Photo

Le Londres que personne ne veut voir

Alex Sturrock nous a envoyé deux-trois photos de pigeons blessés, de furets en laisse et d'enfants handicapés.

par Alex Sturrock
01 Juin 2015, 5:00am

Cet article a été initialement publié par Vice UK.

Si vous ne suivez pas déjà Alex Sturrock sur Instagram, vous devriez vous y mettre de suite. En tant que photographe professionnel, il réalise des portraits et des reportages exceptionnels, et travaille avec nous depuis nos débuts. Il a fait beaucoup trop de trucs pour nous pour qu'on liste tout ici – mais parmi nos séries préfées, on retrouve notamment son projet sur un ghetto rom de Slovaquie et son boulot sur les habitants de la ville côtière la plus en difficulté d'Angleterre.

Sur Instagram, Alex poste des photos prises dans la rue – il nous a envoyé quelques-uns de ses clichés et deux-trois lignes pour expliquer la génèse de son projet.

« Je me suis replongé dans mon boulot et j'ai réalisé qu'il n'y avait qu'une seule photo que j'aimais vraiment. C'était une photo de deux amis, un noir et un blanc. L'un d'eux avait déjà atteint la puberté et était un peu plus grand que l'autre. J'étais intéressé par leur relation, mais aussi par le fait qu'ils étaient physiquement très différents. C'était une photo de rue très simple, que j'avais prise à titre personnel. J'ai donc pris la décision de continuer à travailler ainsi pendant un temps.

J'ai passé pas mal de temps au Finsbury Park et sur Seven Sisters Road. Ce sont des endroit plein de contradictions – il y a une énorme église et deux mosquées, quelques synagogues un peu plus loin vers Stamford Hill. Les gens portent des vêtements traditionnels, religieux, qui se mélangent avec des habits plus modernes, plein de couleurs. C'est occidental et oriental, vieux et nouveau à la fois. Mais j'aime bien voyager aussi. J'aime bien découvrir de nouveaux endroits, et trouver ce qui va à l'encontre des idées préconcues qu'on peut en avoir. Un jour, un grand sage a dit qu'on n'était en mesure de reconnaître que les choses que l'on avait jamais vues auparavant. Et c'est ça qui est vraiment excitant – trouver quelque chose de familier dans une situation qui nous est complètement étrangère. »

Retrouvez Alex sur Instagram.