FYI.

This story is over 5 years old.

Crime

Le Canada veut doubler le nombre de Syriens qu’il va accueillir

Le ministère de l’Immigration a déclaré vouloir accueillir 50 000 Syriens d’ici la fin 2016, mais le Canada a déjà du mal à tenir son engagement de 10 000 personnes d’ici la fin de cette année.
22.12.15
Le Premier ministre Justin Trudeau accueille des réfugiés syriens à l'aéroport de Toronto (Photo via Facebook)

VICE News regroupe ses articles sur la crise migratoire mondiale sur son blog « Migrants »

Même si le nouveau gouvernement libéral canadien a renoncé à sa promesse d'accueillir 25 000 réfugiés Syriens cette année, le ministère de l'Immigration a annoncé ce week-end qu'il espère en installer 50 000 dans le pays d'ici la fin de l'année 2016.

« Tout le monde au Canada attend de vous rencontrer », a dit John McCallum aux familles syriennes dimanche, lorsqu'elles ont embarqué à Amman (Jordanie) pour le Canada. McCallum a passé deux jours en Jordanie pour rencontrer les réfugiés et prendre connaissance des projets de développement.

Publicité

McCallum a réaffirmé dans une déclaration plus tôt ce mois-ci que le Canada pouvait accueillir entre 35 000 et 50 000 Syriens d'ici l'année prochaine à travers des partenariats avec l'Agence des Nations unies pour les réfugiés, le gouvernement jordanien, et des soutiens privés.

Lors des dernières élections, les libéraux plaidaient initialement pour l'accueil de 25 000 réfugiés syriens d'ici la fin de cette année 2015, mais ont dû réduire leurs ambitions à 10 000 à cause de contraintes logistiques. La plupart d'entre eux sont parrainés par des organisations privées, et la plupart des 15 000 autres personnes attendues d'ici mars prochain le seront par le gouvernement.

« Nous sommes contents de prendre un peu plus de temps parce que cela nous permet d'être mieux préparés […] avec des endroits où ils peuvent vivre, des transferts presque immédiats vers des lieux où ils pourront rester à plus long terme », a déclaré McCallum aux journalistes en novembre.

Et depuis que les premiers Syriens sont arrivés dans des vols affrétés par le gouvernement le 10 décembre, ce dernier est lancé dans une course contre la montre pour atteindre ses objectifs — ce qui nécessiterait de ramener 600 réfugiés par jour au Canada d'ici la fin de l'année.

Le gouvernement a augmenté le nombre de personnel dédié à ce dossier. Environ 500 personnes ont été envoyées en Jordanie ou au Liban pour accélérer le processus de sélection. Ce plan devrait coûter 678 millions de dollars sur les six prochaines années (environ 621 millions d'euros).

Plus de 1 400 Syriens sont arrivés au Canada depuis novembre, selon le site internet du gouvernement, qui fait le suivi de son initiative appelée #WelcomeRefugee.

Le gouvernement des États-Unis a déclaré qu'il accepterait 10 000 réfugiés syriens d'ici l'année prochaine, mais fait face à l'opposition de certains gouverneurs, qui ont annoncé qu'ils n'en accueilleraient aucun sur le sol de leurs États respectifs.

Suivez Rachel Browne sur Twitter : @rp_browne