Phages : La lutte contre la résistance aux antibiotiques

Phages : La lutte contre la résistance aux antibiotiques

L'époque où l'on pouvait résoudre tous les problèmes de santé avec un traitement antibiotique est bientôt révolue, et cela pourrait avoir des conséquences mortelles. La phagothérapie est une alternative controversée mais prometteuse.​
5.7.18

Nous sommes au début d’une crise antibiotique. L’utilisation des antibiotiques augmente de façon très rapide, de sorte qu’actuellement, les gens deviennent incurables face à de petites blessures, des infections de la vessie ou d’autres maladies infectieuses qui étaient auparavant faciles à résoudre. Un scénario cauchemardesque est en train de se dessiner : L’Organisation mondiale de la santé prédit que d’ici 2050, 10 millions de personnes mourront chaque année de bactéries résistantes aux antibiotiques. Il y aura donc plus de décès liés aux bactéries résistantes que liés au cancer.

Publicité

L’une des alternatives les plus courantes aux antibiotiques est la thérapie par les phages : une thérapie où les bactériophages (petits virus qui se concentrent uniquement sur les bactéries) infectent et tuent les bactéries.

C’est pourquoi dans cette vidéo, nous nous plongeons en profondeur dans le sujet : quelles sont les vraies promesses de cette méthode ? Que manque-t-il pour que ce traitement devienne disponible à grande échelle ? Nous avons été rendre visite à des scientifiques visionnaires dans des laboratoires de recherche du monde entier pour discuter des recherches les plus prometteuses sur les phages. Vous verrez des scientifiques développer des phages concepteurs, et comment ils utilisent des parties de certains phages pour qu’aucune résistance bactérienne ne puisse plus se produire. Un scientifique belge explique également pourquoi les phages sont déjà utilisés comme médicament dans notre pays, mais pas encore aux Pays-Bas par exemple.

Cette vidéo vous apprendra une leçon importante : l’époque où nous pouvions prendre une simple pilule pour résoudre tous nos problèmes sera bientôt révolue. La thérapie basée sur les phages n’est pas une panacée. Mais dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques, c’est certainement l’un des développements les plus prometteurs, sur lequel les scientifiques et spécialistes de la santé devraient se pencher le plus rapidement possible. Il est crucial que la thérapie par les phages prennent plus d’importance dans les programmes scientifiques actuels. En analysant les derniers développements en détail, nous espérons que cela suscitera l’enthousiasme et inspirera les chercheurs à se consacrer eux-mêmes à des recherches sur ce sujet afin de s’assurer que cette méthode deviennent plus répandue.

Pour plus de Vice, c’est par ici.