VICE News

Huit personnes tuées à New York dans une attaque terroriste

« Que cela soit bien clair, il s’agit d’un acte terroriste », a déclaré le maire de la ville. « Une attaque terroriste particulièrement lâche. »
31.10.17

Au moins huit personnes ont été tuées et plusieurs autres ont été blessées à New York, après qu'un homme a renversé des piétons et des cyclistes au volant d'une camionnette.

La police new-yorkaise a confirmé avoir appréhendé un suspect. Le maire de la ville, Bill de Blasio, et le gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo, ont déclaré qu'il s'agissait d'une attaque terroriste.

« Que cela soit bien clair, il s'agit d'un acte terroriste », a déclaré de Blasio. « Une attaque terroriste particulièrement lâche. »

Publicité

Cuomo, qui a déclaré que l'attaque était l'oeuvre d'un « loup solitaire », a assuré qu'aucun élément ne laissait penser qu'une attaque plus large soit prévue. Il a aussi précisé que le niveau de sécurité allait être rehaussé à New York.

Les contours de l'attaque sont encore flous. Mais à 15h05 (heure locale), à proximité du World Trade Center, le suspect aurait emprunté une piste cyclable au volant d'une camionnette, renversant des cyclistes et des piétons, avant de rentrer dans un bus scolaire. Il serait ensuite sorti du véhicule en brandissant un fusil de paintball et un fusil à air comprimé, d'après la police. Le New York Times, qui cite deux sources au sein des forces l'ordre, rapporte que le suspect aurait crié « Allah Akbar ».

Le suspect, âgé de 29 ans et nommé Sayfullo Saipov, a été touché au niveau de l'abdomen par les balles de la police. Il a ensuite été transporté à l'hôpital. La police indique que son état de santé est grave.

Des vidéos de l'attaque montrent au moins deux personnes au sol à côté de vélos renversés. Le New York Times rapporte que le suspect a fait des victimes sur près de 15 blocs.

NBC rapporte que le suspect avait un permis de conduire émis par l'État de Floride et a loué la camionnette dans les environs de New York. La camionnette a été louée auprès de Home Depot, un magasin de bricolage.

Le président Donald Trump a été mis au courant de la situation, a indiqué la porte-parolede la Maison blanche, Sarah Huckabee Sanders. Deux heures plus tard, le président américain s'est exprimé sur Twitter.

Traduction : À New York City, une autre attaque commise par une personne complètement malade et dérangée. Les forces de l'ordre suivent la situation de près. PAS AUX ÉTATS-UNIS !