FYI.

This story is over 5 years old.

Film

L'application 1-Hour Photo installe une chambre noire dans votre smartphone

Et fait un gros bras d'honneur à Snapchat au passage.
30 juillet 2014, 3:00pm

À l'heure de l'ubiquité de l'information, des données comme des supports. Alors que tout semble vouloir aller de plus en plus vite, donnant à Paul Virilio des raisons de prédire des fins du monde, et qu'on veut tout, tout de suite – ce qui est d'autant plus normal que c'est désormais possible – certains prennent cette mouvance à contre courant et tentent de ralentir la machine. On peut parler du regain d'intérêt que semble vivre les vinyles comme l'argentique.

Car oui, il fut un temps où il fallait rester de longues heures dans une chambre noire avant de pouvoir visualiser son négatif, puis enfin son cliché sur papier. Aujourd'hui d'un clic on a pris une photo, qui sera en moins d'un instant retouchée, partagée, likée, commentée, critiquée, oubliée. Ce que propose l'application 1-Hour Photo, reprend le concept de ces magasins avec pignons sur rues qui développaient vos photos de vacances en moins d'une heure.

Ici, il est nécessaire d'attendre une heure – grosso modo comme le dit le titre – pour pouvoir consulter la photo que vous venez de prendre. Tel qu'il l'annonce sur Apple Store "Ça peut sonner comme une très mauvaise idée mais attendez de voir ce que cela fait à vos photos. 1-Hour Photo magnifie vos clichés et joue sur l'attente, quoi de plus excitant que de ne pas savoir." Au final, le plus banal de vos Snap, sera alors teinté d'un noir et blanc profond et d'un grain que l'on ne connait qu'au royaume de l'argentique. Il ne manque plus que l'odeur pestilentielle du révélateur pour réellement s'y croire.

Nevercenter la boite derrière l'application, semble vouloir se rapprocher un peu plus des technologies lentes : le slow-news ou slow-data – pensez slow-food mais numérique. Nous avons essayé et c'est relativement déroutant. L'interface de l'app pourrait rappeler SnapChat mais son concept est tout bonnement l'inverse de ce qui represente aujourd'hui la futilité de l'image à son paroxisme. On aime ou on aime pas, on peut même y voir quelque chose d'absurde, mais il y a vraiment quelque chose d'intéressant qui émane lorsqu'on prend un peu le temps. L'application est téléchargeable ici.

h/t TIME