agir face au changement climatique
Illustration : Hunter French 
Environnement

Comment agir individuellement face au changement climatique

En cette Journée de la Terre, voici les efforts que vous pouvez entreprendre pour encourager une réforme climatique à grande échelle sans bouger de chez vous.
22 avril 2020, 9:19am

À l'occasion de la Journée de la Terre, nous sommes nombreux à nous interroger sur le rôle que nous jouons dans la prévention des catastrophes environnementales promises par le changement climatique. Bien que la pandémie actuelle rende dangereuse toute manifestation physique dans la rue, il existe encore des moyens de canaliser notre énergie et de participer à des actions significatives.

Avec seulement cent entreprises responsables de plus de 70 % des émissions mondiales, beaucoup affirment que tout progrès réel ne sera possible que grâce à de grandes réformes systémiques, plutôt qu'à des actions individuelles. En fait, l'accent mis sur les émissions personnelles a même été encouragé par les négationnistes du climat afin de porter atteinte à la mise en œuvre de réglementations plus efficaces.

Cela dit, les habitants des pays les plus industrialisés ont en fait la possibilité de réduire leur impact individuel car les émissions par habitant sont plus élevées. Les individus peuvent, tout au plus, être responsables de leur propre comportement. Il est intéressant de noter qu'une étude de l'université de Stanford a montré que plus les gens réduisent leurs émissions par eux-mêmes, moins ils soutiennent des politiques comme les taxes sur le carbone. Le danger vient du fait de penser que nous en avons déjà fait assez, ce qui entraîne un ralentissement de notre élan.

Vous-même, vous êtes statistiquement irréprochables en matière de changement climatique. Vos efforts seront mieux utilisés pour promouvoir des réglementations gouvernementales qui obligent les industries et les individus à agir de manière durable. Mais nous pouvons tous jouer un rôle dans la mise en place de la réforme à grande échelle qui est absolument nécessaire en contactant nos représentants et en faisant pression sur les acteurs politiques, même depuis chez nous.

Je suis confiné mais j’aimerais contribuer à une réforme climatique. Quels efforts puis-je entreprendre en ligne ?

Les principales mesures à prendre pour ralentir le changement climatique ne résulteront pas d'efforts individuels. Nous devons plutôt renoncer aux combustibles fossiles et passer à des sources d'énergie propres et renouvelables. Pour atteindre nos objectifs en matière d'émissions, on estime que les investissements dans les énergies propres doivent être 50 % plus élevés qu'ils ne le sont actuellement. La seule façon d'y parvenir est d'impliquer davantage de personnes dans la défense de cette cause.

Si le confinement dû à la pandémie actuelle a provoqué une baisse des émissions mondiales, il a aussi considérablement réduit la dynamique des actions et des politiques climatiques. L’actualité ne traite que du coronavirus, et il est probable que la pandémie et la reprise économique continueront d'être les principaux sujets de discussion au cours des prochains mois (voire des prochaines années).

Le mieux est de vous rapprocher d’une organisation qui travaille au niveau national ou local. Inscrivez-vous à sa newsletter, faites un don, parcourez ses appels à l'action face à la législation actuelle. En France, le Réseau Action Climat fédère 22 associations nationales, dont certaines sont spécialisées dans les transports ou l’énergie, par exemple, ainsi que dix associations locales et régionales.

Vous pouvez également participer à une initiative scientifique citoyenne appelée Earth Challenge. En tant que méthode de collecte de données à grande échelle, le programme suscite chez les utilisateurs un enthousiasme pour les préoccupations environnementales en se basant sur leurs centres d'intérêt. Depuis votre téléphone, vous pouvez contribuer aux données existantes qui soutiennent de meilleures politiques environnementales, allant de l'interdiction des plastiques à usage unique dans les communautés locales au suivi des progrès réalisés par rapport aux objectifs de développement durable des Nations unies.

Comment changer mon mode de vie de manière vraiment efficace ?

Il y a beaucoup de petites choses que vous pouvez faire et qui ne demandent pas beaucoup d'efforts. En voici quelques-unes que vous pouvez facilement appliquer dès maintenant, et qui pourraient aussi vous faire économiser de l'argent.

Apportez des sacs réutilisables à l'épicerie, cela permet de réduire considérablement les déchets. Chez vous, utilisez principalement des lampes LED : elles consomment 90 % d'électricité en moins que les ampoules à incandescence et durent 25 fois plus longtemps. Selon le projet Drawdown, si l’éclairage LED était la principale source d'éclairage dans le monde, nous pourrions économiser plus de 16 gigatonnes de CO2 d'ici 2050. Plus vite vous opérerez le changement, plus faible sera votre empreinte carbone.

Réduisez votre consommation de viande. Les protéines animales sont une source majeure d'émissions mondiales, mais vous n'êtes pas obligé de les supprimer complètement. De simples changements dans votre alimentation peuvent être bénéfiques pour la planète : vous pouvez choisir de ne manger de la viande qu'une fois par jour, ou de n'en manger que trois jours par semaine, ou encore d'opter pour des lundis sans viande. Vous pouvez également manger des viandes qui se classent plus bas dans le tableau des émissions – privilégiez le poulet à l’agneau, par exemple. Gardez seulement en tête que moins vous consommerez de protéines animales, plus le bénéfice sera important.

Qu'en est-il du recyclage ?

Quant à savoir si le recyclage aide vraiment : cela dépend. Pour certains produits, comme les canettes en aluminium et en acier, le recyclage peut permettre d'économiser plus de 70 % de l'énergie qui serait nécessaire à la fabrication d’un nouveau produit. Cependant, de nombreux plastiques ne sont pas faciles à recycler et finissent de toute façon à la déchèterie. Malheureusement, même les produits en plastique recyclé ne permettent pas d'économiser beaucoup d'énergie. Bien que le recyclage ait ses avantages, il est de loin préférable de réduire la quantité de produits jetables que nous achetons en premier lieu, et de réutiliser ces articles autant de fois que possible avant de les jeter. Lancez une campagne épistolaire auprès des entreprises qui utilisent des emballages inutiles ou non recyclables, et faites la promotion d'une législation qui encourage les emballages durables.

En toutes choses, ne laissez pas la pandémie noyer les autres grandes crises en cours, et continuez à vous battre pour l’environnement. Restez chez vous, passez des appels, donnez de l'argent si vous en avez, et tenez-vous informé sur les moyens d'aider votre communauté et au-delà.

VICE s’engage à couvrir de manière continue la crise climatique mondiale. Retrouvez plus d’articles dans notre édition consacrée à la Journée de la Terre 2020 et dans notre rubrique Environnement.

Mariah Gladstone est sur Twitter.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.