Les observateurs militaires occidentaux choqués par la nullité de l'armée russe

Plusieurs sources militaires de l'OTAN nous ont raconté leur stupeur face à l'incompétence russe.

L’invasion russe en Ukraine a permis aux observateurs militaires occidentaux de se faire une idée des capacités militaires des forces du Kremlin. Et pour l’instant, ils sont loin d’être impressionnés. 

Plusieurs sources militaires occidentales ont accepté de raconter leur avis sur le sujet à VICE News, sous couvert d’anonymat car ces derniers ont l’interdiction de parler aux médias.

Publicité

« Ce à quoi j’assiste est impensable », nous affirme une source liée aux forces spéciales de l’OTAN. « Je pense que c’est la raison pour laquelle les Russes se sont tant tournés vers des opérations d’influence ces dernières années », ajoute-t-il, en faisant référence à l’ingérence russe à l’étranger ou encore aux fermes à trolls qui servent d’usines de désinformations visant les démocraties occidentales.

Ces derniers jours, les forces russes ont continué de frapper à la fois Kharkiv dans l’est de l’Ukraine et la capitale, Kiev, pendant que le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy affirmait que les troupes russes avaient perdu au moins 4 500 soldats. En effet, l’Ukraine déclare avoir gravement endommagé les lieux d’approvisionnement de la Russie, ce qui a ralenti leur progression. 

Une autre source militaire a raconté à VICE News « l’impatience » des responsables et analystes au sein de l’armée américaine à l’idée de voir le type d’arme et d’arsenals utilisés par l’adversaire russe. La guerre, qui a déjà fait des milliers de morts depuis jeudi dernier offre la chance de collecter un certain nombre d’informations sur la force et l’évolution des opérations militaires russes. « On ne les avait pas vu dans une guerre pareille depuis des années », nous raconte une source. « Même pour la Syrie, ce n’était pas pareil. Là on a un échantillon gigantesque de ce dont est capable la Russie ». 

Publicité

Bien que la Russie ait envoyé récemment des troupes en Syrie - principalement des forces d’opérations spéciales et l’armée de l’air - et dans la guerre dans le Donbas (à titre secret et non officiel) l’invasion actuelle de l’Ukraine a nécessité la participation de centaines de milliers de soldats ainsi que tout l’équipement de l’armée russe.

La Russie n’a pas mené une guerre de cette ampleur depuis la guerre en Tchétchénie, en 1994, soit plusieurs années après l’effondrement de l’Union soviétique. Mais le président Vladimir Poutine a continué à maintenir un budget conséquent pour son armée afin de la moderniser mais aussi lui permettre de s’opposer à toute coalition militaire comme celle de l’OTAN.

Les sources ont souligné l’étonnement des membres de la communauté militaire de l’OTAN face à l’incompétence des soldats russes, en particulier le corps des officiers et des sous-officiers. Beaucoup ont pointé du doigt le manque de professionnalisme et d’efficacité de la part des militaires russes en Ukraine.

En ce qui concerne le camp adverse, la communauté militaire occidentale est tout aussi étonnée de la performance des soldats ukrainiens. Outre les exploits des opérations anti-aériennes ukrainiennes (à tel point qu’il y a une légende urbaine d’un as ukrainien de la chasse appelé « fantôme de Kiev »), les unités ukrainiennes sont parvenu à s’opposer aux forces spéciales russes et déjouer un certain nombre d’attaques russes.

VICE France est sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur
 Instagram et Facebook.

Tagged:

Ukraine, Russie, ukraine invasion, OTAN, militaire

Dans
le même genre
Les survivalistes français face à la guerre en Ukraine
Une garnison ukrainienne dit aux Russes « d'aller se faire foutre » avant d'être anéantie
Des forgerons médiévaux se joignent à l’effort de guerre en Ukraine
Ce qu'il se passe en Ukraine en ce moment, alors que la Russie attaque
Les boursicoteurs pensent déjà à profiter de la situation en Ukraine
« La mort ne nous fait pas peur » : les ukrainiennes prennent les armes contre la Russie
Les sinistres images de civils ukrainiens se préparant à défendre Kyiv
On a discuté avec des Français partis se battre en Ukraine