Je n’ai presque plus de rapports sexuels avec ma copine. C’est grave ?

« Après une belle journée, on s’installe confortablement au pieu, on se fait un kiss rapide et puis chacun s’endort de son côté. »

09 mei 2022, 7:24am

« Ask VICE » est une rubrique dans laquelle vous demandez à VICE de répondre aux questions qui vous taraudent, voire de vous aider à résoudre vos problèmes. Amour non réciproque, coloc ingérable, qu’importe. Aujourd’hui, nous allons essayer d’aider un lecteur qui s’inquiète de la fréquence des rapports sexuels dans son couple.


Salut VICE,

Cela fait six ans que je suis en couple avec l’amour de ma vie. Nous nous sommes rencontrés à l’université, sommes sortis ensemble pendant un mois et avons emménagé ensemble peu de temps après. Elle a un job qui lui prend beaucoup de temps et avant la pandémie, elle partait souvent en voyage d’affaires. Il nous arrivait de passer des semaines entières sans nous voir.

Publicité

Récemment, on a passé beaucoup de temps ensemble et j’adore ça. On fait du sport à deux, on binge-watche toutes les séries qui sortent et, comme on ne se réveille plus avec d’horribles gueules de bois le samedi matin, on a assez d’énergie pour réellement profiter de nos week-ends ensemble. J’ai appris à mieux la connaître et je l’aime plus que jamais.

Après une belle journée, on s’installe confortablement au pieu, on se fait un kiss rapide et puis chacun se tourne de son côté pour s’endormir. On fait rarement l’amour. Une fois par mois en moyenne, mais on a parfois passé deux mois sans avoir aucune relation sexuelle. C’est nettement différent d’avant, quand on commençait à se fréquenter. Elle a toujours été un peu plus perverse que moi, et j’aimais ça. Je venais la voir au travail et on faisait un petit tour en douce dans les toilettes. Quand elle était absente pour une plus longue période, on se masturbait ensemble sur FaceTime.

De toute façon, je ne suis pas souvent excité ces derniers temps, et quand je le suis, je me masturbe rapidement pendant qu’elle bosse sur son ordi. J’en suis arrivé à un point où avoir de vrais rapports sexuels m’apparait tout simplement comme épuisant. Je ne sais pas vraiment ce que ressent ma partenaire, mais elle aussi semble faire moins d’efforts dans ce domaine. Je ne veux pas qu’on se sépare et je suis toujours très attiré par elle. Je me pose la question : est-ce que quelque chose ne va pas chez moi ? Que faire ?

Publicité

Bonne chance pour m’aider,

M.


Cher M.,

Partout dans le monde, les gens ont de moins en moins de relations sexuelles. Selon une enquête publiée dans le British Medical Journal, les couples mariés ou vivant ensemble ont moins de rapports sexuels qu’il y a dix ans. Leurs recherches ont également montré qu’après les six premiers mois de vie commune, la fréquence des rapports sexuels baisse chez beaucoup de couples. Tout ça pour dire que tu es loin d’être le seul dans cette situation.

Le fait que tu doutes de ta vie sexuelle est peut-être dû à ce que tu entends ou vois dans les médias. D’après le sexologue Yuri Ohlrichs, il n’y a pas de règle concernant le nombre de rapports sexuels qu’un couple devrait avoir, car chaque relation est différente. « Il y a des couples qui font l’amour trois fois par semaine, mais qui n’en profitent pas vraiment », a-t-il expliqué. « Et puis il y a des couples qui ne le font qu’une fois par mois, mais qui prennent vraiment leur pied ».

Ça peut sembler évident, mais tu ne peux pas déterminer la qualité d’une relation en te basant uniquement sur la quantité de sexe. « Quand j’ai lu sa lettre, je n’ai vu aucune raison qui justifierait le fait d’envisager mettre fin à la relation », nous a rapporté Ohlrichs. « Ces deux-là ont l’air de passer de très bons moments ensemble ».

Publicité

L’expert affirme qu’il est tout à fait normal qu’un couple découvre progressivement la dynamique réelle de sa relation. Le sexe en fait-il partie intégrante ? Ou le couple trouve-t-il son épanouissement dans l’intimité, simplement en regardant la télévision après le boulot ?

