Qui sont ces gens qui utilisent encore des lecteurs MP3 aujourd'hui ?

En 2022, certaines personnes continuent de télécharger des chansonsauformat.mp3 et de les stocker soigneusement sur leurs iPods.

18 May 2022, 8:44am

Vous vous souvenez des lecteurs MP3 ? Ces reliques d’une ère pré-smartphone, d’une époque où l’iPod était le produit phare d’Apple et où effleurer sa molette était une odyssée tactile ?

Si l’on assiste depuis quelque temps au retour de la mode Y2K et que les écouteurs filaires sont devenus le nouvel accessoire des It Girls à pantalon taille basse, les lecteurs MP3 n’ont pas encore atteint ce statut culte. En 2022, ces appareils évoluent toujours entre les mains d’une partie minime de la population, loin d’un revival fashion.

Partons si vous le voulez bien à la rencontre de ces quelques individus qui utilisent encore cette technologie simple pour boycotter les smartphones : les étudiants qui tentent de contourner l’interdiction des portables en cours, les audiophiles à la recherche d’une qualité de son exceptionnelle et les bouffeurs de podcasts avertis qui cherchent avant tout à sélectionner soigneusement le contenu qu’ils diffusent à leurs oreilles.

En fait, il existe des tonnes de bonnes raisons qui incitent certaines personnes à presser le bouton play d’un lecteur MP3. Qu’elles soient issues de la Gen Z ou retraitées, celles qui ne jurent que par ces petites merveilles ont expliqué à VICE ce qui motive ce choix parfois teinté de nostalgie.

Max, 19 ans - employé dans une société de gaming, Royaume-Uni

Je n’ai jamais eu de lecteur MP3 quand j’étais gosse. J’ai en quelque sorte raté le coche. Mais vers l’âge de 16 ans, j’ai commencé à me tourner vers des trucs rétro, ça allait des vieux ordinateurs aux consoles, en passant par la musique.

Je pense que l’attrait que j’éprouve pour les lecteurs MP3 provient de cette esthétique rétro. Si j’adore l’iPod Classic 6e génération — le bloc trapu avec sa molette de commande — c’est pour son style, mais aussi pour son prix. C’est d’ailleurs la principale raison pour laquelle je l’ai acheté. J’utilisais Spotify avant, mais non seulement c’était trop cher pour un jeune sans emploi, mais en plus ça tuait ma batterie en un clin d’œil. Et les pubs — oh, les pubs me rendaient dingue. Avec un lecteur MP3, je peux écouter n’importe quel fichier MP3, n’importe quelle chanson, de n’importe quel site. Que ce soit un titre officiel sorti sur Spotify, un mashup bidouillé par un fan sur YouTube, ou même un livre audio. Le choix est carrément infini.

Adam, 45 ans - chef, États-Unis

Les lecteurs MP3 d'Adam. Photo : Adam

Je possède un smartphone, mais pour écouter de la musique et des podcasts, je préfère utiliser un appareil qui n’est destiné qu’à ça. Ça me permet de sélectionner plus soigneusement le contenu que je vais écouter. Les applications ont tendance à me submerger d’épisodes de podcasts inutiles et à me proposer des trucs que je n’ai pas forcément envie d’entendre.

Dans ma journée, je dispose généralement de trois à six heures pour écouter de la musique ou des podcasts. Comme la plupart des podcasts que j’écoute sont assez longs, je n’en écoute pas plus de deux ou trois par jour. Je peux choisir ceux qui m’intéressent ce jour-là, les télécharger au format MP3 et les charger sur mon lecteur.

Linda, 38 ans - artiste, États-Unis

J’ai eu plusieurs iPods, plus jeune, dont le Classic et quelques Nanos. J’adorais mon Nano 6ème génération, le design était tellement cool ! Maintenant j’utilise l’iPod touch et le FiiO M7. Les autres sont uniquement réservés aux situations d'urgence.

La collection de MP3 de Linda. Photo : Linda

Mon employeur actuel nous autorise à écouter de la musique avec des écouteurs, mais dans l’atelier, les téléphones (et tout ce qui possède un appareil photo) sont interdits. Il était donc essentiel pour moi d’avoir un appareil autre qu’un iPod ou un smartphone. À la maison, j’aime utiliser un lecteur MP3 pour que ma musique ne soit pas interrompue par des notifications ou des appels. Puis c’est bien pour faire du sport : je n’ai pas besoin de griller ma data pour le streaming ou d’encombrer la mémoire de mon téléphone de la musique. 

