Les gens qui utilisent des emoji sont plus sympas que vous :)

Arrêtez de faire votre snob et laissez-vous aller, c'est pour votre bien.
19.1.17

Petite mise en scène : l'un de vos amis, avec qui vous deviez boire un verre, annule parce qu'il est malade. Si votre premier réflexe est de lui envoyer un emoji "malade" accompagné d'un bol de soupe et de "zzzz", vous êtes sans doute une meilleure personne que quelqu'un qui aurait juste répondu "OK".

D'après une étude, les emoji sont en réalité une forme de communication aussi concrète que les mots. Des chercheurs affirment que l'on peut deviner la personnalité d'un individu en lisant entre les smileys - et que les personnes les plus sympathiques utilisent sans doute plus d'emoji que les autres.

Dans une étude publiée cette semaine dans la revue Trends in Cognitive Sciences, des psychologues affirment que les emoji jouent désormais le même rôle que des signaux non-verbaux tels que les expressions faciales ou les gestes de la main. Un smiley clin d'oeil ou une femme qui danse peuvent s'avérer aussi importants pour comprendre ce que veut dire un interlocuteur - et comprendre sa personnalité - qu'un sourcil levé ou un sourire timide. Ils témoignent d'une certaine gentillesse.

"Si vous regardez certains traits de caractère, comme le fait d'être aimable ou serviable avec les autres, il semble qu'il y ait une certaine corrélation avec l'usage des emoji", explique la co-auteure de l'étude Linda Kaye, psychologue à l'université d'Edge Hill.

Si les emoji sont parfois utilisé pour éviter les ambigüités, en s'assurant par exemple que votre interlocuteur sait que vous plaisantez, et ils sont aussi parfois utilisés sciemment pour donner un ton à une conversation, ce qui n'est pas toujours évident par clavier interposé. Les conversations qui contiennent des emoji tendent à être plus réfléchies que les conversations en face-à-face, où les expressions faciales sont fluides et souvent involontaires.

Les auteurs de l'étude suggèrent également que les chercheurs devraient prendre en compte les émotions implicitement traduites par les emoji lors de leurs recherches en psychologie. On pourrait même considérer les emoji comme "de véritables formes d'émotions".