« Ils peuvent finalement découvrir qu’à la place du sexe, leur relation met plutôt l’accent sur d’autres activités à faire ensemble », nous a-t-il dit. Si le sexe a pu jouer un rôle plus important dans les relations que tu as eues auparavant, cela ne signifie pas pour autant qu’elles étaient meilleures. « Je remarque également qu’il semble accepter le fait d’avoir moins de relations sexuelles », a ajouté Ohlrichs.

Tu as bien raison de te demander ce qu’en pense ta partenaire. Selon le Dr Ohlrichs, il n’y a qu’un seul moyen de le savoir : lui demander. Il admet que c’est plus facile à dire qu’à faire. « Les gens ont souvent peur que lorsqu’ils doivent aborder ce genre de sujet. Ils s’imaginent des problèmes qui n’existent peut-être même pas aux yeux de l’autre personne. » D’après Ohlrichs, ces inquiétudes sont largement infondées. « Ça peut être un énorme soulagement d’apprendre qu’il ou elle est également d’accord avec la fréquence actuelle de vos relations sexuelles ».

Publicité

Si toutefois ce n’est pas le cas et que vous vous rendez compte que votre vie sexuelle des débuts vous manque à tous les deux, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire.

La première consiste à vous demander pourquoi vous couchez moins ensemble. C’est peut-être lié à tout ce temps que vous avez passé collés au cours des deux dernières années. « Lorsque vous êtes constamment ensemble, il est normal que la tension sexuelle s’estompe », expliquait Ohlrichs. Les couples peuvent facilement s’habituer au fait de pouvoir faire l’amour n’importe quand, étant donné qu’ils sont toujours ensemble. Chez certains, ça peut mener à une dissipation du désir. Si on veut voir le bon côté de la situation, ça veut dire que vous avez découvert qu’il existait d’autres trucs cools à faire ensemble et que, par conséquent, le sexe est devenu moins prioritaire.

Il faut également envisager la possibilité que tu ne te sentes pas vraiment au top en ce moment. Tu es peut-être stressé à cause de ton boulot, de la guerre, de l’inflation ou d’un million d’autres choses. Si c’est le cas, le conseil d’Ohlrichs est simple : ne t’inflige pas de pression supplémentaire avec ta vie sexuelle.

Le fait que tu sois actuellement moins intéressé par le sexe ne signifie pas que tu dois t’en vouloir. Si tu parviens à comprendre pourquoi et que tu désires y remédier, une thérapie est une option envisageable, car elle pourrait t’aider à renégocier ton rapport au sexe.

« Le cerveau et les organes génitaux fonctionnent ensemble, et l’environnement a également un impact [sur la libido]. Tout ça peut influencer la façon dont on vit le sexe », expliquait le Dr Ohlrichs. « On peut par exemple associer le sexe et les relations longues au fait d’avoir des enfants, et ne pas du tout avoir envie de ça. »

Il y a aussi la possibilité d’aborder les choses de front, pour ainsi dire. Si l’idée de faire l’amour te fatigue d’avance, vous pouvez vous toucher doucement en vous embrassant, où même vous masturber côte à côte. « Le sexe peut être vécu de différentes manières, et celles-ci peuvent aider à retrouver du plaisir », explique Ohlrichs.

« Dans tous les cas, il est important de savoir si votre vie sexuelle vous satisfait ou non », conclut-il. Ce n’est pas parce que certains couples se sautent dessus trois fois par jour que vos soirées sur le canapé doivent avoir moins de valeur à tes yeux.

VICE France est sur TikTok, Twitter, Insta, Facebook et Flipboard
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.

Tagged:

couple, relations, Ask VICE

Dans
le même genre
Robots sexuels et porno en VR : le sexe du futur s’annonce sauvage
Le pire truc qu'on vous ait dit au pieu
Fantasmer sur votre ex fait-il de vous une ordure ?
Bienvenue aux soirées fétichistes interdites aux hommes
Le sexe en festival : conseils pour prendre votre pied
La Shigellose, une IST encore trop méconnue dans le milieu gay
S’injecter du yaourt dans le vagin n’est (toujours) pas l’idée du siècle
Comment arrêter d’aimer quelqu’un qui ne vous aime pas en retour ?