, l’organisateur, m’a expliqué que Eden After Dark mettait un point d’honneur à accueillir les personnes bisexuelles comme lui.

Les invités Eden After Dark profitent du bar de The Artisan Hotel

Pour accéder aux soirées Eden After Dark, il faut se rendre sur leur site internet et demander à devenir “détenteur des clés”, un mot un peu moins guindé que “membre”. Les dons des participants pour des événements comme celui-ci (habituellement entre 40 et 80 dollars) sont récoltés en amont des soirées. Aucune transaction n’a lieu à l’entrée.

Listez les soirées qui vous correspondent et qui ont lieu durant votre séjour. Kasidie, un site fiable et à jour dédié à la scène échangiste de Las Vegas, répertorie ce type d’événements. Comme dans d’autres villes américaines, FetLife est un bon point de départ, en particulier si vous avez une idée bien précise de ce que vous désirez. (Attention : les “Adult parties” de Vegas sont principalement fréquentées par une population hétérosexuelle sauf mention contraire.)

Publicité

Choisissez si vous voulez venir seul, avec votre partenaire ou en compagnie d’un ami. Certaines soirées comme Whispers interdisent l’entrée aux hommes cisgenres non-accompagnés, sauf s’ils sont “parrainés” par un autre couple ou par une femme. Certains endroits sont réservés aux couples. Eden After Dark vous accueille en solo, qu’importe votre genre, tant que vous passez le panel d’inspection (on vous en dit plus dans un instant).

Envisagez de vous pointer avec votre partenaire ou un ami. JT et Gorgeous, deux amis que j’ai rencontrés à Eden, m’ont confié qu’ils déboulaient ensemble à ces fêtes pour a) participer à leurs orgies respectives et b) s’assurer de la sécurité de l’autre. “Je veux m’assurer qu’elle n’aille pas avec quelqu’un qui me paraît néfaste. L’énergie, c’est le plus important”, a expliqué Gorgeous. 

Cherchez des fêtes de jour si vous êtes à la recherche de plus de calme et de sobriété. Comme Francis, que j’ai rencontrée à Whispers, me l’a avoué : “Je vais souvent à des fêtes avec piscine en journée. Les gens sont plus agressifs la nuit. Ils ont bu et consommé des substances depuis plus longtemps. Ils ne viennent pas dans ue optique brunch.” Si vous voulez vous laisser aller à l’hédonisme avec les idées plus claires, optez pour des pool parties d’après-midi, elles ont lieu à Vegas presque tous les week-ends de l'été.

Dani dans une des pièces de la maison Whispers

Pliez-vous à toutes les consignes qui peuvent être imposées aux invités avant l’entrée. Certains organisateurs demandent que leur soit fournis en amont des preuves d’identité, des portraits et des photos de vous habillé (c’est un pré-requis chez Eden et même si je ne soutiens pas cette pratique, c’est ce que certains établissements exigent). On peut également vous demander de signer des accords de confidentialité, de participer à une formation sur le consentement, de lire et accepter les consignes de sécurité, et d’attester que vous n’êtes pas un narcotrafiquant, un pervers ou un simple tocard. Prévoyez de remplir ces formalités quelques jours en avance, car le processus de sélection est souvent étudié par un petit panel de personnes.

Dans le cadre de vos recherches, sondez les différentes propositions. Ces événements sont-ils cool et inclusifs ? Ou tombent-ils dans la catégorie malheureusement trop large des sex parties qui recensent des comportements discriminatoires et insultants quant à l’identité raciale, la taille, le handicap, le genre etc… ? Une grande diversité de personnes sont attirées par l’échangisme et l’exhibitionnisme, et vous pourrez croiser sur votre chemin une poignée d’abrutis. Certaines personnes blanches de la scène ont recours aux stéréotypes racistes et à la fétichisation comme tactique lourdingue de drague, certains hétérosexuels se montrent coupables d’homophobie et de sexisme à l’égard des populations LGBTQ. 

