L'ecstasy le plus puissant au monde a été découvert dans un club anglais

Les pilules « Blue Punisher » trouvées à Manchester contiennent jusqu’à cinq fois la dose habituelle de MDMA et sont potentiellement dangereuses.

17 November 2021, 12:50pm

Des analystes des drogues ont trouvé ce qui est probablement la pilule d'ecstasy la plus puissante au monde, dans un club de Manchester, dans le nord de l'Angleterre.

Le « Blue Punisher » a été testé, puis retesté la semaine dernière par le laboratoire d'analyse des drogues MANDRAKE, basé à l'Université métropolitaine de Manchester. 

Publicité

La pilule bleue inhabituellement épaisse, lourde et en forme de diamant contenait 477 mg de MDMA, un stimulant psychoactif qui se vend également sous forme de poudre et de cristaux, soit quatre à cinq fois la dose habituelle que l'on trouve dans les pilules d'ecstasy. Une dose de MDMA est considérée comme élevée au-delà de 125 mg. Cette pilule pesait 650 mg, ce qui est « nettement plus lourd que la normale », selon MANDRAKE.

C’est un lot entier de pilules Blue Punisher – dont la teneur en MDMA varie de 397 mg à 477 mg – qui a été saisi par des videurs dans plusieurs clubs de Manchester il y a une dizaine de jours. Les analystes ont trouvé un total de six pilules contenant 477 mg de MDMA dans un sac de l'un des clubs. 

Les pilules Blue Punisher, qui présentent le logo du crâne de l'anti-héros de Marvel, le Punisher, contiennent souvent de fortes quantités de MDMA. En 2018, des versions extra fortes de ces pilules contenant 250 mg et 300 mg ont été trouvées dans des festivals à Bristol et en Cornouailles. La semaine dernière, une enquête a révélé que Harley Girven, 19 ans, était mort après avoir consommé deux Blue Punisher lors d'une soirée avec des amis en 2019.

An error occurred while retrieving the Tweet. It might have been deleted.

Mais tous les experts que nous avons interrogés s’accordent à dire que les pilules de 477 mg trouvées à Manchester étaient probablement les plus puissantes jamais enregistrées.

Selon un porte-parole de drugsdata.org, un laboratoire d'analyse des drogues basé aux États-Unis qui a testé des milliers de pilules d'ecstasy provenant du monde entier ces vingt dernières années, la pilule était « plus forte que toutes les pilules recensées sur drugsdata.org ». La deuxième pilule la plus forte que le laboratoire a testée était une pilule violette avec une tête de mort Philipp Plein de 366 mg trouvée à Vienne, en Autriche, l'année dernière.

Publicité

« C'est un nouveau record mondial. On ne peut pas exclure qu'une pilule plus forte ait jamais été fabriquée, mais parmi toutes les pilules testées, celles de plus de 400 mg peuvent se compter sur les doigts d'une main », explique l'expert en analyse de drogues Guy Jones de Reagent Tests UK. 

« Il est fort probable que cette pilule soit parmi les plus puissantes du monde », ajoute Fiona Measham, titulaire de la chaire de criminologie à l'Université de Liverpool et directrice de l'ONG de dépistage des drogues The Loop. 

Selon elle, l'épaisseur inhabituelle des six pilules pourrait signifier qu'elles ont été produites par erreur.  « Je pense qu'il s'agit plus d'une erreur que d'une intention. Peut-être que le boss est allé déjeuner et que le junior a été laissé en charge de la presse à pilules et s'est trompé dans la consistance. Les variations de largeur de ce lot suggèrent un pressage amateur. »

Measham ajoute que la pilule super forte « illustre à quel point le manque d'information sur la teneur en MDMA des pilules peut être dangereux ». 

« Le client ne connaît généralement pas la puissance des pilules d'ecstasy achetées sur les marchés illicites et les tests réactifs ne peuvent rien y faire. Sa vie est donc en danger en raison de l'absence d’une information simple : la teneur en MDMA de la pilule qu'il a achetée. Si un client utilise un service de vérification des drogues et découvre que la teneur d'une pilule est de 477 mg, il lui suffit de la diviser en quarts pour avoir 4 doses moyennes de MDMA pour un adulte, sans plus de risque que n'importe quelle autre pilule de 120 mg. La connaissance est un pouvoir, mais le manque d'information sur la concentration en MDMA peut faire passer une pilule de bénigne à mortelle. »

L'année dernière, au Pays de Galles, le laboratoire Wedinos a découvert une pilule « Jurassic Park » contenant 358 mg de MDMA, tandis qu'à Manchester, en juin, des pilules « Blue Tesla » contenaient 300 mg de MDMA.

La puissance des pilules d'ecstasy a augmenté au cours de la dernière décennie. En 2014, la teneur moyenne en MDMA des pilules était passée à 108 mg et la pilule la plus forte était un « Burger King » violet de 300 mg. En 2018, la pilule moyenne contenait entre 150 et 200 mg de MDMA, et les analystes ont commencé à tomber sur des « super pilules », comme un comprimé en forme de crâne testé par l'Institut Trimbos, aux Pays-Bas, qui contenait 360 mg.

Le Trip Report, un système d'alerte destiné aux consommateurs d'ecstasy, vient de publier sa dernière liste de pilules fortement dosées ou trafiquées trouvées en Europe.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.

Tagged:

ecstasy, MANCHESTER, MDMA, clubs

Dans
le même genre
La secte de « Wild Wild Country » a-t-elle introduit la MDMA à Ibiza ?
On peut vraiment cacher de la drogue dans tout et (surtout) n’importe quoi
Quelles drogues vont survivre au réchauffement climatique ?
Une nouvelle drogue à base de méthamphétamine et d’héroïne fait fureur en Afghanistan
Avec les derniers héritiers des anciennes dynasties royales
15 photos de 2021 qui résument la crise climatique mondiale
En Allemagne, dans les coulisses de la ruée vers l’or vert
Ce clavier permet de taper si vite qu’il est exclu des concours de vitesse