Sports

Petit conseil aux kékés : ne jamais célébrer un panier tant qu'il n'est pas rentré

Kemba Walker a eu l'air d'un con jeudi soir.
30.12.16

On se l'est tous dit un jour : ça doit être sympa d'être dans les pompes - moches, certes - de Stephen Curry et de pouvoir célébrer ses trois points juste après avoir shooté, alors même que le ballon n'est pas encore entré en phase descendante.

Mais voilà, tout le monde n'est pas Steph Curry. Kemba Walker notamment n'est pas Steph Curry : jeudi soir lors de la rencontre des Hornets face au Miami Heat, le meneur de Charlotte a cru un peu vite que son trois points était rentré. De quoi improviser une petite danse. Mais dans un retournement de situation que seul le basketball peut nous offrir, la balle ne touche pas le nylon, offrant la vision pathétique d'un basketteur célébrant un panier raté.

Walker terminera tout de même meilleur marqueur de la rencontre (remportée par les Hornets 91-82) avec 22 points.