Une femme tenant une tête d'enfant décapité a été arrêtée devant une station de métro à Moscou

Le ministère de l'Intérieur russe a confirmé que la suspecte tenait bien une tête humaine dans les mains. Une tête qui pourrait être celle d'une enfant de quatre ans que la femme baby-sittait.
29.2.16
Capture d'écran via YouTube

Une femme a été arrêtée ce lundi matin au niveau d'une station de métro à Moscou alors qu'elle marchait avec ce qui est présenté comme une tête d'enfant décapité.

D'après le journal le Telegraph, la police locale ne considérait pas cette affaire comme un acte de terrorisme en fin de matinée ce lundi.

Des enquêteurs de Moscou ont dit que l'enfant assassiné avait trois ou quatre ans, et que la baby-sitter l'avait tué dans l'appartement de sa famille à Moscou. La baby-sitter a ensuite mis le feu à l'endroit avant de prendre la fuite.

Dans un communiqué, les enquêteurs ont expliqué que la suspecte, qui n'est pas nommée, venait d'Asie Centrale, et qu'elle allait passer un test psychiatrique pour savoir si elle est consciente de ses actes.

Le site d'information Lifenews.ru, explique de sources proches de l'enquête qu'un policier avait demandé à la femme ses papiers, et qu'à ce moment elle avait sorti la tête de l'enfant d'un sac, en criant qu'elle l'avait tué.

Des témoignages expliquent que la femme criait "Allahou Akbar" en marchant devant la station de métro. Une vidéo très choquante est apparue sur les réseaux sociaux, montrant ce qui semble être la suspecte.

Des médias locaux expliquent que la femme, qui portait une burka, est restée devant la station de métro pendant environ une heure, avant d'être arrêtée par la police.

Le ministère de l'Intérieur russe a confirmé que la suspecte tenait bien une tête humaine dans les mains. Une tête qui pourrait être celle d'une enfant de quatre ans que la femme baby-sittait, information donnée ce lundi matin par le Telegraph.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR