Un Indien intègre le club exclusif des fortunes dépassant les 100 milliards de dollars

Mukesh Ambani apporte enfin de la diversité à cette liste jusque-là dominée par des Américains et des Français.

Oct 18 2021, 11:37am

La semaine dernière, un magnat indien de l'énergie âgé de 64 ans est devenu le premier non-occidental à rejoindre le cercle très fermé des dirigeants dont la fortune dépasse les 100 milliards de dollars selon l'indice Bloomberg Billionaires.

Mukesh Ambani est la personne la plus riche d'Asie selon Forbes. Il est arrivé en dixième position, complétant ainsi la liste exclusive des dix méga-milliardaires exclusivement masculins.

Publicité

Ambani est hindou, végétarien et s'abstient de consommer de l'alcool, mais ses fêtes sont les plus somptueuses du pays. Son conglomérat, Reliance Industries, représente environ 4 % du PIB de l'Inde. Il possède également sa propre équipe de cricket, véritable vitrine de sa richesse dans cette ancienne colonie obsédée par ce sport d'origine britannique.

Malgré tout, l'homme continue de plafonner son salaire à 2 millions de dollars par an. Selon les rapports, il s'agit du même salaire qu'il gagnait il y a dix ans. 

Ambani vit avec sa famille à Bombay dans une maison de 14 étages un peu désuète, alors qu'il organise ses fêtes dans un manoir moderne et luxueux de 27 étages, avec héliports et piscines à lotus, au milieu des bidonvilles.

Mukesh Ambani arrive avec sa femme Nita Ambani à la maison du président à New Delhi le 30 mai 2019.

Ambani possède le plus grand complexe de raffinage de pétrole du monde et est le seul magnat de l'énergie à figurer dans le top 100. Elon Musk est en tête avec une valeur nette de 222 milliards de dollars, suivi de Jeff Bezos avec une valeur nette de 191 milliards de dollars. Parmi les hommes qui devancent Ambani, on peut citer l'investisseur et philanthrope américain William Buffet, et le Français Bernard Arnault, président de LVMH. Le reste des 100 premiers milliardaires sont pour la plupart des Occidentaux, à l'exception de cinq milliardaires indiens et de seize milliardaires chinois. Il n'y a que 10 femmes dans le top 100.

Reliance Industries, propriété d'Ambani, a un chiffre d'affaires de 74 milliards de dollars. Le magnat possède également un réseau sans fil 4G dans toute l'Inde, et sa valeur nette, en ce mois d’octobre, s'élève à environ 101 milliards de dollars. 

Publicité

L'année dernière, Ambani a levé la somme impressionnante de 44,4 milliards de dollars grâce à la vente d'actions de ses filiales Jio Platforms et Reliance Retail – il s’agit du plus gros montant de capital qu'une entreprise ait levé pendant la pandémie de Covid-19. Parmi ses investisseurs figurent Mark Zuckerberg, Sergey Brin et Larry Page.

L'empire d’Ambani a commencé par une petite entreprise textile, lancée par son père Dhirubhai Ambani en 1966. Après la mort de leur père en 2002, Ambani et son jeune frère Anil se sont partagé les sociétés dont ils ont hérité. 

Mais Anil ne s'en sort pas aussi bien que Mukesh. En 2010, il était le sixième homme le plus riche d'Inde mais depuis, sa fortune a décliné suite à des accusations de corruption. Plus tôt cette année, il a déclaré que sa valeur nette avait été réduite à zéro.

Publicité

En juin dernier, lors d'une assemblée annuelle des actionnaires, Mukesh Ambani a exposé son projet de transitionner vers l’énergie verte chez Reliance. Il a promis plus de 10 milliards de dollars sur trois ans pour mettre en place quatre « giga-usines » destinées à produire 100 gigawatts d'énergie solaire d'ici 2030.

Former British Prime Minister Tony Blair and his wife Cherie Blair are welcomed by Anil Ambani, brother of Mukesh Ambani, at the wedding ceremony of Akash Ambani, in Mumbai on March 9, 2019. Photo: SUJIT JAISWAL / AFP

Ambani est marié à Nita, avec qui il a deux fils, Akash et Anant, et une fille, Isha. Il collectionne les voitures de luxe. L'année dernière, il possédait près de 170 véhicules, notamment une BMW 670Li blindée dont l'immatriculation a coûté plus de 250 000 dollars, une Aston Martin Rapide, une Rolls-Royce Phantom et une Bentley Continental Flying Spur. 

Antillia, la maison de 27 étages d'Ambani, a été dévoilée en 2012. Elle était considérée comme la résidence privée la plus chère du monde en 2014, sa construction ayant coûté environ 2 milliards de dollars. 

La famille n'y a pas encore emménagé, préférant rester dans une maison moins flamboyante. Antillia, quant à elle, est le lieu de nombreuses fêtes auxquelles participe le gratin de Bolywood, ce qui a suscité des rumeurs selon lesquelles la maison aurait une « énergie négative », conformément aux principes du Vaastu, la science orientale qui consiste à recréer les cinq éléments d'une maison pour en assurer l'harmonie.

En 2019, lorsque son fils Akash a épousé Shloka Mehta, le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-Moon, l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair et le PDG de Google Sundar Pichai ont participé à la cérémonie.

Mais Ambani fait profil bas. À ce jour, il est peu ou pas présent sur les réseaux sociaux, malgré son engagement dans le secteur des télécommunications. Beaucoup le comparent à Mahatma Gandhi, qui, comme Ambani, était issu de la caste des marchands.

Des agriculteurs brûlent les photos des principaux milliardaires indiens Mukesh Ambani, Gautam Adani et du Premier ministre Narendra Modi lors d'une manifestation à Amritsar le 12 octobre 2021. PHOTO : NARINDER NANU/AFP

Au début de l'année, une voiture remplie de bâtons de gélatine explosifs a été retrouvée près de la résidence d’Ambani, ainsi qu'une lettre menaçant d'une future attaque. Tout le monde n'est pas fan de lui – des photos de lui ont été brûlées avec celles du Premier ministre Narendra Modi lors d'une récente manifestation d'agriculteurs à Amritsar, au Pendjab.   

Infographic by Statista

L'arrivée d'Ambani dans le club des fortunes estimées à plus de 100 milliards de dollars apporte une diversité bien nécessaire à la liste, et il semble que d'autres pays soient sur le point d'être représentés. Les dernières données sur la richesse publiées montrent que la Française Françoise Bettencourt Meyers, PDG de L'Oréal, l'Indien Gautam Adani du groupe Adani et l'Espagnol Amancio Ortega d'Inditex ne sont pas loin de rejoindre le club.

VICE France est sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.

Tagged:

Richesse, Bloomberg, milliardaires

Dans
le même genre
Les Pakistanais s’enfoncent tout un tas d’objets dans le rectum
D’où vient l’argent des talibans ?
Ce que ça fait de devenir milliardaire à seulement 23 ans
Dans le marché noir florissant des sex-toys pakistanais
Ce que ça fait d’être nounou pour les gosses de riches
Se réconcilier avec soi-même après 13 années en psychiatrie

par Florine; propos rapportés par Matéo Vigné

Au Canada, vous pouvez commander de la weed avec UberEats
J'ai embauché quelqu'un pour me gifler dès que j'allais sur Facebook