Oozing Wound aimeraient composer le thème de « Rambo 5 » et ils ont les arguments pour

Oozing Wound aimeraient composer le thème de « Rambo 5 » et ils ont les arguments pour

Quelques digressions sur Trump, Star Trek, Stallone et Metallica avec le meilleur trio thrash de Chicago.
4.10.16

La dernière fois que j'ai interviewé Oozing Wound​, j'avais prédit que le trio de Chicago allait devenir les Nirvana du thrash. C'était un peu couillu et ça a même été repris par leur label​ pour assurer leur promo (exactement comme prévu). Le problème, c'est que j'avais tout faux.

Oozing Wound ne sont pas pas les Nirvana du thrash. Ils sont bien plus cool que ça. Et ils sont là pour durer, donc peut-être qu'ils vont devenir les Melvins du thrash, ou alors les Mudhoney du metal. Ou peut-être qu'on s'en tape et que Oozing Wound sont là pour défier toutes les comparaisons débiles parce que leurs riffs plein d'effets, leur rares solos, leurs passages noise-rock inopinés et leur obsession pour Rambo, la science-fiction, le caractère merdique de l'existence et les cosmonautes russes morts, fait tout simplement d'eux l'un des rares groupes de metal qui sort du lot depuis que Lars Ulrich a déposé une petite annonce dans un journal de Los Angeles disant qu'il cherchait des musiciens qui étaient comme lui fans de Tygers Of Pang Tan.

Publicité

Leur troisième album, Whatever Forever (qui sort le 14 octobre sur Thrill Jockey) est le disque le plus balèze, bizarre et puissant d'Oozing Wound a sorti jusqu'à présent. Musicalement plus violents et textuellement plus sardoniques que jamais, le groupe étend sa palette avec des morceaux extrêmement longs, leur plus gros tube à ce jour, « Everything Sucks, And My Life Is A Lie » et également deux pistes instrumentales, dont le titre le plus tendre du disque, « You Owe Me, Iommi ».

Regardez leur dernier clip, « Diver » et allez lire ce que le guitariste et chanteur Zack Weil a à dire au sujet de Rambo, des militants pro-Trump et du fait de se faire piquer ses idées par Metallica.

Noisey : La vidéo du comeback de Metallica (« Hardwired​ ») est pratiquement la même que votre clip promo sorti en 2015, « Hippie Speedball​ ». Metallica vous ont-ils espionné pour trouver de l'inspi ?
Zack Weil: Mec, t'es sérieux ? Au début, je pensais que c'est moi qui débloquais mais je l'ai montré à Kevin[Cribbin, le bassiste] et Joe Martinez [le réal] et ils tous les deux halluciné aussi. Une de nos idées a été braquée par ces putains de Metallica ! J'espère qu'ils me lisent bien parce que j'ai pas mal d'idées pour remettre leur groupe d'aplomb. Pourquoi ne pas porter des chapeaux qui vont ensemble, déjà ?

Je parie qu'ils vont bientôt dédicacer des chansons à Rambo. Whatever Forever s'ouvre avec votre deuxième lettre d'amour à la franchise. Pourquoi êtes-vous à ce point obsédés par Rambo
J'ai toujours envisagé notre groupe comme un film d'action. Rambo 4 en particulier ne s'encombre d'aucun superflu, c'est juste un condensé de violence et de cris. Je n'ai jamais vu un film d'action aussi cru, mais on pourrait très bien écrire bientôt sur Predator, RoboCop, Judge Dredd, Mad Max ou Blood Diner.​

Publicité

Vous avez carrément donné le nom du 5ème volet encore inexistant à une de vos chansons : « Rambo 5: Pre-Emptive Strike ». Peut-être que vous pourriez aussi aider Stallone à écrire un vrai script ?
Ce n'est un secret pour personne : j'ai envie de composer le thème de Rambo 5 plus que toute autre chose. J'imagine qu'il ira se battre contre Daech ou dans un autre bourbier actuel. Stallone adore montrer comment un monstre body-buildé peut liquider une armée entière. Mais tout le monde oublie qu'il a fait équipe avec les putains de Talibans dans Rambo 3.

Rambo est-il autre chose qu'une personnification de l'idéologie nationaliste et droitarde de Ronald Reagan ?
Ca dépend du film que tu mates.

