Hey les mélomanes, on vous fait gagner des places pour le festival Marsatac

Histoire d’aller mater Alonzo, Soso Maness, Princess Nokia ou Sébastien Tellier à la fraîche en août.

17 juin 2021, 10:33am

Nouvelles dates, nouvel espace et nouvelle prog’, le seul festival marseillais qui compte vraiment s’est refait une beauté pour sa 23e édition présentée comme « resserrée ». En 2021, exit le Parc Chanot et son ambiance de hangar Eiffage, bienvenue au Parc Borély, ses palmiers et son jardin japonais. 

Le 20 août, Marsatac accueillera donc Sébastien Tellier, équivalent musical d’un rosé piscine en terrasse sous le cagnard, L’Impératrice, Louisahhh et Moïse Turizer. Le lendemain, les deux rappeurs Alonzo et Fianso partageront l’affiche avec Princess Nokia. Le festival s’achèvera dimanche avec le duo de nostalgiques soviétiques Soso Maness et PLK ainsi qu’une partie de la relève avec Poupie et Tessae.

Comme on est pas des brutes, on vous fait gagner des places – il suffit de nous envoyer un message à l’adresse concours@vice.com avec une bonne histoire de pote qui a refait sa vie à Marseille et qui vous répète chaque jour combien tout est plus doux dans le sud et que c’est incompréhensible que vous n’ayez pas franchi le pas – sauf si ce pote c’est vous et dans ce cas une simple anecdote de festoche, ça passe.

Si jamais on ne vous répond pas, sachez que, malgré la jauge réduite, Marsatac met en vente un quota de places early birds au tarif de 30 euros.

Marsatac, du 20 au 22 août au Parc Borély, 13008 Marseille

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.

Tagged:

Marseille, Marsatac

Dans
le même genre
Hey les gourmets, on vous file des places pour le festival Omnivore
72h à Marseille : soirée à l'Ibis, Soso Maness et bain de minuit
Hey les cinéphiles, on vous fait gagner des places pour aller mater du requin
Le jour où du fromage français a voyagé dans l’espace pour la première fois
On a filé des appareils jetables à Horst durant les Labs
Hey les esthètes, on vous file des places pour les Rencontres d'Arles
Le premier festival de l’ère Covid-19 est aux Pays-Bas
En Chine, un Russe a participé à un concours d’idoles contre son gré