FYI.

This story is over 5 years old.

Chronique du génie ordinaire : un mec s’inspire de Seinfeld pour une arnaque aux bouteilles consignées

Sachez-le, aux States, il est interdit de faire circuler des bouteilles ou des canettes entre les États pour profiter d’un meilleur prix de retour sur les consignes.

Diffusée dans les années 1990, Seinfeld continue de fasciner les Américains. La série de NBC est devenue culte en transformant de nombreuses excentricités culturelles – souvent liées à la bouffe – en ressorts comiques ou en enjeux scénaristiques. De la meilleure soupe de New York et son célèbre chef un peu rigide, à la course au dernier babka à la boulang' du coin en passant par l'arnaque aux bouteilles consignées.

Publicité
Image via Wikia WikiSein

Ce dernier exemple, qui apparaît dans The Bottle Deposit, un épisode en deux parties de la 7e saison, a récemment refait surface lorsqu'un mec a tenté de s'en mettre plein les fouilles en imitant l'embrouille montée par Kramer et Newman.

LIRE AUSSI : Je suis allée dans un bar à la gloire de George Costanza

Leur plan machiavélique ? Profiter du remboursement de 10 cents sur les consignes des bouteilles ou des canettes dans le Michigan. Une somme bien plus élevée que celle promise par les autres États dotés du même système de récupération et qui limitent généralement le remboursement à 5 cents.

seinfeld-bouteille-arnaque-scam

Dans Seinfeld, Kramer et Newman cherchent – sans y parvenir – un moyen de profiter de cette « générosité ». C'est exactement ce que Brian Edward Everidge de Columbiaville, Michigan, est accusé d'avoir fait. Aux États-Unis, la loi interdit la circulation de bouteilles ou de canettes entre États pour choper un meilleur taux de retour.

Aujourd'hui, Everidge doit s'expliquer devant les juges. Il a été arrêté le 27 avril dernier alors qu'il faisait du 115 km/h dans une zone limitée 95 km/h. Clifford Lyden, l'officier de la State Police du Michigan qui l'a appréhendé, a trouvé dans son camion des dizaines de sacs plastiques bourrés de canettes en aluminium jusqu'à la gueule. Dans son rapport, Lyden précise : « Je ne pense pas qu'il est était possible d'en mettre cinq de plus tellement le camion débordait ».

Publicité

Quand Lyden a demandé à Everidge d'où venaient les canettes, ce dernier a répondu qu'il les avait embarquées à Lexington, dans le Kentucky. Everidge a donc fini au poste pour tentative de retour de bouteilles en provenance d'un autre État, un crime passible d'une peine de cinq années de prison.

LIRE AUSSI : Pousse-au-crime, la caisse libre-service d'un supermarché

Pour sa défense, l'avocat d'Everidge a rappelé qu'il n'avait pas indiqué la destination des canettes aux forces de l'ordre. On ne sait pas si Everidge a voulu reproduire la combine de Kramer et Newman après avoir maté la série.

seinfeld-canette-arnaque

Peut-être qu'il allait déposer les canettes dans le Michigan et faire fortune. Peut-être qu'il allait retourner avec dans le Kentucky et qu'il cherchait juste à les aérer. La réponse au tribunal.