Vous avez dit sur Facebook que vous ne vouliez qu'aucun supporter de Trump n'écoute  Oozing Wound. Mais si vous invitiez les fans de Trump à vos concerts, ils pourraient devenir potes voire plus avec vos propres fans, qui pourraient les aider à se libérer l'esprit. Et au moins, le temps passé à votre show sera ça de moins à militer.
Ecoute, j'ai été quasiment socialiste depuis l'adolescence. J'ai manifesté contre les Républicains et le conservatisme depuis le temps où ma tête a commencé à se remplir. Mais Trump ne représente même pas ce genre de conneries. Ca va au-delà dans la tyrannie, l'insulte, le fanatisme, les oeillères, et-putain-ceterea. La seule raison qui peut pousser à soutenir Trump, c'est si vous êtes fondamentalement raciste ou trop stupide pour mesurer la menace qu'il représente. Donc, ouais, allez vous faire foutre. Ce n'est même plus de la politique. Allez juste mourir. Tuez-vous, et tuez votre famille d'abrutis pendant que vous y êtes. Je n'ai plus la patience ou l'humour pour ces conneries.

Que devraient écouter les supporters de Trump mis à part Oozing Wound?
Pantera ? Anselmo a l'air d'adorer le white power.

Vous avez également écrit un titre sur Star Trek. Vous clamez que « In The Pale Moonlight » de la série Deep Space Nine est un des meilleurs épisodes. Vous êtes sérieux ?
Deep Space Nine est une petite tuerie. Il faut attendre la saison 4 pour rentrer dans le vif du sujet, mais ensuite, ça explose complètement The Next Generation. Cet épisode est particulièrement génial parce que le storytelling est aventureux et il nous montre à quel point la notion de vertu peut être bafouée en état de guerre où il n'y a plus de vrais gentils. Il ose un compromis et ça ne marche pas. Il perd un morceau de lui-même pour rien. Ca m'est resté.

Je n'avais pas remarqué au premier abord qu'un squelette d'astronaute mort gisait parmi les fleurs sauvages sur la pochette de votre nouvel album. J'imagine qu'elle a été inspirée par le morceau « Sky Creep », lui-même inspiré du sort du cosmonaute soviétique Vladimir Komarov.
C'est l'astronaute de notre deuxième album également ! Je sais que ce qui est arrivé à Komarov est parfois considéré comme une légende pour certains, mais j'adore cette histoire. Sam Nigrosh en a même fait un comic en édition de luxe. Bordel, c'est tellement taré, et encore une fois, on parle d'une question de devoir face à des obstacles infranchissables et à l'oppression. Savoir que tu vas mourir pour quelque chose qui à la fin n'a aucune importance. Comment on peut être plus metal que ça ?

Qu'est ce que Tomy Iommi vous doit, exactement ?
La reconnaissance ! Il ne me doit rien. Peut-être un riff ? Pourquoi pas juste un hochement de tête silencieux devant une porte ? Nous n'avons pas discuté toute la nuit ce soir-là mais il a compris ce qui nous liait. On était sur scène et il nous regardait d'un coin sombre de la salle et puis, juste quand je croyais qu'il était parti, nos regards se sont croisés et j'ai vu son hochement d'approbation, et il a disparu. Je suis désormais enceinte du bébé de Iommi.

Oozing Wound a maintenant trois albums à son actif, quels conseils donneriez-vous aux jeunes groupes de thrash qui débutent ?
Soyez honnêtes avec vous-mêmes et n'essayez pas d'être un groupe qui existe déjà. Personne n'a envie d'un reboot qui s'appellerait Kreator 2: The Slayering. Oh, et évitez tout néo-metalisme autant que possible. Ne soyez pas un tas de merde. Oh, et les femmes ne sont pas là pour votre pur divertissement en vue d'être chevauchées. Et n'insultez pas l'ingé-son en lançant des « Est-ce qu'elle sonne bien ta salle ? » Et puis surtout, n'oubliez pas que chaque être de ce putain d'univers fait partie d'un groupe, ok ? Vous n'êtes pas unique. Donc arrêtez d'être des merdes.

J.R Moores vient de commander le coffret Star Trek : Deep Space Nine. Il est sur Twitter.