Publicité

Vous pourrez écarter les environnements les plus douteux simplement par une recherche Google, puisque certains hédonistes forcenés ont tendance à donner une opinion sans filtre sur le corps des autres. Vous saurez donc éviter les endroits où pullulent ces grandes gueules. Heureusement, les invités décents ne sont pas avares en compliments sur les endroits qu’ils aiment, et peuvent vous en dire plus sur les politiques et les préférences directement sur les sites des associations ou via les répertoires de soirées. Toute organisation devrait être et sera à même de correspondre par e-mail pour vous fournir de plus amples détails sur leur scène et répondre à vos questions.

Comment s’habiller pour une sex party

Soignez votre look. Comme dans d’autres circonstances, de solides choix vestimentaires témoigneront de votre respect pour la soirée et augmenteront de manière exponentielle vos chances de choper. Vous n’êtes pas obligé d’intégrer des détails manifestement sexuels ou d’opter pour un attirail BDSM. Si vous n’êtes pas du genre à enfiler l’accoutrement Sexodrome intégral (même si c’est un très bon choix), dites-vous que vous avez rencard avec quelqu’un de riche. Vous voyez ? Pas de short et par pitié, pas de tongs. 

Un chien d’assistance et un invité des soirées Eden After Dark

Comme une invitée me l’a expliqué à Whispers avant de se faire enfermer dans la chambre de la princesse, il faut voir sa tenue comme une façon de communiquer. “Vous pouvez vous habiller super sexy, enfiler un costume… Toutes sortes de looks que vous ne pouvez pas adopter ailleurs”, poursuit-elle. “Ça change votre perspective, vous pouvez vous exprimer à travers vos vêtements et en dire parfois plus qu’avec des mots.” De son côté, elle avait opté pour des accessoires d'inspiration bondage, une jupe à détail corset et avait fait l’impasse sur le haut. 

Prenez en compte les thèmes, compte tenu de vos préférences et pour le choix de votre tenue. Whispers organise des fêtes à thème “lingerie et pyjama” et “Songe d’une nuit d’été” mais respecter le dress code n’est pas une obligation, comme ce peut être le cas dans d’autres événements. J’ai pu assister chez Whispers à une soirée étudiants-professeurs, durant laquelle une des invités m’a soufflé : “Je porte un tutu rose sur une jupe en jean blanche légèrement coupée pour laisser entrevoir un bout de fesse, une chemise à rayures et des porte-jarretelles roses pour un look écolière. Ce soir, on ne laisse rien au hasard.”

Deux des looks observés chez Whispers

Le dress code chez Eden After Dark est plus strict et plus racé. Beaucoup de talons aiguilles noirs. Les looks, comme les individus présents, sont manifestement plus gay : plus de micro slips en soie, de colliers en cuir, de torses nus, de muscles dessinés et de drag. 

Un conseil qui vaut qu’importe votre genre : en cas de doute, optez pour le costume.

Comment se comporter en bon invité dans les sex parties de Vegas

La première règle des sex parties de Las Vegas est : il est interdit de parler des sex parties de Las Vegas une fois sur place. Vous comprendrez vite que s’envoyer en l’air avec des inconnus s’apparente plus à un “lifestyle”. C’est un euphémisme fourre-tout (au sens propre du terme), souvent prononcé avec lubricité et contact visuel soutenu qui inclut l’échangisme, les orgies et les démonstrations grossières d’affection en public réduit.   

Les échangistes se réfèrent à cette idée de “lifestyle” dans de nombreuses autres parties du monde mais à Vegas, le trait est grossi pour plusieurs raisons. 

Publicité

En pratique, les soirées pour adultes et les organismes dédiés sont très prudents dans leur façon de se comporter et même d’évoquer leurs activités. En effet, le Clark County dont dépend la ville peut faire fermer toute communauté qu’il qualifie de sex club et non de groupe de personnes partageant des centres d’intérêt communs dans un cadre privé.