En fait, je préfère courir le risque que ce soit mon lecteur MP3 qui me lâche plutôt que mon smartphone. C’est donc plus une question pratique qu’autre chose. Je suis suffisamment âgée pour ne pas être nostalgique des lecteurs MP3, même si pas mal de lecteurs audio numériques tiennent compte de l’esthétique, ce que j’apprécie beaucoup. Mon FiiO M7 est super cool : son corps en métal a le poids idéal et ses boutons de contrôle sur le côté ressortent bien pour sauter facilement des pistes ou mettre en pause. Mais ce que je préfère chez lui, c’est sa roulette pour gérer le volume. C’est vraiment agréable d’avoir une expérience tactile à une époque où tout se fait via des tapotements sur des écrans.

Prashanth, 42 ans - ingénieur, États-Unis

Le vieil iPod Touch de Prashanth et son écran qui ne fonctionne que partiellement. Photo : Prashanth

Niveau musique, j’avoue être assez snob et un peu audiophile. La plupart des sons que j’écoute sont de nature cinématographique. Du coup, je préfère écouter des formats musicaux qui ne génèrent pas de perte audio, comme les fichiers FLAC et AAC. La plupart des services de streaming actuels proposent des fichiers audio compressés et ça faisait très longtemps que je n’avais pas pris un abonnement premium chez l’un d’eux. J’ai toujours préféré avoir mon lecteur MP3 sur moi, comme ça je peux écouter ma musique même s’il n’y a pas de 4G dans les environs. Récemment, j’ai reçu une période d’essai de six mois pour Apple Music. Une grande partie de leur contenu est sans perte, et j’aime bien ça, mais je préfère quand même avoir mes fichiers MP3, que ce soit sur un iPod ou sur une clé USB.

J’aime à penser que pour la plupart des gens qui écoutent de la musique « commerciale » et « radiophonique », il n’y a pas vraiment de raison de passer au format sans perte. Mais si vous aimez la musique classique, orchestrale ou encore le jazz, c’est la voie à suivre.

Kyle, 26 ans - étudiant États-Unis

Les lecteurs MP3 de Kyle. Collage : VICE / Images : Kyle

J’ai un smartphone, mais les avantages d’un lecteur MP3 l’emportent sur les inconvénients des services de streaming. En tant qu’étudiant, je suis très short niveau thune, alors pouvoir utiliser la musique que je possède est déjà une dépense en moins. Je ne dois pas non plus me farcir les pubs chiantes qui passent à la radio ou sur les applications gratuites. Ce qui est cool aussi, c’est que la majorité des profs me laissent l’avoir avec moi en cours, vu qu’il n’y a pas moyen de chercher des réponses dessus. Je peux l’utiliser pour enregistrer les cours et corriger mes notes plus tard chez moi.

Le premier lecteur MP3 que j’ai reçu, c’était un SanDisk Sansa Fuze. Quand j’étais gosse, je le décorais sans arrêt. Il fonctionne toujours aujourd’hui. Ces dernières années, j’ai essayé quelques lecteurs MP3 un peu cheap pour voir si je pouvais lui trouver un remplaçant. Actuellement, j’utilise un MYMAHDI M230.

Suzanne, 69 ans - retraitée, Canada

Je sais bien que je pourrais utiliser le smartphone qui se trouve dans ma poche, mais je ne le fais pas pour plusieurs raisons : Apple a supprimé le port audio ! Et puis je trouve les écouteurs filaires, ceux fournis avec l’iPhone, très inconfortables pour mes oreilles. En tant que photographe animalier, je passe pas mal de mon temps dehors et j’ai toujours peur de perdre ces petits AirPods hyper chers en pleine forêt. Du coup, je n’en utilise pas.

Je fais (ou faisais, merci le COVID) beaucoup de voyages à l’international. En général, je partais à l’étranger tous les 18 mois pendant deux semaines. J’allais principalement à Londres, et je parcourais la ville de long en large avec mon lecteur MP3 dans les oreilles. Même si j’ai un forfait téléphonique pour mon iPhone, je l’utilise surtout pour les nécessités du voyage : recherche d’informations, Google Maps et envoi de photos à des amis. Quand je suis dans une ville étrangère, j’ai besoin de m’immerger dans la culture en écoutant la radio locale.

En résumé, si je dois rechercher des informations, j’utilise l’iPhone, mais pour le divertissement quotidien et les infos sur le pouce, j’utilise la radio du lecteur MP3.

Koh Ewe est sur Twitter et Instagram.

VICE France est sur TikTok, Twitter, Insta, Facebook et Flipboard
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.

Tagged:

Apple, MP3, téléchargement, ipod, Smartphone

Dans
le même genre
J’ai passé deux jours sur des chaînes Twitch d’animaux
Rencontre avec des matheux reconvertis en analystes esport
Le Metaverse expliqué à ceux qui n'y pigent toujours rien
QR Codes, je vous hais
Pourquoi Instagram essaie encore de la jouer comme TikTok ?
Dans l'esport, les syndicats galèrent aussi à exister
Le Français qui voulait rendre immortels tous les piafs du Nouveau Monde
Quelques trucs à savoir avant de tout plaquer pour aller vivre en Flandre