Une femme écope d'une amende record de 60 000 dollars pour avoir nourri des ours

Le Service de conservation de la Colombie-Britannique a dû abattre une femelle et ses deux petits car ils ne craignaient plus les humains.

Oct 7 2021, 10:03am

Une habitante de Whistler, au Canada, a été condamnée à verser la plus forte amende jamais imposée par la Colombie-Britannique pour avoir nourri des ours noirs. 

En juillet 2018, la police a lancé une enquête sur Zuzana Stevikova et un certain Oliver Dugan après qu’on lui a signalé qu’une résidente d’un quartier chic de la ville donnait de la nourriture à trois ours.

Publicité

Le Service de conservation de la Colombie-Britannique a déclaré dans un communiqué de presse que la femme en question achetait « de la nourriture en vrac, allant parfois jusqu’à 10 caisses de pommes, 22 kilos de carottes et 15 douzaines d’œufs » par semaine pour nourrir les ours.

Les animaux se sont habitués à la présence humaine, « saccageant des propriétés et ne montrant aucune crainte des gens ». Résultat, les autorités n’ont pas eu d’autre choix que de tuer la femelle et ses deux petits.

« Notre priorité est la sécurité publique. Nourrir ou appâter illégalement des animaux sauvages, comme les ours, est une activité extrêmement dangereuse, a déclaré le sergent Simon Gravel. À partir du moment où les ours associent les humains à la nourriture, il y a un risque pour la sécurité publique. » 

En 2020, Stevikova a été reconnue coupable d’avoir nourri et appâter des animaux dangereux. Dugan a également été inculpé mais les autorités ont finalement suspendu les poursuites à son encontre. 

La semaine dernière, Stevikova a été condamnée à payer une amende de 60 000 dollars en vertu du Wildlife Act de la Colombie-Britannique. Il s’agit de la plus grosse amende jamais infligée pour une telle infraction. Il avait été rapporté que Stevikova et Dugan risquaient des peines encore plus sévères, allant jusqu'à 100 000 dollars, et même une éventuelle peine de prison.

On n’en sait peu sur Stevikova et Dugan, mais Global News a rapporté qu'une maison appartenant à un Oliver Dugan dans la région avait été mise en vente pour près de 10 millions de dollars. Un article de sport sur un Oliver Dugan qui possède une maison de vacances à Whistler mentionne qu'il s'agit d'un homme riche qui travaille dans la finance depuis le Royaume-Uni. 

Les experts sont catégoriques : c'est une idée terrible de nourrir les animaux sauvages, en particulier des créatures aussi grosses et dangereuses que des ours. Pourtant, cela n'empêche pas les gens de le faire régulièrement, comme cet homme qui a été condamné à une amende de 2 000 dollars pour avoir nourri des ours à la main avec des beignets en 2018.

Le Service de conservation de la Colombie-Britannique espère que cette condamnation « sans précédent » dissuadera d’autres personnes de nourrir des animaux sauvages.

VICE France est sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.

Tagged:

Canada, Whistler, ours, Canadian News, colombie-britannique, animaux sauvages

Dans
le même genre
Les militaires canadiens croisent des ovnis depuis des décennies
Au Canada, vous pouvez commander de la weed avec UberEats
Au Canada, vous pouvez commander de la weed avec UberEats
L'ecstasy le plus puissant au monde a été découvert dans un club anglais
La piraterie moderne existe mais personne n’en parle
Les joueuses de handball peuvent enfin porter des shorts sans recevoir d'amende
Au Japon, des navires de la Seconde Guerre mondiale remontent à la surface
D'étranges signaux radio ont été détectés au centre de la galaxie