Le règlement de la maison Whispers

Pour une majorité de personnes que j’ai rencontrées à Las Vegas, ce “lifestyle” ne se limite pas à une baise en roue libre mais se fonde aussi sur une dimension plus spirituelle. C’est un mode de vie excitant et convivial. Comme l’a dit Jerry*, bénévole posté à l’entrée chez Whispers : “Les gens pensent qu’en ouvrant la porte, ils plongeront instantanément dans une immense orgie éclairée par les reflets d’une boule disco. Mais c’est un environnement social. Les gens viennent aussi ici pour être parmi les leurs.”

Fixez vos limites en amont et parlez-en durant la nuit. Selon Dani, bénévole chez Whispers : “Si vous êtes novice, vous devez être conscient de vos limites avant de commencer.” Vous n’aimez pas vous faire lécher le cou ? Dites-le. Vous espérez pouvoir aborder votre glotte hypersensible et votre réflexe gag avant d’administrer une fellation à un inconnu ? Bonne nouvelle : les habitants de Vegas adorent faire la conversation. Même et surtout dans des ambiances très permissives, instaurer ses propres limites est encouragé. Pour Dani, ça s’applique tout particulièrement aux couples qui voudraient venir ensemble à ces soirées : échafauder votre plan bien avant votre première fête et respectez-le. 

Sur un lit à Eden After Dark

Adoptez les bonnes pratiques, surtout en matière d’horaire. Christian m’a expliqué que pour Eden, il fixait l’heure d’arrivée entre 20 heures et 21 heures tapantes. “Si vous arrivez à 21 heures 01”, indique-t-il, “vous ne rentrerez pas, point barre. Pourquoi ? Parce que si une personne x débarque et que personne n’est là car tout le monde est en retard, cette personne part. Alors que si tout le monde débarque au même moment, la fête prend instantanément. Si on ferme les portes à cette heure-ci, c’est aussi pour des questions de sécurité.” Une fois que vous êtes sur place, vous savez qui est là et les invités n’entrent et ne sortent pas comme dans un moulin. 

Durant les Whispers nocturnes, tout est une question de timing car la soirée évolue d’heure en heure. Les gens discutent dans les coins les plus lounge au cours de la soirée mais après les douzes coup de minuit, une majorité d’invités baiseront dans les pièces plus privées. Mieux vaut y aller tôt pour faire connaissance avec la foule avant que les sous-vêtements ne sautent.

Que prendre avec vous pour une sex party à Las Vegas

Si vous êtes branché sex toys, attirail BDSM et objets fetish, apportez vos propres accessoires. Certains lieux et certains invités peuvent vous prêter des équipements particuliers, mais prévoyez de prendre les vôtres. Un type chez Whispers a apporté un fouet fait main en cuir d’agneau et il était ravi de pouvoir montrer à l’assistance comment flageller autrui en sécurité, plutôt que de le prêter sans supervision. 

Si vous aimez vous faire pénétrer par une bite : apportez des préservatifs. Toute maison respectable en distribuera à foison (ainsi que du lubrifiant) mais vous vous imaginez vraiment couper vos ébats dans le feu de l’action pour vous rendre à l’entrée ou demander un bénévole ?

Prenez vos papiers d’identité et ne montez pas sur vos grands chevaux si on vous les demande à l’entrée. C’est la politique partout. “Les gens ne sont pas très à l’aise à l’idée de montrer qu’ils sont vraiment avec leur carte d'identité”, explique Michael, qui s’occupe des entrées chez Whispers. “Nombre d’invités n’ont jamais mis les pieds dans un club, qu’ils soient de Las Vegas ou d’ailleurs. Quand ils viennent ici, ils voient qu’ils sont bien reçus. Je suis fier que nos invités ici se sentent bien accueillis, même s’il faut passer par des formalités ennuyeuses."  

