Cocktails de fan et cuites paranormales : dans le bar inspiré de « Stranger Things »
Toutes les photos avec l'aimable autorisation d'Emporium.

FYI.

This story is over 5 years old.

Cocktails de fan et cuites paranormales : dans le bar inspiré de « Stranger Things »

Un lieu éphémère vient d'ouvrir à Chicago pour se rincer le gosier en attendant la saison 2.
Hilary Pollack
Los Angeles, US

Des coupes au bol, des jeans taille haute, des courses-poursuites à vélos, des chansons de Foreigner et des streums à la Spielberg, même les années 1980 n'en demandaient pas tant. La série Netflix Stranger Things est un concentré de nostalgie qui a explosé à la face des fans il y a bientôt un an. Et ces derniers commencent à trouver le temps long.

Alors que la deuxième saison est programmée pour le 27 octobre prochain, les habitants de Chicago les plus fétichistes peuvent s'occuper en attendant dans un bar éphémère de l'Emporium baptisé l'Upside Down et décoré de manière à ressembler à certains lieux de la série. Une manière comme une autre de se remémorer ce mois de juillet 2016 passé à « binge watcher » les volets fermés.

Publicité

LIRE AUSSI : On est allé manger des donuts dans le café de « Wayne's World »

Le bar a ouvert il y a quelques jours et le décor laisse penser que quelqu'un a « dépensé sans compter » comme dirait le Dr John Hammond dans Jurassic Park. Au mur, on retrouve les fameuses guirlandes de Noël qui ont longtemps fasciné Winona Ryder.

Il y a aussi des éléments qui rappellent le côté marécageux et merdique du « monde à l'envers », la dimension parallèle qui a donné son nom au bar. Une scène permettra d'accueillir « occasionnellement des concerts et des invités mystères »

Une fois que vous êtes sur place, et contrairement aux héros de Stranger Things, vous pouvez aussi vous mettre une caisse avec des cocktails inspirés par la série.

Le Mouthbreather (du gin avec de l'ananas caramélisé, du jus de citron vert, de la liqueur Ancho Reyes et un peu de piment) ou le She's Our Friend & She's Crazy (un mélange tequila, amaretto, citron et fraise) font très bien l'affaire.

Il y a aussi une machine à Jägermeister un peu anachronique. Si tout cet alcool vous a ouvert l'appétit, vous pouvez aussi vous servir un verre de slushie à l'Eggo, la fameuse gaufre dont raffole Eleven, la gamine au crâne rasé, formée pour tuer des communistes.

LIRE AUSSI : Le resto de « Sauvés par le gong » enfin reconstitué pour de vrai

Parce qu'il est visiblement impossible de ne pas aimer les années 1980, le bar a installé quelques bornes d'arcade sur lesquelles vous pouvez jouer à Tron ou Terminator 2 : Judgment Day et un flipper Twilight Zone.

L'Upside Down n'existe que jusqu'à la fin du mois de septembre. C'est peut-être le lieu le plus approprié pour prendre des forces avant de vous enfermer et de mater 9 heures non-stop de collégiens jouant à Donjon & Dragons en écoutant de la New Wave et en combattant des démons.