Quantcast

Anticosti: La ruée vers le gaz de schiste

Nichée au coeur du golfe du Saint-Laurent, l'île d'Anticosti fait l'objet d'une controverse environnementale importante.

VICE Staff

VICE Staff

Nichée au coeur du golfe du Saint-Laurent, l'île d'Anticosti fait l'objet d'une controverse environnementale importante. Malgré l'engagement de Québec de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, officialisé lors de la Conférence de Paris de 2015 sur le climat, la province semble plutôt se laisser tenter par les 246 milliards de pieds cubes de gaz naturel et les 12,3 millions de barils de pétrole qui pourraient être extraits annuellement d'Anticosti.

Pétrolia a déjà obtenu le feu vert de Québec et pourra procéder à des forages exploratoires avec fracturation hydraulique dès le début 2016 pour savoir si Anticosti se révèle aussi profitable que prévu. Certains des 200 habitants craignent que les milliers de puits détruisent leur île, mais avec la montée du chômage et de sombres perspectives d'avenir, une bonne partie de la population locale considère que le projet d'exploitation de gaz et de pétrole de schiste est leur seule option.

Les 200 000 chevreuils qui flânent librement sur l'île ajoutent à la complexité de l'écosystème d'Anticosti et en font un territoire de chasse exceptionnel en Amérique du Nord. VICE s'est rendu sur les sites de forages les plus isolés du Québec pour passer du temps avec les gens du coin et pour découvrir comment les promesses de gaz et pétrole de schiste touchent la petite communauté de chasse.