Renseignez-vous pour savoir si l’alcool est autorisé. Les meilleures soirées qui se déroulent dans des propriétés privées ou dans des suites d'hôtels n’en vendent pas (ni aucune autre denrée) car cela pourrait leur valoir une fermeture administrative. L’alcool est interdit par certains établissements pour assurer le respect de leur politique de consentement. D’autres vous autorisent à ramener vos propres boissons et fournissent les softs. La weed est légale à Vegas tant que vous avez plus de 21 ans mais certaines soirées refusent la défonce ou prévoient des zones spécifiques pour fumer. Honnêtement, si vous êtes novice, il est préférable de rester sobre.

Comment flirter en sex party

Concernant la notion de consentement, quelques éléments spécifiques à Vegas doivent être pris en compte. Certaines personnes estiment que Vegas est une zone de non-droit et agissent comme de sombres abrutis. Mais beaucoup de soirées font appel à des bénévoles vigilants pour s’assurer que personne ne se comporte comme un imbécile. Où que vous alliez, soyez prêt à formuler ce que vous voulez faire et ce que vous ne voulez pas faire, et demandez aux autres de faire de même. Informez un organisateur ou un bénévole si quelque chose vous paraît louche et n’hésitez jamais à demander de l’aide en cas de problème.

Familiarisez-vous avec l’environnement dès votre arrivée. Pour les soirées qui se déroulent dans un lieu dédié, vous aurez le loisir (ou peut-être l’obligation) de visiter les lieux en compagnie d’un hôte ou d’un bénévole. Certaines pièces peuvent être pensées uniquement pour d’interminables carambolages, et certaines zones peuvent être dédiées à d’autres activités. Cherchez les pièces ou les accessoires qui correspondent le mieux à vos goûts, même si vous n’êtes pas en recherche d’un kink en particulier. “J’ai couché dans toutes les pièces, donc je sais celle que je préfère”, explique Dani, un bénévole de Whispers qui m’a fait faire le tour du propriétaire. (Sans conteste la chambre Prince, qui est aussi la préférée de presque tous les autres invités interrogés).

Francis se prélasse dans une des chambres de Whispers

Maintenant que vous savez où vous êtes et comment garantir votre sécurité, l’heure est venue de tenter votre première approche (et ça, vous savez faire). Habituellement, comment vous réussissez à baiser ? En étant charmant, séducteur et respectueux. C’est la même chose ici : flirtez de la même manière que vous le feriez dans un lieu qui ne disposerait pas d’un cabanon de jardin BDSM. Nick : “J’approche les gens comme je l’aurais fait dans un bar : je vais à leur rencontre et je me présente. Je fais un compliment sur leurs boucles d’oreilles. Et on part de là.”

Quelques tuyaux hyper simplistes mais toujours pratiques en matière d’échangisme ou si vous débarquez en couple : dans un couple cisgenre hétéro, c’est la femme qui fait les présentations et qui guide l’interaction. Si vous n’êtes pas dans un couple cisgenre et/ou hétéro : le partenaire le plus novice doit mener la barque. Sinon, cela revient au plus jeune.

Un moment volé à Eden After Dark

Gardez en tête que vous ne coucherez pas qu’avec un des partenaires si vous approchez un couple, sauf si spécifié autrement lors de votre échange. 

Si vous et votre (ou vos) partenaire(s) aimez être regardés, vous pouvez le faire savoir en laissant la porte ouverte. Si vous n’êtes pas un mec cisgenre venu seul, vous êtes libre d’entrer dans les pièces dont les portes seraient gardées ouvertes. “Certains laissent la porte légèrement entrouverte”, indique Robin, un bénévole de Whispers. “Ces invités-là veulent seulement être entendus. Cet entrebâillement n’est pas une invitation à entrer. Ils veulent juste qu’on entende leurs gémissements de plaisir, mais pas qu’on ouvre la porte.” Bien noté !

Publicité

N’approchez pas quelqu’un dans le feu de l’action ou en phase intense de séduction, sauf si vous en avez convenu ainsi à l’avance ou si vous êtes avalé par une orgie généralisée (demandez tout de même si vous pouvez vous joindre à la danse). Rappelez-vous, vous n’êtes pas obligé de participer parce que les autres le font.   

