10 questions que vous avez toujours voulu poser à un gardien de zoo
10 Questions

10 questions que vous avez toujours voulu poser à un gardien de zoo

« Tous les gardiens de zoo n'aiment pas les animaux. Quand on les aime, on n’a pas envie de les voir enfermés. »
Deborah Seymus
Antwerp, BE
NS
traduit par Nazanine Sadeghi
29.5.18

Cet article a été initialement publié sur VICE Pays-Bas et traduit par VICE France.

Vivre entouré de pingouins, de girafes et de pandas, c'est le rêve de la plupart d'entre nous. Pour Christiaan Luttenberg, c'est une réalité. Depuis 25 ans, il s'occupe des animaux du Burger's Zoo, à Arnhem, aux Pays-Bas. Le parc attire plus d'un million de visiteurs chaque année, et en tant que gardien en chef, Christiaan est chargé de veiller à ce que tous les animaux reçoivent les soins dont ils ont besoin – en particulier les oryctéropes du Cap, ses chouchous.

Publicité

Christiaan nous dit tout sur la vie dans un zoo.

VICE : Est-ce que gardien de zoo, c’est vraiment un job de rêve ?
Christiaan : Pour être honnête, je ne voulais pas être gardien de zoo. Je n'ai jamais trouvé les éléphants et les lions si intéressants que ça — en fait, je les trouve même un peu ennuyeux. Au début, je voulais être éleveur. Au final, ces deux boulots sont assez similaires, puisqu'il s'agit de s'occuper des animaux et de leur environnement.

Faut-il aimer les animaux pour devenir gardien de zoo ?
Oh non. Tous les gardiens de zoo n’aiment pas les animaux. Pourquoi travailler dans un zoo sinon ? Quand on aime vraiment les animaux, on n'a pas envie de les voir enfermés.

Quel est votre animal préféré ?
Je n'ai pas vraiment d'animal préféré, mais je suis fasciné par les oryctéropes du Cap. Ce sont des animaux nocturnes, maladroits, difficiles à manier, têtus. Ils se fichent de tout. Certains animaux sont reconnaissants quand on les nourrit, mais un oryctérope va vous ignorer et aller faire la sieste pendant 20 heures. Pour info : il est vraiment difficile de déterminer le sexe d'un oryctérope. On ne peut vérifier que lorsqu’ils dorment profondément — en appuyant autour de leurs organes génitaux afin de les faire ressortir.

Quelle est le côté le moins sympa du métier ?
Je déteste avoir à nettoyer un drain plein de limaces. On finit toujours par les écraser et c’est dégueulasse. Une fois, j'ai eu une limace coincée dans ma botte, elle a laissé une couche de bave si épaisse que la tache n’est jamais partie au lavage.

Pensez-vous que les animaux vous aiment ?
Honnêtement, je ne pense pas. Mais de toute façon, on garde une certaine distance - on essaie de ne pas s'attacher à eux. Quand ils nous voient, ils savent juste qu'il est l’heure de manger.

Faut-il plaindre ces animaux ?
Tout animal qui n'est pas dans son habitat naturel vit dans un espace trop petit pour lui. Mais cela ne veut pas dire que ces animaux sont moins bien lotis qu'ils ne l'auraient été dans la nature. Nous essayons de recréer leur habitat naturel du mieux que nous pouvons. Nous avons même construit une zone que nous appelons « Le Buisson », qui est un grand espace ouvert avec un climat tropical. C'est amusant pour les visiteurs et le personnel, mais aussi pour les animaux. Il pleut à l'intérieur de l'enclos, et en plus, nous avons aussi planté des arbres fruitiers pour que les animaux puissent aller chercher leur propre nourriture. Le tout dans une ambiance de paradis subtropical.

À quelle odeur ne vous habituerez-vous jamais ?
Celle de la merde d'éléphant. Même si je ne passe qu'une minute à l'intérieur de l'enclos des éléphants, ma famille le sent quand je rentre à la maison.

Quel genre de visiteurs détestez-vous le plus ?
Les ignorants. Les entreprises qui organisent des voyages pour leurs employés. Ils n'ont jamais les habits adaptés pour se promener dans ce genre d’endroit pendant des heures. En plus de cela, ils regardent à peine les animaux. Pour eux, le zoo n'est rien de plus qu'une toile de fond qu’ils traversent en discutant d’autre chose. C’est aussi fou de voir à quel point nos visiteurs n'ont pas peur des animaux. Beaucoup de gens pensent qu'ils sont apprivoisés, alors qu'ils ne le sont pas du tout. Ce sont des animaux sauvages, donc dangereux.

D'où viennent les animaux du zoo ?
En général, les animaux sont vendus sur un site Web — un peu comme un eBay pour les zoos. Les gardiens de zoo sont en contact les uns avec les autres, alors dès qu’un nouvel animal est disponible, tout le monde le sait. Et bien sûr, les animaux se reproduisent, parfois on se retrouve surpeuplés avec une espèce spécifique. Récemment, nous avions un oiseau qui n'arrêterait pas d'avoir des bébés, presque une centaine par an. Ils commençaient à endommager notre collection de plantes. Nous avons finalement dû transférer un certain nombre d'entre eux vers d'autres zoos. Ce qui est intéressant, c'est qu'il y a quelque temps, il était vraiment difficile de se procurer ce type d'oiseau — mais maintenant, on en fournit à des tas de zoos.

Pour plus d'articles comme celui-ci, inscrivez-vous à notre infolettre.

Est-ce que les animaux s'échappent souvent du zoo ?
Oui, en particulier les chimpanzés. Il y a des clôtures électriques autour de leur enclos, mais dès qu'il y a une coupure de courant ou une branche qui se brise, ils se frayent un chemin et s'échappent. Mais ils sont très vite repérés. Et dès qu'ils aperçoivent l'un de nos gilets colorés, ils pensent qu'il est l'heure de manger et retournent dans leur enclos.