Le dauphin peut reconnaître ses potes rien qu'au goût de leur urine

Des chercheurs ont eu la riche idée d'utiliser du pipi pour définir la nature des relations que le mammifère marin entretient avec ses semblables.

Des scientifiques ont découvert que les dauphins à gros nez pouvaient se reconnaître entre eux grâce au goût. Plus précisément, celui de leur urine. 

Publié dans la revue Science Advances, l'article des chercheurs de l'Université d'État de Stephen F. Austin, au Texas, et de l'Université de St. Andrews, en Écosse, montre que les dauphins peuvent identifier d'autres dauphins par le seul goût de leur pisse.

Les chercheurs ont fait cette découverte alors qu'ils essayaient d'en savoir plus sur les « sifflements signature » des dauphins : des appels spécifiques qu'ils développent pour s’identifier. Jason Bruck, l'un des auteurs de l'étude, a expliqué à VICE : « En gros, [les dauphins] inventent leur propre nom ». Les chercheurs ne savent pas si ce système de reconnaissance fonctionnent de la même manière que les noms chez les humains. « Si je prononce celui de votre meilleur ami, vous l'imaginerez dans votre tête, non ? » Les scientifiques ont donc voulu savoir si les dauphins retiennent de la même manière les blazes de leurs congénères.

Pour cela, ils ont en fait correspondre les sifflements à un autre sens Un humain utilisera le même mot - par exemple une chaise - pour décrire quelque chose qu'il voie, entend ou touche. « C'est ce que nous avons essayé d'obtenir », a déclaré Bruck. 

Publicité

Pour ce faire, ils ont dû « assortir et désassortir » le sifflement à un autre sens, comme s’il s’agissait d’une façon différente d'identifier l'animal. Si un dauphin répondait davantage, cela voulait dire qu’il s’avait à quel individu le sifflement appartenait. Ils ont brièvement évoqué l'idée d'imperméabiliser un écran de télévision haute définition pour explorer la piste visuelle. « Mais cela aurait été trop lourd, trop cher et trop difficile à déplacer », a regretté Bruck.

Ils ont mis l'urine « dans une petite tasse au bout d'une très longue perche » et l'ont versée devant un dauphin tout en imitant le sifflement d’un autre dauphin.

C'est là que l'urine entre en jeu. Les scientifiques se sont souvenus d'anecdotes de dauphins nageant à travers des « panaches d'excrétion » (aussi connu sous le nom de pisse pour le commun des mortels) avec leur bouche ouverte. Les dauphins ne peuvent pas sentir, car ils n'ont pas de bulbe olfactif. Les chercheurs ont donc imaginé qu'ils devaient utiliser le goût de l'urine pour obtenir des informations sur son propriétaire. 

Après avoir recueilli des échantillons de dauphins dans des lagons des Bermudes et d'Hawaï (des dauphins entraînés à donner leur pisse pour des évaluations de santé), ils ont mis l'urine « dans une petite tasse au bout d'une très longue perche » et l'ont versée devant un dauphin tout en imitant le sifflement d’un autre dauphin. Les chercheurs ont mesuré combien de temps les dauphins ont « échantillonné » le pipi - en ouvrant la bouche et en passant la langue dans l'eau - et si les réponses des dauphins changeaient lorsque le pipi provenait d'un dauphin familier ou non.

Verdict : les dauphins gardaient la bouche ouverte plus longtemps lorsqu'ils rencontraient l'urine d'un individu qui leur était familier. Lorsque l'échantillon d'urine correspondait également au sifflement caractéristique du dauphin dont il provenait, ils restaient plus longtemps autour du haut-parleur sous-marin que lorsque le son et le pipi ne correspondaient pas. Les scientifiques ont donc conclu que les dauphins peuvent reconnaître leurs congénères par le seul biais du goût, ce qui n'est le cas d'aucun autre vertébré. « C'est une découverte importante », a ajouté Bruck.

Laela Sayigh, biologiste marine à l'Institut océanographique de Woods Hole, n'a pas participé à l'étude mais a confié à National Geographic que ces résultats ouvrent la voie à d'autres questions sur ce que les traces d'urine pourraient permettre d’apprendre à propos des mammifères marins .

Il existe de nombreuses « pistes intéressantes pour les recherches futures », a reconnu Bruck. Et pour continuer de creuser, l'équipe de scientifiques n’a clairement pas fini de verser du pipi sur les dauphins.

VICE France est sur TikTok, Twitter, Insta, Facebook et Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.

Tagged:

Urine, pipi, animaux, dauphin, mammifère marin

Dans
le même genre
« Finis-moi ! » : on a testé la machine suceuse de bite à commande vocale
Comment les victimes d'un harceleur se sont unies pour le faire tomber
Photos et récits du monde secret des strip clubs
Des photos de club kids et d’une scène rave depuis longtemps oubliée
Candyland : la vie secrète d’un baron de la coke à Tokyo
Sous l'œil de David LaChapelle, tout le monde se prend pour un dieu
Ce couple lesbien se marie en Roumanie malgré l’interdit
Cette militante polonaise risque la prison pour avoir aidé à avorter