Si vous venez avec un partenaire, soyez limpides dans vos attentes : ce que vous pouvez faire, ce que vous ne pouvez pas faire, et suivez le plan à la lettre une fois sur place. Laissez votre jalousie à l’entrée. Si vous commencez à sentir poindre le sentiment, faites-le savoir à votre partenaire : vous pourrez changer de cap ou quitter l’aventure.

Francis à Whispers

Ne vous sentez pas blessé ou rejeté si quelqu’un se refuse à vous ou ne souhaite pas aller plus loin. C’est un risque à courir dans ce genre de rassemblement ! Et c’est normal, notamment pour faire en sorte que tout le monde s’amuse en toute sécurité. Comme Robin l’a dit, “Beaucoup de nouveaux invités ont peur de blesser, et nous ne voulons pas qu’ils se forcent à faire des choses dont ils n’auraient pas envie.” Elle et d’autres bénévoles de Whispers abordent expressément le sujet avec les nouveaux venus. “La règle numéro un de ce lifestyle, c’est de ne pas en faire en drame”, continue-t-elle. 

“On aide les gens, il y a plein de manières de se libérer d’une situation sans pour autant blesser la personne en face.”

Publicité

Soyez respectueux de la propreté et de l’hygiène. Dans la demeure Whispers, vous enlevez les draps (ou toute autre surface) une fois que vous avez terminé et les jetez dans les paniers à linge dédiés. Chez Eden After Dark, un détenteur des clés s’assure de changer les draps. 

Et enfin, faites-vous confiance. JT et Gorgeous, le couple d’amis que j’ai rencontré à Eden After Dark ne tarissait pas d’éloges sur les bienfaits que peuvent apporter ces explorations sexuelles. “Rappelez-vous, vous êtes le trophée. Le sexe est magique, et vous pouvez en définir les contours. Il peut vous soigner comme vous détruire. Faites attention à qui vous laissez pénétrer et à qui vous pénétrez”, enchaîne Gorgeous. “Imaginez si je n’avais pas cette confiance en moi et que je vous parlais de ce lifestyle ? Vous pourriez me croire ?” Et même si j’étais sceptique de prime abord, je l’ai cru. Gorgeous se connaît, elle sait ce qu’elle cherche et comment avoir confiance en elle que ce soit pour faire des rencontres ou pour baiser. Comme tant d’autres personnes que j’ai rencontrées, elle m’a montré la meilleure facette des sex parties de Las Vegas : on y entre pour trouver un baisodrome, et ça ne déçoit pas ! Dans l’idéal, on en sort en ayant appris quelque chose sur nous et sur notre réponse à une telle rafale de sensations. (Et peut-être que la prochaine fois, on osera le string à strass.)

Un couple s’active à côté de la piscine de la demeure Whispers

Amy Rose est deputy editor chez VICE US et l’auteur de Action : A Book About Sex. Vous pouvez la suivre sur Twitter. 

Cet article appartient au VICE Guide to Las Vegas, un voyage au cœur de l’oasis licencieuse où tous les coups sont permis.

VICE France est sur TikTok, Twitter, Insta, Facebook et Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.

Tagged:

LAS VEGAS, orgies, échangisme, soirées, VICE Guide to Las Vegas

Dans
le même genre
25 choses à savoir sur la baise avant de fêter vos 25 ans
« Finis-moi ! » : on a testé la machine suceuse de bite à commande vocale
S’aimer au-delà des barreaux : dans l’intimité des « visites hors surveillances »
On vous présente le VICE Guide to Las Vegas
Ce que votre « dick pic » dit de vous
Dans les tréfonds d’Internet, la pratique violemment sexiste du cum tribute
Je n’ai presque plus de rapports sexuels avec ma copine. C’est grave ?
S’injecter du yaourt dans le vagin n’est (toujours) pas l’idée du siècle