Publicité
Cet article a été publié il y a plus de 5 ans
Crime

En Jamaïque avec les reines des égouts

Pour se protéger des attaques, des meurtres et des viols, des membres de la communauté LGBT de Jamaïque doivent vivre cachés dans les égouts.

par VICE News
31 Juillet 2014, 1:10pm

VICE News

> Pour activer les sous-titres, cliquez sur l'icône sous la vidéo.

En Jamaïque, les attaques, meurtres et viols à l'encontre des membres de la communauté LGBT sont récurrents et les responsables de ces crimes sont rarement conduits devant la justice.

Après avoir été rejetés par leur famille, de nombreux homosexuels du pays sont devenus sans-abris. Si certains ont trouvé refuge dans des squats et des immeubles abandonnés, d'autres ont élu domicile dans les égouts de Kingston - plus connus sous le nom de « gully ». La relative sécurité et l'esprit communautaire du lieu permettent à ces jeunes gays et transsexuels qui ne veulent pas ou ne réussissent pas à cacher leur homosexualité de garder foi en l'avenir.

VICE News a voyagé à Kingston pour avoir un aperçu du difficile quotidien de la communauté LGBT en Jamaïque - pays où le seul fait d'être homosexuel peut vous condamner à vivre caché sous terre.

Rejoignez VICE News sur YouTube

Suivez VICE News FR sur Twitter

VICE News FR sur Facebook