Le guide Motherboard des morts absurdes
Culture

Le guide Motherboard des morts absurdes

Quitte à mourir un jour, autant écrire son nom en lettres de feu dans le grand livre de la bêtise humaine. C'est ce qu'ont su faire ces génies auxquels nous rendons ici hommage.
10.3.17

Chaque homme a forcément déjà imaginé la façon dont il pourrait mourir, souhaitant probablement, selon son histoire personnelle et son tempérament, une mort douce, héroïque, romantique ou insolite. À titre personnel, j'aimerais pouvoir terminer ma vie sur un cocktail de toutes ces possibilités, dans un combat sanglant face à un ennemi charismatique comme le Joker, me sacrifiant pour sauver Gotham City, mais sans prendre le temps de goûter à la souffrance d'une mort lente et douloureuse. Pour le côté insolite, mourir avec un costume de chauve-souris sur le dos semble suffisant, mais en comparaison avec le haut du panier des décès improbables recensés au cours de l'histoire de l'humanité, il faudra faire d'énormes efforts scénaristiques pour atteindre le niveau des meilleurs.

Publicité

Ces cas, pour la plupart, semblent juste exister pour rappeler qu'à partir du moment où votre destin a décidé que la fin était venue, peu importent les moyens, la fin arrivera. Et le destin est parfois très inventif, au point de faire passer les mises à mort saugrenues de la série des films Destination Finale pour des actions terriblement peu imaginatives de la Grande Faucheuse. Que votre crâne reçoive la visite fortuite – et fatale – d'une tortue, d'une météorite, ou d'un hélicoptère télécommandé, que vous ingurgitiez de trop grandes quantités d'eau, de melon, ou de brioche, ou que vous loupiez un tour de magie, une expérience de chimie, ou encore un acte de vandalisme banal, il existe autant de façons de mourir qu'il existe d'hommes sur Terre. Certaines de ces histoires sont invérifiables, d'autres sont soupçonnées d'être un brin extrapolées, mais la plupart sont formellement avérées, et parfaitement documentées.

Lire la suite sur Motherboard.